TELUS À propos
Nouvelles et activités
Les revenus d’exploitation consolidés de TELUS ont augmenté de 4,9 pour cent pour atteindre 3,5 milliards de dollars au quatrième trimestre de 2017.
Excellents résultats de TELUS au quatrième trimestre
2018-02-08T03:05
2
2
2

Excellents résultats de TELUS au quatrième trimestre

Croissance des revenus consolidés et du BAIIA de 4,9 pour cent et de 4,7 pour cent, respectivement Solide croissance de la clientèle, dont 156 000 nouveaux abonnés des services mobiles postpayés, d’Internet et de télévision, une hausse de 23 pour cent par rapport à l’an dernier Ajouts nets d’abonnés des services mobiles postpayés de 121 000, une hausse de 39 pour cent par rapport à l’an dernier; le meilleur résultat en cinq ans Des réseaux à large bande inégalés permettant une croissance remarquable de 21 000 nouveaux abonnés des services filaires, une hausse de 17 pour cent par rapport à l’an dernier, et les plus faibles pertes du nombre de lignes d’accès au réseau en 13 ans Meilleur taux de désabonnement mensuel des services mobiles postpayés de l’industrie avec 0,99 pour cent – notre quatrième année consécutive avec un taux de désabonnement inférieur à 1 pour cent En 2018, croissance visée des revenus consolidés et du BAIIA jusqu’à 6 et 7 pour cent, et perspectives de 1,4 milliard de dollars de flux de trésorerie disponible

Vancouver (Colombie-Britannique) – Les revenus d’exploitation consolidés de TELUS Corporation ont augmenté de 4,9 pour cent pour atteindre 3,5 milliards de dollars au quatrième trimestre de 2017 par rapport au même trimestre l’année précédente, ce qui reflète une augmentation des revenus tirés des réseaux mobiles et des services de données filaires. Le bénéfice d’exploitation avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) a augmenté de 46 pour cent pour s’établir à 1,1 milliard de dollars en raison d’une croissance plus élevée des revenus et de coûts de restructuration et d’autres coûts plus faibles comparativement au même trimestre l’an dernier. Néanmoins, ce résultat est partiellement contrebalancé par des coûts d’acquisition et de rétention plus élevés. Le BAIIA rajusté a affiché une hausse de 4,7 pour cent si l’on exclut certains coûts, dont ceux de restructuration et d’autres coûts, en raison de la charge de transformation de la rémunération de 305 millions de dollars à la même période l’an dernier.

« TELUS a réalisé des résultats financiers et opérationnels probants au quatrième trimestre, des résultats qui témoignent d’une solide croissance de la clientèle et d’une saine expansion des revenus et du BAIIA à la fois du côté des services mobiles et du côté des services filaires, affirme Darren Entwistle, président et chef de la direction. Notre rendement soutenu est étayé par la détermination de notre équipe incroyable à exécuter notre stratégie dans un environnement grandement concurrentiel. L’équipe TELUS est déterminée comme nulle autre à offrir une expérience client exceptionnelle à tous coups. Cet engagement a permis à TELUS d’enregistrer pour une quatrième année consécutive un taux de désabonnement aux services mobiles inférieur à un pour cent, un résultat soutenu par notre gamme de services différenciés et les investissements continus dans nos réseaux à large bande de pointe. »

M. Entwistle ajoute : « Le quatrième trimestre nous a permis de couronner une année forte au cours de laquelle nous avons obtenu d’excellents résultats en matière de croissance de la clientèle tout en atteignant nos objectifs de revenus annuels et de BAIIA pour la septième année consécutive. Cette performance avérée de notre équipe année après année nous permet d’aborder avec confiance les objectifs 2018 annoncés aujourd’hui, objectifs qui comprennent jusqu’à 6 pour cent de croissance des revenus et jusqu’à 7 pour cent de croissance du BAIIA. De plus, les perspectives concernant le flux de trésorerie disponible devraient atteindre 1,4 milliard de dollars. »

