Soutenir les femmes autochtones à risque

Développé en partenariat avec des organisations autochtones, Mobilité pour l’avenir pour les femmes autochtones à risque offre gratuitement des téléphones intelligents et des forfaits aux femmes autochtones qui ont subi ou risquent de subir des violences, afin qu’elles restent connectées et en sécurité. 

Apporter une aide vitale

Même si elles ne représentent que 4 % de la population féminine canadienne, les femmes et les filles autochtones représentent 24 % des victimes de féminicide et sont 12 fois plus susceptibles d’être assassinées ou de disparaître que les autres femmes*.

Avec un téléphone intelligent gratuit et un forfait appels, textos et données entièrement financé, ces femmes reçoivent une aide vitale pour contacter des services d’urgence efficaces, accéder de façon sûre à des soins de santé virtuels et des ressources de bien-être, et rester connectées à leurs amis, leur famille et leurs réseaux de soutien.

*D’après Réclamer notre pouvoir et notre place : le rapport final de l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées

Rassemblement de participants à la marche de la campagne Moose Hide à Victoria l’année dernière.

À propos de cette image : Installé dans des espaces publics partout au Canada et aux États-Unis, le projet REDress sert à rappeler de façon visuelle le problème des disparitions et des assassinats de femmes autochtones au Canada.

Engagés à faire avancer la réconciliation

Le programme Mobilité pour l’avenir pour les femmes autochtones à risque s’inscrit dans la réponse globale de TELUS aux 231 appels à la justice, en particulier l’appel no 15, qui découlent de l’enquête nationale Réclamer notre pouvoir et notre place : le rapport final de l’Enquête nationale sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées. Le programme illustre la façon dont nous exploitons notre technologie afin de soutenir les organisations et les solutions mises en place par des Autochtones pour faire progresser la réconciliation.

Par notre collaboration avec des organisations menées par des Autochtones, nous avons soutenu jusqu’à maintenant plus de 1 500 femmes, filles ou personnes de genres divers. Ensemble, nous prévoyons d’étendre la portée et les retombées de ce programme.

Collaborer pour la réconciliation

Mobilité pour l’avenir pour les femmes autochtones à risque offre des téléphones intelligents et des forfaits de données à des organisations partenaires, qui les distribuent ensuite à des femmes autochtones qui ont subi ou risquent de subir des violences. Si vous voulez apporter votre soutien à travers ce programme, veuillez contacter l’organisation autochtone la plus proche de chez vous dans la liste ci-dessous.

Logo British Columbia Association of Aboriginal Friendship Centres.

BC Association of Aboriginal Friendship Centres

La British Columbia Association of Aboriginal Friendship Centres (BCAAFC) est l’organisme-cadre provincial qui gère les 25 Centres d’accueil de la Colombie-Britannique. Cette association défend les droits et les intérêts des peuples autochtones en milieu urbain, en améliorant leur autodétermination sur le plan de la santé et du bien-être.

Logo Native Courtworker and Counselling Association of British Columbia.

Native Courtworker and Counselling Association of BC

La Native Courtworker and Counselling Association of British Columbia offre aux peuples et aux collectivités autochtones des services culturellement adaptés, en proposant des solutions de qualité, novatrices et éducatives au travers desquelles les gens sont traités avec dignité et respect.

Logo Prince George Native Friendship Centre.

Prince George Native Friendship Centre

Le Prince George Native Friendship Centre (PGNFC) est un organisme non confessionnel sans but lucratif qui vise à répondre aux besoins des Autochtones vivant en milieu urbain. Pour y parvenir, il est essentiel de reconnaître la valeur inhérente de tous les peuples, indépendamment de leur race, leur croyance, leur orientation sexuelle ou leur culture, et d’étendre ce point de vue à l’ensemble de la collectivité.

« Il s’agit d’une étape importante vers l’amélioration de notre capacité à offrir des services culturellement sûrs et inclusifs de lutte contre la violence, fournis par et pour les Autochtones. »
Leslie Varley, directrice générale de la BC Association of Aboriginal Friendship Centres (BCAAFC)
« Nos clientes sont sincèrement reconnaissantes lorsqu’elles reçoivent un téléphone intelligent. Jamais elles ne se seraient attendues à ce qu’on les aide de cette manière. Ce service est pour elles une solution immédiate à la situation extrême qu’elles vivent. »
Darryl Shackelly, directeur général de la Native Courtworker and Counselling Association of British Columbia
 Logo Grande Prairie Friendship Centre.

Grande Prairie Friendship Centre

Le Grande Prairie Friendship Centre a été créé en 1965 pour améliorer la qualité de vie des Autochtones en milieu urbain et de la collectivité en général‌, tout en favorisant la compréhension et le respect de la culture autochtone traditionnelle.

