Artiste et son œuvre d’art

Connecter les Canadiens

Les designs des véhicules TELUS donnent vie aux histoires d’artistes autochtones locaux

3 nov. 2022

(Dessus) Michaela Gilbert, T’exelc (Première Nation de Williams Lake) et Barbara Derrick, Tŝilhqot'in de Xeni Gwet'in et leur œuvre d’art

Les résidents et les visiteurs de la région de Cariboo Chilcotin, en Colombie-Britannique, pourront admirer les véhicules TELUS qui ont fait peau neuve en arborant les œuvres d’art des artistes autochtones locaux Barbara Derrick, Tŝilhqot'in de Xeni Gwet'in et Michaela Gilbert, T’exelc (Première Nation de Williams Lake). Ici, nous vous invitons à découvrir Barbara et Michaela et ce qui a inspiré leurs créations.

C’est la première fois qu’une camionnette TELUS met en vedette des artistes de ces Premières Nations, et cela s’inscrit dans notre programme visant à rafraîchir l’image de nos véhicules, lancé l’année dernière. Cette initiative est l’une des façons dont nous amplifions les voix et le talent des artistes autochtones, dans le cadre de nos efforts pour avancer sur la voie de la réconciliation.

Le Canada a besoin de meilleures politiques sur le numérique pour exploiter la puissance de la connectivité pour les Canadiens. Faites partie de la solution.

Notre engagement en matière de réconciliation est guidé par le comité consultatif autochtone et officialisé par notre plan d’action pour la réconciliation avec les peuples autochtones, lequel repose sur quatre piliers qui, selon nous, peuvent favoriser un changement important. Apprenez-en plus sur nos engagements, nos conseillers et nos piliers.

Marcher avec force

Par Barbara Derrick, Tŝilhqot'in de Xeni Gwet'in

Image d’une camionnette affichant une œuvre d’art

Je suis une artiste autochtone Tŝilhqot'in de Xeni Gwet'in, située à 187 km de Williams Lake (C.-B.). Je suis née et j’ai grandi à Quesnel (C.-B.). Mes premiers souvenirs de la couleur me viennent de ma mère, quand elle prenait son sac à main pour mettre du rouge à lèvres. Je me souviens aussi très bien de lui avoir demandé, quand j’avais quatre ans : « C’est quoi ta couleur préférée? ». Quand elle a répondu « bleu », je ne me doutais pas que cette couleur allait devenir celle des histoires de ma vie. Plus tard, ces histoires ont commencé à être de moins en moins bleues et de plus en plus colorées; comme si je sortais de l’obscurité du bleu de phtalocyanine pour entrer dans la lumière!

La terre vierge, les eaux et les gens ont été la source d’inspiration de « Walking in Power ». Il est question d’être courageux et brave, d’enseigner à la génération future « comment pêcher » et « quand donner en retour ». J’ai choisi l’ours parce qu’il est celui qui m’a donné une voix à travers mes rêves et ma vie; une icône qui me rappelle de me tenir debout, de rester forte, de faire partager ma voix – de marcher avec force et d’aider les autres à marcher avec force. L’ours représente la reconquête de cette voix, et les eaux sont un lien entre les communautés et TELUS. Si nous agissons ensemble, nos voix peuvent atteindre de nombreux endroits à la vitesse de la lumière.

Qwléwem (cueillir des baies)

Par Michaela Gilbert, T’exelc (Première Nation de Williams Lake)

Image d’une camionnette affichant une œuvre d’art

Je suis une artiste autochtone de T’exelc (Première Nation de Williams Lake). Ayant grandi avec une mère artiste, la créativité a toujours fait partie de ma vie. Mon travail actuel est inspiré par les identités autochtones contemporaines et la préservation des histoires traditionnelles.

Mon œuvre Qwléwem (cueillir des baies) porte sur la renaissance par le récit des liens avec la culture et les traditions. Dans cette œuvre, on peut voir les corbeaux collaborer pour cueillir des baies d’amélanchier, qu’ils rassemblent dans un panier en écorce de bouleau. Chaque élément a une signification personnelle et commune au sein de ma communauté : le corbeau, l’amélanche et le panier en écorce de bouleau. La personnification des personnages animaux est un élément clé des contes Secwépemc. L’amélanche est un aliment de base dans la région et le panier en écorce de bouleau est un objet d’artisanat traditionnel courant.

L’engagement de TELUS envers l’intégrité artistique

Nous soutenons les activités artistiques des peuples autochtones en gardant à l’esprit le rôle historique de certaines organisations dans le détournement de l’art et de la culture autochtones. TELUS se doit de respecter les artistes autochtones lorsqu’elle utilise l’art autochtone dans ses espaces numériques et physiques. L’entreprise travaille avec chaque artiste pour s’assurer qu’il conserve la propriété intellectuelle et le contrôle de son œuvre.