M. Entwistle poursuit en affirmant : « L’efficacité de nos investissements dans les réseaux à large bande démontre que nous pouvons assurer la croissance à long terme des revenus et du BAIIA tout en respectant nos engagements envers les actionnaires. TELUS a remis plus de 1,1 milliard de dollars à ses actionnaires en 2017. Cette remise s’inscrit dans la continuité des 15 milliards de dollars que TELUS a versés à ses actionnaires depuis 2004, soit plus de 25 $ par action. En conformité avec la croissance de 7 pour cent du dividende en 2017 et après six années consécutives au cours desquelles nous avons enregistré une croissance annuelle du dividende d’environ 10 pour cent, nous visons une autre augmentation de 7 à 10 pour cent en 2018. »

Doug French, vice-président à la direction et chef des services financiers de TELUS, indique : « Les résultats probants du quatrième trimestre et de 2017 illustrent les bienfaits de nos investissements stratégiques dans nos réseaux à large bande de pointe, d’un solide portefeuille d’actifs visant la croissance des services de données, et de l’importance accordée à l’efficacité opérationnelle et à l’accroissement des marges. En ce début d’année 2018, nous sommes bien positionnés pour enregistrer une fois de plus de solides résultats financiers et opérationnels et poursuivre sur notre lancée sur le plan opérationnel. La présentation d’un bilan positif demeure au centre de nos intérêts pendant que nous poursuivons nos investissements stratégiques dans les réseaux à large bande afin de prendre en charge la croissance rentable future et un flux de trésorerie disponible accru pour garantir la réalisation du programme de croissance du dividende. Comme nous l’avons annoncé précédemment, nos dépenses en immobilisations ont atteint un sommet en 2017 et devraient atteindre 2,85 milliards de dollars en 2018. Une solide exécution opérationnelle et des dépenses en immobilisations ciblées seront le moteur de la croissance du flux de trésorerie disponible pour atteindre notre objectif consistant à montrer un flux de trésorerie disponible positif après le versement des dividendes cette année. »

Du côté des services mobiles, les revenus tirés des réseaux ont augmenté de 5,4 pour cent pour atteindre 1,8 milliard de dollars. Ce résultat témoigne de la croissance du nombre d’abonnés au service postpayé, ce qui comprend l’adoption du téléphone intelligent et les abonnés acquis de Manitoba Telecom Services (MTS), un PMAA plus élevé en raison du déplacement des clients vers des forfaits plus généreux, dont Extra Plus, et une consommation accrue de données. Dans le secteur filaire, les produits d’exploitation tirés de l’équipement et des services de données ont augmenté de 6 pour cent pour atteindre 1,1 milliard de dollars, ce qui reflète la hausse des produits d’exploitation tirés des services Internet et de données améliorées découlant d’une hausse constante du nombre d’abonnés des services Internet haute vitesse et d’une augmentation des produits d’exploitation par client, la croissance des produits d’exploitation des services d’impartition des processus d’affaires, y compris les acquisitions récentes et l’incidence des opérations de change sur les opérations à l’étranger, la hausse du chiffre d’affaires de TELUS Santé découlant d’une croissance organique attribuable à l’augmentation des produits d’exploitation tirés des services professionnels et du soutien et aux acquisitions, ainsi qu’une hausse des produits d’exploitation tirés de TELUS TV en raison de la croissance du nombre d’abonnés.

Durant le trimestre, TELUS a gagné 156 000 nouveaux abonnés des services mobiles postpayés, des services Internet haute vitesse et des services TELUS TV, soit une hausse de 29 000 abonnés par rapport au même trimestre de l’exercice précédent. Les ajouts nets se sont élevés à 121 000 clients pour les services mobiles postpayés, à 21 000 abonnés pour le service Internet haute vitesse et à 14 000 clients pour TELUS TV. Le nombre total d’abonnés des services mobiles de TELUS se chiffre à 8,9 millions, soit une hausse de 3,8 pour cent par rapport à l’année dernière et une hausse de 5,7 pour cent du nombre d’abonnés des services postpayés, qui atteint 8 millions. Le nombre de connexions Internet haute vitesse de TELUS a augmenté de 5,3 pour cent pour atteindre plus de 1,7 million au cours des 12 derniers mois, et le nombre d’abonnés du service TELUS TV est en hausse de 3,7 pour cent pour se chiffrer à 1,1 million.

