Passer au contenuPasser au chercher
Logo de TELUS Santé
Logo de TELUS Santé

Des réponses à vos questions sur la santé et le mieux-être

Soins de santé virtuels · 14 juin 2021

Le mois dernier, nous avons demandé à nos lecteurs de nous transmettre de façon anonyme leurs questions sur la santé. Le docteur Dominik Nowak, président du comité consultatif des questions médicales de TELUS, a donc soigneusement étudié chaque question et nous fournit ici ses observations. 

Voici quelques-unes des questions qui nous ont été posées :

1.      Je me questionne sur le fonctionnement de la technologie de l’ARNm des vaccins contre la COVID-19. Est-ce que les vaccins, en particulier les vaccins contre la COVID-19 à base d’ARNm, modifient l’ADN?

Les vaccins contre la COVID-19 à base d’ARNm fournissent au corps des instructions pour la fabrication d’une protéine qui déclenchera une réponse immunitaire naturelle chez celui-ci. Cette réponse renforce le système immunitaire du corps et le prépare à combattre le véritable virus de la COVID-19 s’il entre en contact avec celui-ci à l’avenir. Les vaccins à base d’ARNm ne peuvent modifier l’ADN; en effet, le corps décompose l’ARNm peu après la fabrication de la protéine.

Apprenez-en davantage sur les vaccins contre la COVID-19 ici :

2.      J’ai reçu le vaccin d’AstraZeneca et je constate qu’il n’est plus administré dans certaines provinces. Dois-je m’inquiéter?

Le vaccin AstraZeneca illustre bien comment l’évolution de la science peut mener à des changements aux politiques. Au cours des dernières semaines, nous sommes nombreux à avoir pris la sage décision de choisir le vaccin d’AstraZeneca. Soyez assuré que vous avez fait un excellent choix. Au sommet de la troisième vague au pays, il était logique que les Canadiens se fassent vacciner dès que possible au lieu d’attendre un autre vaccin.

Contrairement aux vaccins à base d’ARNm, le vaccin d’AstraZeneca comporte un risque de caillots sanguins découlant d’une affection appelée « thrombocytopénie immunitaire prothrombotique induite par le vaccin » (“Vaccine-Induced Immune Thrombotic Thrombocytopenia” (VITT)) (source en anglais). Ce risque de caillots sanguins est faible, mais plus élevé que prévu — 1 cas par 26 000 à 1 cas par 127 000 doses — ce qui est beaucoup plus faible que le risque de caillots sanguins lié à une infection par la COVID-19. Selon Thrombose Canada, le fait d’avoir déjà eu un caillot sanguin peut augmenter votre risque de caillots sanguins à l’avenir,  mais ce risque se compare à 1 personne sur 3 qui se retrouverait en état critique dû à une infection de la COVID. Veuillez noter que le risque de caillots sanguins est principalement relié à la première dose et serait considérablement plus faible avec la deuxième dose du vaccin AstraZeneca. De plus, il reste très peu de doses du vaccin d’AstraZeneca au Canada, tandis que nous attendons un approvisionnement abondant en vaccins à base d’ARNm. Toutefois, si vous avez l'opportunité de choisir le vaccin que vous allez recevoir pour votre deuxième dose, voici des ressources fiables pour vous aider à faire un choix éclairé. Si vous avez des questions sur les vaccins contre la COVID-19, n’hésitez pas à communiquer avec un professionnel de la santé de confiance.

3.      Quelle pourrait-être la cause du bourdonnement dans mes oreilles? Que puis-je faire pour m’en débarrasser?

Il est très courant d’éprouver un tintement, un bourdonnement ou un sifflement dans les oreilles, aussi appelé acouphène, à un moment ou un autre. Selon un rapport de Statistiques Canada, plus d’un adulte canadien sur trois avait eu un acouphène au cours de l’année précédente, au moment de l’enquête en 2019. Chez certaines personnes, l’acouphène peut être très grave et nuire au sommeil, à la santé mentale et aux activités quotidiennes. S’il est parfois impossible de déterminer la cause de l’acouphène, il existe toutefois de nombreux facteurs pouvant entraîner celui-ci, notamment l’exposition constante aux bruits intenses, des maladies neurologiques, des problèmes dentaires, des médicaments, et ainsi de suite. Par conséquent, il est important de parler à un professionnel de la santé de vos symptômes et des solutions possibles. En plus de votre professionnel de soins primaires, vous pourriez avoir besoin de rencontrer un spécialiste de l’ouïe comme un audiologiste et/ou un oto-rhino-laryngologue.

4.      Peut-on agir pour inverser ou ralentir le processus de perte de cheveux?

La perte de cheveux existe sous différentes formes, certaines très courantes et d’autres, plus rares. Même les personnes en bonne santé perdent environ 50 à 100 cheveux par jour. Selon le type de perte de cheveux, une consultation avec votre professionnel de soins primaires ou un dermatologue pourrait vous aider à personnaliser votre plan de traitement. Il est important de consulter le plus tôt possible afin de déterminer ce que vous pouvez faire pour prendre soin de vos cheveux de façon proactive. Il pourrait s’agir d’analyses sanguines de base, de certains médicaments topiques ou oraux, ou encore d’options plus poussées comme la greffe de cheveux.

5.      Je suis atteint de vitiligo et je me demande souvent s’il existe un remède pour ce problème.

Le vitiligo est une affection qui se caractérise par la perte de mélanocytes, c.-à-d., les cellules responsables de la production de pigment dans la peau, les cheveux et les ongles. Ce trouble n’est ni dangereux ni contagieux, même si certaines personnes peuvent voir apparaître de nombreuses taches dépigmentées sur l’ensemble de leur corps. Selon l’étendue du vitiligo, votre professionnel de la santé peut vous aider à concevoir un plan de traitement adapté à vos besoins — il pourrait s’agir de médicaments topiques ou d’options comme la luminothérapie. Comme c’est le cas de toutes les maladies de la peau, il est important de garder en tête que celles-ci peuvent nuire à la confiance en soi et à la santé mentale, et qu’il convient de communiquer de façon proactive avec un professionnel de la santé.

Cet article a été publié le 14 juin 2021. Tous les renseignements qu’il contient reflètent la réalité à ce moment, mais veuillez noter que la situation liée à la COVID-19 ainsi que la campagne de vaccination connexe et les recherches en cours sont en constante évolution. Veuillez consulter les mises à jour municipales, provinciales et fédérales pour connaître les nouvelles les plus récentes relatives aux vaccins contre la COVID-19.


Dans le cadre de notre mission de rendre les soins de santé plus accessibles à tous les Canadiens, nous avons réuni les meilleures fonctionnalités de nos services Akira par TELUS Santé et d’EQ Care pour offrir à vos employés des soins virtuels sur demande et des outils d’aide aux employés, tout en misant sur une expérience personnalisée et humaine à chaque étape de leur parcours. Découvrez Soins Virtuels TELUS Santé.


Partager cet article :