Passer au contenuPasser au chercher
TELUS Impact Social
TELUS Impact Social

Connecter les Canadiens

La connectivité permet aux Premières Nations de mieux miser sur leurs priorités économiques et culturelles

Dec 21, 2020

Mise en place plus tôt cette année, la connexion PureFibre offre aux citoyens au Première Nation de Williams Lake accès Internet gigabit comparable à celui dont profitent les centres urbains. (PRINCIPALE) PHOTO PAR KIRK DRESSLER

Pour les Premières Nations, la vie en milieu rural éloigné entraîne des problèmes de connectivité. En effet, ces communautés n’ont pas toujours accès à la connexion Internet haute vitesse qui prime dans les villes et les zones densément peuplées.

Cette réalité a une incidence concrète et quotidienne sur les activités administratives, commerciales et de gouvernance. Quand les serveurs et les courriels fonctionnent au ralenti, les tâches nécessitant la transmission et le traitement de grandes quantités de données, comme la gestion du patrimoine culturel et des ressources naturelles, en souffrent grandement.

La lenteur de la connexion Internet nuit aussi aux relations familiales et communautaires. Par exemple, il devient impossible d’appeler un proche par vidéo. Le téléapprentissage et le télétravail sont également affectés, ce qui nuit tant aux jeunes qu’aux aînés. Les efforts de revitalisation linguistique s’en trouvent ralentis, la capacité d’immortaliser les paroles des aînés parlant couramment une langue ou de communiquer avec la nouvelle génération étant limitée.

Heureusement, les Premières Nations investissent de plus en plus l’espace numérique.

Depuis plus d’une décennie, TELUS collabore avec les organismes et les gouvernements autochtones, ainsi qu’avec les gouvernements provinciaux et fédéral, afin de proposer la connectivité, les outils et les ressources qui facilitent l’atteinte des objectifs socioéconomiques et de gouvernance propres à chaque communauté. À ce jour, plus de 18 500 foyers et entreprises dans 77 communautés profitent d’un accès Internet haute vitesse sur place. Qui plus est, 56 de ces communautés seront connectées au réseau gigabit TELUS PureFibre d’ici la fin de l’année 2020.

L’importance de cette collaboration à long terme se fait sentir dans toutes les communautés. Les citoyens peuvent rester connectés sans s’exiler, une priorité pour beaucoup de membres des Premières Nations, qui conservent un lien ancestral avec le territoire. Ainsi, le fait d’habiter près des points de repère et des cours d’eau reconnus dans l’histoire orale et les langues traditionnelles est au cœur de la protection de la culture.

Pour la Nation Haisla, la connexion rapide et fiable offerte par TELUS arrive à point nommé, car une course contre la montre est en cours pour immortaliser et transmettre l’haislakala, langue traditionnelle de la communauté. PHOTO PAR K. HIYASHI

Pour la Nation Haisla, située dans le nord de la Colombie-Britannique, la connexion rapide et fiable offerte par TELUS arrive à point nommé, car une course contre la montre est en cours pour immortaliser et transmettre l’haislakala, langue traditionnelle de la communauté. Moins de 85 personnes parlent couramment cette langue et elles sont âgées de 61 à 98 ans. La communauté avait donc un besoin urgent d’outils pour mettre en place un cadre stratégique complexe de revitalisation linguistique.

Grâce à TELUS PureFibre, la Nation Haisla profite maintenant des capacités de bande passante et de transfert de données nécessaires pour créer son propre contenu en haislakala, plutôt que de s’en remettre à autrui pour accomplir ce travail. Pour ceux et celles qui sont au cœur du projet de revitalisation, ce nouvel accès change complètement la donne.

« Plus qu’un moyen de communication, l’haislakala est un symbole culturel et communautaire concret qui incarne nos valeurs et permet de comprendre notre point de vue unique », explique Theresa Windsor, coordonnatrice culturelle communautaire de la Nation Haisla.