Pour le trimestre, le bénéfice net de 282 millions de dollars représente une augmentation de 195 millions de dollars par rapport à la même période l’an dernier, et à 0,47 $, le bénéfice par action (BPA) de base a crû de 0,33 $ grâce aux coûts de restructuration et aux autres coûts considérablement plus bas. Autant les revenus nets rajustés de 328 millions de dollars que le BPA rajusté de 0,55 $ affichent une hausse de 3,8 pour cent. La croissance du BAIIA, quant à elle, a été contrebalancée partiellement par une dépréciation et un amortissement plus élevés qui reflètent nos investissements considérables des dernières années, dont ceux dans nos réseaux à large bande et ceux découlant des acquisitions d’entreprises.

Le flux de trésorerie disponible de 274 millions de dollars au quatrième trimestre représente une augmentation de 465 millions de dollars par rapport au même trimestre l’année précédente, notamment en raison d’un BAIIA accru, le quatrième trimestre de 2016 comprenant une charge de transformation de la rémunération de 305 millions de dollars, et de dépenses en immobilisations et d’impôts en espèces moins élevés.

Annotation utilisée ci-dessus : v. n. – valeur négligeable
(1) Le BAIIA est une mesure non conforme aux PCGR qui n’a pas de signification normalisée prescrite par les IFRS de l’IASB. TELUS donne des prévisions et fait état de son BAIIA parce qu’il s’agit d’une mesure clé pour évaluer la performance. Pour plus de définitions et d’explications sur cette mesure, veuillez vous reporter à la section 3.1 du rapport de gestion du quatrième trimestre de 2017.
(2) Le BAIIA rajusté est défini dans le présent communiqué comme excluant 1) les coûts de restructuration et autres coûts; 2) les pertes nettes et les pertes immobilières (bénéfice net et quote-part) des coentreprises immobilières; et 3) le recouvrement net de MTS.
(3) Le bénéfice net rajusté et le BPA de base rajusté sont des mesures non conformes aux PCGR qui n’ont pas de signification normalisée prescrite par les IFRS de l’IASB. Ces termes sont définis dans le présent communiqué de presse comme excluant du bénéfice net attribuable aux actions ordinaires et du BPA de base (après impôts sur les bénéfices) : 1) les coûts de restructuration et autres coûts; 2) les pertes nettes et les pertes immobilières (bénéfice net et quote-part) des coentreprises immobilières; 3) les redressements d’impôt défavorables (favorables) pour les deux périodes; et 4) le recouvrement net de MTS. Pour une analyse plus approfondie du bénéfice net rajusté et du BPA de base rajusté, veuillez vous reporter à la section 1.2 du rapport de gestion du quatrième trimestre de 2017.
(4) Le flux de trésorerie disponible est une mesure non conforme aux PCGR qui n’a pas de signification normalisée prescrite par les IFRS de l’IASB. Pour plus de définitions et d’explications sur cette mesure, veuillez vous reporter à la section 3.1 du rapport de gestion du quatrième trimestre de 2017.
(5) La somme des abonnés actifs des services mobiles, des lignes d’accès au réseau résidentiel, des abonnés des services Internet haute vitesse et des abonnés de TELUS TVMD est mesurée à la fin des périodes respectives selon les renseignements provenant du système de facturation et d’autres systèmes. En ce qui a trait à une acquisition et à un dessaisissement réalisés au cours du premier trimestre de 2017, les soldes relatifs au nombre de lignes d’accès au réseau résidentiel, d’abonnés à Internet haute vitesse et d’abonnés au service TELUS TV au 1er janvier 2017 ont été majorés d’un montant net de 1 000, de 6 000 et de 5 000, respectivement. Le 1er avril 2017, les soldes d’ouverture pour le nombre d’abonnés des services postpayés, le nombre total d’abonnés et les statistiques d’exploitation connexes (ajouts bruts, ajouts nets, PMAA et taux de désabonnement) ont été rajustés de manière à inclure un transfert estimatif de 85 000 abonnés de MTS. Par la suite, le 1er octobre 2017, le nombre total d’abonnés et les statistiques d’exploitation associées ont fait l’objet d’un rajustement pour réduire l’estimation du nombre de transferts d’abonnés de MTS de 11 000 et l’établir à 74 000. Le nombre cumulatif de connexions d’abonnés comprend aussi un ajustement effectué le 1er avril 2017 pour retirer environ 19 000 abonnés des services prépayés et 25 000 abonnés des services postpayés des catégories d’abonnés respectives, principalement en raison de l’abandon du réseau CDMA national.

