Passer au contenuPasser au chercher
Logo de TELUS Santé
Logo de TELUS Santé

Un guide complet sur les écrans solaires et la protection contre le soleil pour une peau en santé tout l’été

Personnel · 12 juin 2020

par Amra Dizdarevic

Tout le monde attend avec impatience le chaud soleil de l’été ainsi que les activités et les sports extérieurs qui l’accompagnent. Bien que le rayonnement UV du soleil nous procure de nombreux bienfaits, il faut garder à l’esprit les risques importants en cas de surexposition.

Le rayonnement UV du soleil atteint la Terre sous forme de rayons UVB et UVA. Les rayons UVB jouent un rôle clé dans l’apparition du cancer de la peau alors que les rayons UVA, qui pénètrent plus profondément dans la peau, sont associés aux rides, à l’affaissement et à l’aspect tanné de la peau.

La meilleure façon de vous protéger du rayonnement UV est d’éviter l’exposition au soleil, mais cela n’est pas toujours possible. Les vêtements constituent notre première ligne de défense contre les rayons UV nocifs et ils nous protègent en absorbant ou en bloquant une bonne partie de ce rayonnement. Plus vous couvrez de peau, meilleure sera la protection.

Votre autre ligne de défense est l’écran solaire. Le facteur de protection solaire (FPS) est une mesure de la capacité d’un écran solaire à empêcher les UVB d’endommager la peau.

Voici comment cela fonctionne : votre peau non protégée commence à rougir en 20 minutes. Théoriquement, l’utilisation d’un écran solaire avec un FPS 15 prolonge de 15 fois le temps nécessaire à l’apparition de rougeurs, soit environ cinq heures.

On peut également voir les choses en fonction de pourcentages : un FPS 15 filtre environ 93 pour cent de tous les rayons UVB. Pour un FPS 30, 97 pour cent des rayons seront filtrés alors que pour un FPS 50 il s’agit de 98 pour cent. La différence peut paraître négligeable, mais pour les personnes dont la peau est claire et sensible, ou celles qui présentent des antécédents de cancer de la peau, ces pourcentages supplémentaires feront une grande différence. De plus, les valeurs de FPS plus élevées offrent une certaine marge de sécurité puisque de manière générale, la plupart des gens n’appliquent pas une quantité suffisante d’écran solaire.

Essentiellement, voici ce qu’il faut faire et éviter de faire concernant l’écran solaire :

1. Optez pour un FPS se situant entre 30 et 50 avec au moins trois des ingrédients actifs suivants : les salicylates, et/ou les cinnamates pour l’absorption des UVB; les benzophénones (comme l’oxybenzone) pour une protection contre les UVA à longueur d’onde plus courte; et l’avobenzone, l’écamsule (Mexoryl), le dioxyde de titane ou l’oxyde de zinc pour le reste du spectre UVA.

2. Choisissez un écran solaire résistant à l’eau qui restera en place lors des journées chaudes, des activités sportives ou si vous passez beaucoup de temps à l’extérieur. Ces écrans solaires ont moins tendance à couler dans les yeux lorsque vous transpirez.

3. Appliquez-en suffisamment. Afin de tirer le maximum du FPS d’un écran solaire, vous devez en appliquer une once (30 mL), soit environ un verre de mesure à alcool. La plupart des gens appliquent la moitié ou le quart de cette quantité, ce qui signifie que le FPS qui est appliqué sur leur corps est moindre que ce qui figure sur l’étiquette. Appliquez l’écran solaire 30 minutes avant l’exposition au soleil pour permettre une bonne pénétration des ingrédients dans la peau.

4. N’oubliez pas d’en réappliquer. On ne doit pas s’attendre à ce qu’un écran solaire, peu importe la concentration, soit efficace pendant plus de deux heures sans être appliqué de nouveau. Il faut également en réappliquer immédiatement après la baignade, après s’être essuyé avec une serviette ou après avoir transpiré pendant la pratique de sport.

5. Ne vous fiez pas uniquement à un FPS élevé. Les produits avec un FPS très élevé peuvent créer un faux sentiment de sécurité, incitant les personnes à s’exposer au soleil plus longtemps et à négliger les autres habitudes de protection contre le soleil, comme de s’installer à l’ombre ou de porter des vêtements protecteurs. Toutefois, les dommages causés par le soleil (par exemple, les dommages attribuables aux UVA qui peuvent accélérer le vieillissement de la peau, mais également contribuer à l’apparition de cancers de la peau) peuvent se produire sans recevoir les doses de rayonnement UV nécessaires pour faire rougir la peau.

6. Recherchez le nouveau sceau de reconnaissance d’une protection adéquate contre les UVA et les UVB. Seuls les écrans solaires contenant un facteur de protection contre les UVA correspondant au tiers du facteur de protection contre les UVB peuvent recevoir le nouveau sceau de reconnaissance émis par Santé Canada. Lorsque vous achetez un écran solaire, assurez-vous de retrouver la mention : protection contre les UVA et UVB ou ce nouveau sceau de reconnaissance:

7. N’exposez pas les enfants de moins de 6 mois au soleil ou aux écrans solaires. L’ombre et les vêtements protecteurs sont les meilleurs moyens de protéger les nourrissons du soleil.

8. Appliquez un écran solaire quotidiennement, même lors des journées froides ou nuageuses, puisque 40 pour cent du rayonnement UV provenant du soleil atteint la Terre lors des journées à fort couvert nuageux.


Partager cet article :