Logo Aboriginal Friendship Centre of Calgary.

Aboriginal Friendship Centre of Calgary

Le Aboriginal Friendship Centre of Calgary (AFCC) est un organisme sans but lucratif qui propose des services sociaux, culturels, d’éducation et d’emploi aux ‌Autochtones de la région métropolitaine de Calgary. L’AFCC joue un rôle important dans la vie quotidienne de ses membres en offrant un accompagnement culturel et spirituel aux enfants, aux personnes âgées, aux personnes dans le besoin et aux sans-abri.

Logo Hinton Friendship Centre Society.

Hinton Friendship Centre Society

La Hinton Friendship Centre Society propose des programmes, des services et un soutien gratuits aux Autochtones et aux non-Autochtones en collaboration avec d’autres organismes communautaires, afin de créer de la valeur et de changer les choses. Les programmes et services incluent un soutien aux familles, aux enfants, aux jeunes et aux aînés, aux survivants des pensionnats, aux élèves d’écoles secondaires et à d’autres membres de la collectivité.

Logo Red Deer Native Friendship Society.

Red Deer Native Friendship Centre Society

La Red Deer Native Friendship Society est un organisme autochtone sans but lucratif qui offre des activités d’enseignement culturel et des services sociaux aux familles autochtones. Son objectif est d’établir des liens culturels et de faire connaître la culture et les peuples autochtones grâce aux équipes Four Directions Family Support, Pimacihowin Housing et Nanâtawihowin Connections to Healing. Ensemble, ils fournissent des services aux résidents de Red Deer.

Logo Miywasin Friendship Centre.

Miywasin Friendship Centre

Le Miywasin Friendship Centre répond aux besoins de la collectivité autochtone de Medicine Hat, en Alberta. Au travers de partenariats comme Mobilité pour l’avenir pour les femmes autochtones à risque de TELUS, le centre soutient les membres de la collectivité touchés par la violence familiale et sexiste, en soulignant l’importance de la culture et des traditions autochtones dans la guérison et le progrès.

Logo Napi Friendship Association.

Napi Friendship Association

Située à Pincher Creek, la Napi Friendship Association offre un soutien culturel, des programmes pour les jeunes et des services sociaux aux collectivités autochtones locales depuis 1975. Elle vise à établir des relations intercommunautaires positives tout en soutenant les aînés, les familles et les jeunes.

« Pour aider les femmes autochtones victimes de violence, il est important de trouver des moyens de leur permettre d’accéder rapidement aux services d’urgence et aux programmes communautaires dont elles ont besoin. »
Joanne Mason, directrice générale de l’Alberta Native Friendship Centres Association
Logo Native Child and Family Services of Toronto.

Native Child and Family Services of Toronto

La Native Child and Family Services of Toronto (NCFST) est une agence autochtone urbaine multiservice offrant des services holistiques fondés sur la culture. La NCFST cherche à offrir une vie de qualité, de bien-être, de guérison et d’autodétermination aux Autochtones. Pour ce faire, elle a mis en œuvre un modèle de service fondé sur la culture qui respecte les valeurs des peuples autochtones, la famille élargie et le droit à l’autodétermination.

Logo Native Women’s Resource Centre of Toronto.

Native Women’s Resource Centre of Toronto

Le Native Women’s Resource Centre of Toronto offre un espace sûr et accueillant aux femmes autochtones et à leurs enfants. Les programmes répondent aux besoins essentiels, notamment en matière de logement, de vie familiale, de défense des droits, d’emploi, d’éducation et de soins post-traumatiques, et offrent aussi l’accès à des cérémonies avec des guérisseurs traditionnels.

« Un accès plus facile aux téléphones intelligents contribue au mieux-être des femmes autochtones. Un tel accès agit comme une mesure de sécurité essentielle et aussi comme un moyen de garder le contact avec la famille et la communauté. »
Melissa Hamonic, directrice générale des services holistiques, Native Child and Family Services of Toronto (NCFST)
« C’est plus qu’un téléphone, c’est une connexion avec la communauté, avec l’apprentissage et avec la culture et parfois c’est un lien vital. »
Pamela Hart, directrice générale, Native Women’s Resource Centre of Toronto

Des retombées concrètes

Avec le soutien de nos partenaires, Mobilité pour l’avenir pour les femmes autochtones à risque change des vies.

Plus de 1 500

personnes soutenues

35

organisations autochtones partenaires qui distribuent des téléphones

Demandes d’organismes sans but lucratif

Si aucun de nos programmes Connectés pour l’avenir ne répond aux besoins de votre organisme à but non lucratif en matière de soutien, merci de formuler votre demande de soutien ci-dessous.