*Le présent communiqué de presse contient des énoncés portant sur le rendement financier et le rendement d’exploitation de TELUS (la « Société ») et sur des événements futurs qui sont prospectifs, dont les prévisions et objectifs annuels de la société pour 2018, les hausses futures du dividende et les plans de dépenses en immobilisations. En raison de leur nature, les énoncés prospectifs exigent de la Société qu’elle émette des hypothèses et des prévisions, et à ce titre, ils sont soumis à des risques et à des incertitudes. Il existe un risque considérable que les énoncés prospectifs s’avèrent inexacts. Les lecteurs sont par conséquent informés qu’ils ne doivent pas se fier indûment à ces énoncés prospectifs, car un certain nombre de facteurs pourraient faire en sorte que les résultats et les événements réels diffèrent considérablement de ceux prévus. Par conséquent, les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse doivent être lus en tenant compte de la mise en garde figurant dans le rapport de gestion du quatrième trimestre de 2017. Les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse sont fondés sur des hypothèses (notamment des hypothèses relatives aux prévisions annuelles pour 2018 et aux hausses semestrielles du dividende jusqu’en 2019) et sont publiés sous réserve des conditions et des facteurs de risque mentionnés dans le rapport de gestion du quatrième trimestre de 2017, dans le rapport de gestion annuel de 2017 et dans d’autres documents divulgués au public par TELUS ou déposés auprès des commissions des valeurs mobilières au Canada (sur SEDAR à l’adresse sedar.com) et aux États-Unis (sur EDGAR à l’adresse sec.gov). Les énoncés prospectifs contenus dans le présent communiqué de presse décrivent nos attentes au moment de la publication du communiqué et pourraient donc changer par la suite. Dans la mesure prévue par la loi, TELUS n’a ni l’intention ni l’obligation de mettre à jour ou de réviser les énoncés prospectifs et se réserve le droit de changer ses pratiques habituelles de mise à jour des objectifs et des orientations, à tout moment et à sa seule discrétion. *

