Passer au contenuPasser au chercher
TELUS. Créons un futur meilleur.
False Alarms hero image
False Alarms hero image

4 astuces pour réduire les fausses alarmes

Sécurité résidentielle · 19 nov. 2020

Quatre conseils pour réduire les fausses alarmes

Les fausses alarmes peuvent être stressantes et coûteuses, mais il n’y a pas lieu de vous alarmer… Nous sommes là pour vous aider.

En plus du stress pouvant être provoqué par l’inquiétude d’écoper d’une lourde amende, ces fausses alarmes ne sont agréables pour personne et exercent une pression inutile sur les premiers intervenants. Qu’il s’agisse d’une fausse alarme d’incendie ou causée par un animal de compagnie qui a accidentellement déclenché un détecteur de mouvement pendant votre absence, ces alarmes non fondées surviennent à l’occasion. Bien qu’il soit impossible de les éliminer complètement, nous vous présentons ici quatre conseils pratiques pour vous aider à diminuer les risques de fausses alarmes à votre domicile.

Conseil n° 1 : Maîtrisez bien votre système

Toute personne ayant accès à votre résidence devrait avoir un mot de passe ou un NIP et connaître votre procédure en cas d’alarme. Par exemple, assurez-vous de bien expliquer à votre gardienne ou à votre aide-ménagère comment armer et désarmer correctement le système. En cas d’alerte accidentelle, un plus grand nombre de personnes sauront comment annuler l’alarme, et en premier lieu comment éviter de la déclencher.

Conseil n° 2 : Pensez à vos animaux de compagnie

Pour être efficaces, les détecteurs de mouvement doivent être sensibles. Ainsi, si votre animal de compagnie saute sur un meuble, il pourrait déclencher une fausse alarme. L’une des façons de réduire ce genre de fausse alarme consiste à orienter vos détecteurs de mouvement ailleurs que sur les meubles ou les endroits où pourraient sauter les animaux. Une autre option à envisager serait d’installer des détecteurs de mouvement munis d’une fonction d'immunité aux animaux de compagnie ne dépassant pas un certain poids.

Conseil n° 3 : Tenez compte des mouvements imprévus lors de l’installation des détecteurs de mouvement

Parfois, les fausses alarmes peuvent être causées par des forces invisibles. Il ne s’agit pas ici de fantômes, mais plutôt de rafales provenant d’une fenêtre ouverte, lesquelles peuvent souvent causer de fausses alarmes lorsque captées par un détecteur de mouvement. Des objets comme des rideaux et des plantes peuvent facilement déclencher une fausse alarme. Tenez compte de l’orientation de vos détecteurs de mouvement et maintenez-les à l’écart des bouches d’aération, des sources de chaleur, des cheminées et des fenêtres. Lorsque vous armez votre système avant de quitter votre domicile, assurez-vous d’avoir bien fermé toutes les portes et les fenêtres.

Conseil n° 4 : Vérifiez régulièrement vos piles

Saviez-vous qu’une trop faible tension des piles était la deuxième cause la plus courante d’alarmes accidentelles? Les détecteurs de fumée, de mouvement, de monoxyde de carbone et de fuites d’eau sont tous alimentés par des piles. Pour assurer le bon fonctionnement de votre système de sécurité résidentielle, assurez-vous que le voltage et le chargement des piles sont adéquats. Sur la plupart des systèmes d’alarme, vous trouverez un voyant lumineux, lequel vous indique qu’il est temps de recharger ou de remplacer vos piles.

Les alarmes accidentelles sont toujours possibles, qu’elles soient liées à la sécurité résidentielle, à la fumée ou même au monoxyde de carbone. Cependant, en vérifiant régulièrement votre système de sécurité, le positionnement de vos détecteurs et en maîtrisant bien les procédures en cas d’alarme, vous pouvez considérablement diminuer le nombre d’amendes et le niveau de stress liés au déclenchement de fausses alarmes.


Partager cet article :