Pour la Première Nation Xatśūll, située au nord de Williams Lake, l’arrivée de la connexion de prochaine génération Pure Fibre à Soda Creek et Deep Creek amène de nouvelles occasions de croissance pour les entreprises privées et communautaires. Le site web et les courriels de la Nation Xatśūll fonctionnent parfaitement, et les citoyens profitent maintenant d’une connexion Internet rapide qui permet une communication fiable et instantanée avec leurs proches, amis et collègues, localement comme à l’international.

Pour la Première Nation Xatśūll, située au nord de Williams Lake, l’arrivée de la connexion de prochaine génération Pure Fibre à Soda Creek et Deep Creek amène de nouvelles occasions de croissance pour les entreprises privées et communautaires. PHOTO PAR MAX WINKELMAN

Même son de cloche du côté de la Nation T’exelc, ou Première Nation de Williams Lake, au sud-ouest de Williams Lake. Mise en place plus tôt cette année, la connexion PureFibre offre aux citoyens un accès Internet gigabit comparable à celui dont profitent les centres urbains. Ainsi, les jeunes peuvent continuer de vivre et de travailler dans la communauté sans renoncer à aucune occasion. Le réseau permet aussi aux leaders communautaires d’utiliser la technologie pour répondre à des besoins socioéconomiques uniques et offrir une meilleure qualité de vie aux citoyens.

« Une connexion Internet plus rapide nous permet de resserrer les liens familiaux malgré la distance, de renforcer nos valeurs culturelles, d’être plus efficaces au travail et d’accéder à des commodités modernes comme les télésoins », résume le chef Willie Sellars.

Les politiques du gouvernement creusent davantage le fossé numérique au Canada et empêchent les Canadiens en région rurale de bénéficier d’une connexion Internet optimale. Vous pouvez contribuer à changer les choses.

Chez les Esk’etemc de la Nation Secwepemc, qui forment une communauté rurale semi-éloignée au centre de la Colombie-Britannique, le réseau PureFibre permet aux artisans et aux entrepreneurs locaux de vendre en ligne. Ils peuvent maintenant publier rapidement des photos d’articles à vendre en haute résolution, qu’il s’agisse de mocassins ou de boucles d’oreilles, par exemple. Ainsi, les acheteurs potentiels de partout dans le monde peuvent facilement admirer des perlages qui se démarquent par un savoir-faire et une précision remarquables.

« La présence accrue de nos produits sur le web est cruciale pour nous », explique Neil Paul, adjoint administratif et membre de la communauté Esk’etemc.

En raison de la pandémie de coronavirus, il est plus essentiel que jamais d’avoir accès à une connexion Internet fiable, et ce, pour tous les Canadiens. D’ailleurs, les Premières Nations ont rapidement conçu de solides stratégies de communication numérique afin de prendre soin des membres de leurs communautés et de les tenir au courant des dernières nouvelles, tout en maintenant une distance physique.

« J’ignore comment les choses se seraient passées durant la pandémie si nous n’avions pas eu une connectivité fiable, s’interroge Neil Paul. Il y aurait eu beaucoup plus d’échanges en personne, ce qui aurait posé un risque pour nos aînés. »

À ce jour, plus de 25 millions de dollars ont été investis pour connecter les communautés autochtones de la Colombie-Britannique au réseau PureFibre, et ainsi leur offrir une meilleure connexion mobile et filaire. TELUS collabore avec les gouvernements autochtones, provinciaux et fédéral ainsi qu’avec des partenaires comme la All Nations Trust Company, le projet Pathways to Technology et le First Nations Education Steering Committee pour offrir des technologies essentielles aux communautés autochtones.

Deux hommes debout dans un champ souriant et regardant une tablette.

Aidez à améliorer la connectivité dans les régions rurales du Canada

De meilleures politiques du gouvernement sont nécessaires pour aider les Canadiens vivant dans les régions rurales à avoir accès à Internet haute vitesse.

Faites-vous entendre