Faits saillants des activités du quatrième trimestre de 2017

Services mobiles de TELUS

  • Les revenus tirés du réseau mobile ont connu une hausse de 91 millions de dollars ou 5,4 pour cent d’une année à l’autre pour atteindre 1,8 milliard de dollars. Cette croissance a été stimulée par une hausse du nombre d’abonnés, y compris les abonnés acquis de MTS, une proportion accrue de forfaits de deux ans à tarif plus élevé, une hausse de l’adoption de lots de données ou de réapprovisionnements en données plus volumineux, une proportion plus favorable d’abonnés des services postpayés et une proportion supérieure d’utilisateurs de téléphones intelligents.
  • Le PMAA combiné a augmenté de 1,6 pour cent pour se chiffrer à 67,27 $. Il s’agit du vingt-neuvième trimestre consécutif de croissance de cette mesure d’une année à l’autre. Celle-ci découle de la croissance des revenus tirés du réseau, comme il est indiqué ci-dessus.
  • Le taux de désabonnement mensuel des services postpayés a augmenté légèrement de 1 point de base d’une année à l’autre, pour se fixer à 0,99 pour cent. Il s’agit de la quatrième année consécutive où le taux de désabonnement des services postpayés est inférieur à 1 pour cent. Le taux de désabonnement mensuel combiné a diminué de 2 points de base pour se chiffrer à 1,23 pour cent, ce qui reflète une hausse de la proportion d’abonnés des services postpayés par rapport aux abonnés des services prépayés.
  • Le nombre de nouveaux abonnés nets des services mobiles, soit 98 000, a augmenté de 20 000 par rapport à la même période de l’année précédente. Le nombre net de nouveaux abonnés des services postpayés, soit 121 000, a augmenté de 34 000 en raison du nombre supérieur d’ajouts bruts de nouveaux abonnés, ce qui témoigne du succès des offres promotionnelles et des activités de marketing axées sur les nouveaux abonnés des services postpayés de grande valeur et les nouveaux abonnés qui utilisent un téléphone intelligent, y compris notre réponse efficace aux offres audacieuses du temps des Fêtes. Les pertes nettes d’abonnés des services prépayés se sont élevées à 23 000 en raison de la concurrence accrue.
  • Le BAIIA a augmenté de 110 millions de dollars, tandis que le BAIIA rajusté (715 millions de dollars) a augmenté de 36 millions de dollars ou 5 pour cent par rapport à l’année dernière, ce qui reflète la hausse des revenus tirés du réseau, partiellement atténuée par l’augmentation des frais liés à la vente d’équipement, des dépenses d’exploitation du réseau, des coûts administratifs et de la main-d’œuvre externe.
  • Les dépenses en immobilisations du secteur mobile ont diminué de 6,4 pour cent par rapport à la même période de l’an dernier, car au quatrième trimestre de 2016, nous avions engagé des coûts pour améliorer le réseau d’accès radioélectrique en Ontario et au Québec, et la mise à niveau a été achevée au deuxième trimestre de 2017.

Services filaires de TELUS

Les revenus externes tirés des services filaires ont augmenté de 31 millions de dollars ou 2,1 pour cent pour atteindre 1,5 milliard de dollars. Cette croissance a été principalement générée par une hausse des revenus tirés des services de données, partiellement atténuée par le déclin soutenu des services vocaux traditionnels.
Les revenus tirés de l’équipement et des services de données ont augmenté de 63 millions de dollars ou 6 pour cent, ce qui reflète la hausse des revenus tirés des services Internet et de données améliorées découlant d’une hausse constante du nombre d’abonnés des services Internet haute vitesse et d’une augmentation des revenus par client, la croissance des revenus tirés des services d’impartition des processus d’affaires tenant compte des acquisitions récentes et des effets des opérations de change sur les activités étrangères, la hausse du chiffre d’affaires de TELUS Santé découlant d’une croissance organique attribuable à l’augmentation des revenus tirés des services professionnels et du soutien et aux acquisitions, ainsi qu’une hausse des revenus tirés de TELUS TV en raison de la croissance du nombre d’abonnés.
Le nombre net de nouveaux abonnés du service Internet haute vitesse, soit 21 000 abonnés, a reculé de 3 000 abonnés par rapport au même trimestre de l’exercice précédent, ce qui reflète un nombre inférieur d’ajouts bruts, malgré les efforts continus de déploiement de la fibre optique, partiellement compensé par la baisse du taux de désabonnement.
Le nombre net de nouveaux abonnés aux services TELUS TV, soit 14 000 abonnés, a reculé de 2 000 abonnés par rapport au même trimestre de l’exercice précédent, ce qui reflète un nombre inférieur d’ajouts bruts et une baisse du nombre d’abonnés des services de télévision par satellite découlant du ralentissement de la croissance des abonnés des services de télévision payés en raison de l’intensification de la concurrence, y compris celle des services par contournement, et d’un taux élevé de pénétration des services de télévision sur le marché. Ces facteurs ont été partiellement compensés par l’expansion soutenue des services adressables Internet haute vitesse et Télé OPTIK qui relie davantage d’entreprises et de résidences directement à la fibre optique et qui permet de regrouper ces services.
Pour le trimestre, le nombre total de lignes résidentielles a baissé de 14 000 lignes, une amélioration de 8 000 lignes par rapport au même trimestre de l’exercice précédent, ce qui reflète nos initiatives Les clients d’abord et nos mesures de rétention. Il s’agit de notre meilleur résultat des 13 dernières années. Les pertes de lignes résidentielles continuent de souligner la tendance consistant à remplacer ces lignes par les services mobiles et Internet, ainsi que la concurrence accrue.
Le BAIIA du secteur filaire a augmenté de 244 millions de dollars, tandis que le BAIIA rajusté a augmenté de 18 millions de dollars ou 4,3 pour cent par rapport à l’année dernière. Ce résultat reflète la croissance continue des marges des services de données, y compris les services Internet, les services de TELUS Santé et les services TELUS TV, ainsi que les économies de coûts découlant des programmes d’efficacité opérationnelle.
Les dépenses en immobilisations du secteur filaire ont diminué de 7,2 pour cent par rapport à la même période de l’an dernier, car les achats de matériel pour TELUS TV comptabilisés au quatrième trimestre de 2016 étaient des achats devancés de 2017.

Objectifs financiers consolidés de TELUS pour 2018

Les objectifs financiers consolidés de TELUS pour 2018 expriment une croissance soutenue des services de données du côté des services tant mobiles que filaires. La réalisation de cette croissance est assurée par nos investissements stratégiques dans les technologies à large bande évoluées et dans les réseaux de pointe, par une culture d’équipe axée sur l’excellence du service à la clientèle, et par l’importance accordée à l’efficacité opérationnelle. Les objectifs financiers de TELUS pour 2018 cadrent avec le programme pluriannuel de croissance du dividende de la Société annoncé à l’origine en mai 2011, en vertu duquel TELUS a augmenté son dividende à 14 reprises.

En 2018, TELUS prévoit maintenir une croissance positive du nombre d’abonnés dans ses principaux segments de croissance, y compris les services mobiles, Internet haute vitesse et TELUS TV. La hausse de la demande de services d’accès fiables et de services de données rapides devrait soutenir la croissance continue du nombre de clients. TELUS International et TELUS Santé devraient aussi contribuer à la croissance de TELUS en raison de leur croissance organique et de leurs acquisitions récentes.

  1. Les objectifs pour 2018 ne tiennent pas compte des répercussions de certains faits nouveaux concernant les méthodes comptables, notamment IFRS 9 – Instruments financiers et IFRS 15 – Produits des activités ordinaires tirés de contrats conclus avec des clients. Ils seront mis à jour en fonction des nouvelles normes comptables en mai 2018 lors de la publication des résultats du T1 de 2018.
  2. Le BAIIA rajusté pour toutes les périodes exclut ce qui suit : les coûts de restructuration et les autres coûts, ainsi que les gains nets et la quote-part des bénéfices des coentreprises immobilières ou les pertes nettes et la quote-part des pertes des coentreprises immobilières. Le BAIIA rajusté de 2017 exclut le recouvrement net de MTS. En 2018, le total des coûts de restructuration et autres coûts devrait être d’environ 135 millions de dollars, par rapport à 139 millions de dollars en 2017.
  3. Les objectifs et les résultats en matière de dépenses en immobilisations ne tiennent pas compte des dépenses pour les licences de spectre.

Pour 2018, TELUS vise une croissance annuelle de ses revenus consolidés entre 4 et 6 %, soutenue par une plus grande contribution des revenus tirés du réseau sans fil, qui reflète la croissance continue du nombre d'abonnés et des PMAA, associée à une augmentation des revenus tirés des services de transmission de données filaires, acquisitions incluses.

Le BAIIA rajusté consolidé devrait augmenter de 4 à 7 pour cent en raison de la croissance supérieure des revenus tirés du réseau mobile, de l’amélioration des marges sur les services de données mobiles et filaires, ainsi que des économies découlant de l’exécution continue des initiatives continues d’efficacité et de rentabilité. Les dépenses liées à l’acquisition et à la rétention des clients des services mobiles devraient rester élevées en raison de la demande soutenue de téléphones intelligents plus chers et de la concurrence accrue.

Le bénéfice par action (BPA) devrait augmenter de 3 à 9 pour cent, une augmentation provoquée essentiellement par la croissance du BAIIA, lui-même partiellement contrebalancé par une dépréciation et un amortissement plus élevés qui reflètent nos investissements considérables des dernières années, dont ceux dans nos réseaux à large bande et ceux découlant des acquisitions d’entreprises, ainsi que des coûts d’intérêt plus élevé, notamment du côté des régimes de retraite.

Les dépenses en immobilisations consolidées pour 2018, à l’exclusion de l’achat de licences de spectre, devraient frôler les 2,85 milliards de dollars. En 2018, nous prévoyons continuer de relier des domiciles et des entreprises directement à notre réseau à fibre optique afin de répondre à la croissance continue du nombre d’abonnés des services Internet haute vitesse et Télé OPTIK, et d’accroître les vitesses du service Internet à large bande. De plus, les investissements dans la fibre optique continueront de soutenir notre stratégie de mise en œuvre de petites cellules visant à élargir notre couverture et à préparer une évolution plus efficace et rapide vers la technologie 5G. Nous prévoyons continuer d’investir dans l’expansion et l’amélioration de notre réseau 4G LTE, ainsi que dans la résilience et la fiabilité des réseaux et des systèmes afin d’appuyer nos initiatives Les clients d’abord et de préparer les réseaux et les systèmes en vue du retrait à venir des actifs vieillissants.

Le montant des versements d’impôt de TELUS pour l’ensemble de l’année devrait être d’environ 170 à 230 millions de dollars, ce qui est comparable au résultat de 191 millions de dollars en 2017.

La description précédente concernant les objectifs financiers de TELUS pour 2018 contient de l’information prospective visée par la mise en garde concernant les énoncés prospectifs se trouvant au début du rapport de gestion du quatrième trimestre de 2017 et dans le rapport de gestion de l’année 2017 déposé sur SEDAR à la date des présentes, plus précisément à la rubrique 10 intitulée « Risques et gestion des risques », laquelle est intégrée par renvoi aux présentes. Elle est fondée sur les attentes et les hypothèses de la direction qui sont énoncées à la rubrique 1.7 intitulée « Objectifs financiers et opérationnels pour 2018 » du rapport de gestion du quatrième trimestre de 2017.

Déclaration de dividende

Le conseil d’administration de TELUS a déclaré un dividende trimestriel de 0,5050 $CA par action sur les actions ordinaires émises et en circulation de la Société. Ce dividende sera versé le 2 avril 2018 aux détenteurs inscrits à la clôture des marchés le 9 mars 2018.

Faits saillants de la Société

TELUS apporte une contribution et des investissements importants dans les collectivités où vivent et travaillent les membres de l’équipe, et dans l’économie canadienne, au nom des clients, des actionnaires et des membres de l’équipe. Par exemple :

  • En payant, recueillant et versant un total d’environ 1,9 milliard de dollars en taxes et impôts en 2017 au profit des administrations publiques fédérale, provinciales et municipales au Canada. Ce montant est constitué d’impôts sur le bénéfice des sociétés, de taxes de vente, d’impôts fonciers, de la part de l’employeur des cotisations sociales et de divers droits réglementaires. Depuis 2000, nous avons versé environ 23 milliards de dollars en taxes et impôts.
  • En déboursant plus de 50 millions de dollars en frais de renouvellement du spectre au ministère de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique en 2017. Depuis 2000, nos remises visant les taxes et le spectre versées aux administrations publiques fédérale, provinciales et municipales au Canada ont totalisé environ 27 milliards de dollars.
  • En investissant environ 3,1 milliards de dollars en dépenses en immobilisations principalement dans les collectivités partout au Canada en 2017, et 34 milliards de dollars depuis 2000.
  • En dépensant 8 milliards de dollars dans les activités d’exploitation en 2017, notamment par l’achat de biens et de services au coût de 5,7 milliards de dollars. Depuis 2000, nous avons dépensé respectivement 107 milliards de dollars et 71 milliards de dollars dans ces secteurs.
  • En versant aux membres de l’équipe des salaires totalisant 2,7 milliards de dollars en 2017, dont 135 millions de dollars en cotisations sociales. Depuis 2000, TELUS a versé un total de 42 milliards de dollars en salaires aux membres de l’équipe.
  • En versant plus de 1,1 milliard de dollars en dividendes aux actionnaires particuliers, aux détenteurs de fonds communs de placement, aux retraités et aux investisseurs institutionnels en 2017. En distribuant plus de 15 milliards de dollars aux actionnaires au moyen de nos programmes de dividendes et de rachats d’actions depuis 2004, dont 9,9 milliards de dollars en dividendes et 5,2 milliards de dollars en rachats d’actions, représentant plus de 25 $ par action.

À propos de TELUS

TELUS (TSX : T, NYSE : TU) est la société de télécommunication nationale connaissant la croissance la plus rapide au Canada, grâce à des revenus annuels de 13,3 milliards de dollars et à 13 millions de connexions clients, dont 8,9 millions d’abonnés des services mobiles, 1,7 million d’abonnés des services Internet haute vitesse, 1,3 million de lignes d’accès au réseau résidentiel et 1,1 million d’abonnés des services TELUS TV. TELUS offre une gamme complète de produits et de services de communication, notamment des services mobiles, des services de transmission de données et de la voix, des services IP et des services de télévision, de vidéo et de divertissement. TELUS est aussi le fournisseur informatique du domaine des soins de santé le plus important au Canada, et sa filiale TELUS International offre des solutions d’affaires à l’échelle mondiale.

Fidèles à leur philosophie communautaire « Nous donnons où nous vivons », TELUS et les membres de son équipe, actuels et retraités, ont versé plus de 525 millions de dollars à des organismes caritatifs et sans but lucratif, et offert plus de 8,7 millions d’heures de bénévolat au service des communautés locales depuis 2000. Créés en 2005 par Darren Entwistle, président et chef de la direction de TELUS, les 13 comités d’investissement communautaire de TELUS au Canada et ses 5 comités à l’étranger dirigent les actions de soutien aux organismes de bienfaisance locaux. Ils ont remis au-delà de 67 millions de dollars en appui à 6 283 projets locaux contribuant à enrichir la vie de plus de 2 millions d’enfants et de jeunes chaque année. TELUS a eu l’insigne honneur d’être désignée l’entreprise philanthropique la plus remarquable du monde en 2010 par l’Association of Fundraising Professionals, devenant ainsi la première entreprise canadienne à recevoir cette prestigieuse marque de reconnaissance internationale.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur TELUS, veuillez consulter le site telus.com.

Relations médiatiques
Richard Gilhooley
(778) 868-0235
Richard.Gilhooley@telus.com

Relations avec les investisseurs
Darrell Rae
(604) 695-4314
ir@telus.com

Accès à l’information sur les résultats trimestriels

Les investisseurs, les représentants des médias et toute autre personne intéressée peuvent consulter ce communiqué sur les résultats trimestriels, le rapport de gestion, les diapositives sur les résultats trimestriels, la version audio et la transcription de la webdiffusion à l’intention des investisseurs, ainsi que les renseignements financiers supplémentaires à telus.com/investisseurs.

La conférence téléphonique de TELUS sur les résultats du quatrième trimestre de 2017 est fixée au jeudi 8 février 2018 à 12 h, HE (9 h, HP) et comprendra un exposé suivi d’une période de questions avec les analystes. Les parties intéressées peuvent accéder à la webdiffusion à telus.com/investisseurs. Un enregistrement sera accessible du 8 février au 15 mars 2018 au 1-855-201-2300. Veuillez utiliser le numéro de réservation 1227383# et le code d’accès 77377#. La webdiffusion sera également archivée à telus.com/investisseurs, et la transcription sera affichée sur le site web après quelques jours ouvrables.