TELUS affiche d’excellents résultats opérationnels et financiers au deuxième trimestre de 2019

Croissance des produits d’exploitation consolidés, du BAIIA et du bénéfice net de 4,2 pour cent, 9,8 pour cent et 31 pour cent, respectivement (compte tenu de l’incidence de la norme IFRS 16 en 2019)

Forte croissance du nombre d’abonnés se chiffrant à 186 000 nouveaux clients, une hausse de 33 pour cent, grâce à l’excellence du service à la clientèle et à notre position de chef de file dans le domaine des réseaux à large bande

Hausse importante de 154 000 clients des services mobiles, une augmentation de 45 pour cent, qui comprend 82 000 mises en service de téléphones mobiles, une augmentation de 19 pour cent, et 72 000 mises en service d’appareils mobiles connectés

*Hausse continue du nombre de clients des services filaires se chiffrant à 32 000 nouveaux clients, soit la plus élevée de l’industrie, ce qui se traduit par 25 000 ajouts nets au service Internet et 16 000 ajouts nets au service TELUS TV, ainsi que par une faible perte de 9 000 clients des services vocaux résidentiels *

Meilleur taux de fidélisation de la clientèle de l’industrie, grâce à un taux de désabonnement lié aux téléphones mobiles de 1,01 pour cent et à un faible taux de désabonnement combiné pour les services mobiles, Internet et de télévision

Plus de 2 millions d’adresses ont accès au réseau PureFibre, ce qui représente environ 64 pour cent des adresses ayant accès à notre service haute vitesse à large bande, et ce résultat sera près de 70 pour cent d’ici la fin de l’année

Des prix décernés par Ookla et Tutela confirment l’excellence de notre réseau à l’échelle mondiale et se sont ajoutés aux nombreux grands prix internationaux reçus fréquemment à cet égard au cours des dernières années

Vancouver (C.-B.) – TELUS Corporation a publié aujourd’hui ses résultats non audités du deuxième trimestre de 2019. Au cours du trimestre, les produits d’exploitation consolidés de 3,6 milliards de dollars ont augmenté de 4,2 pour cent par rapport à la période correspondante de l’an dernier. Cette progression est principalement attribuable à la croissance des produits tirés des services de données mobiles et filaires. Le bénéfice d’exploitation avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) a augmenté de 9,8 pour cent pour s’établir à 1,4 milliard de dollars en raison de la croissance supérieure des produits tirés du réseau mobile et de la hausse des marges sur l’équipement mobile, de la croissance des marges sur les services de données filaires, de la contribution supérieure au BAIIA des contrats de service à la clientèle et de services d’affaires et de TELUS Santé, ainsi que des incidences de la mise en œuvre de la norme IFRS 16. Cette croissance a été amoindrie partiellement par le recul des services vocaux et de données filaires traditionnels. En excluant les coûts de restructuration et autres coûts, le BAIIA ajusté a affiché une hausse de 9,0 pour cent. En simulant l’application rétroactive de la norme IFRS 16 aux résultats de l’exercice 2018, la croissance pro forma du BAIIA ajusté était d’environ 4,5 pour cent, ce qui représente une marge de 39 pour cent, en hausse de 20 points de base par rapport à l’exercice précédent.

Pour le trimestre, le bénéfice net de 520 millions de dollars représente une hausse de 31 pour cent par rapport à la même période de l’exercice précédent, en raison de la croissance du BAIIA et de la baisse des impôts sur le bénéfice, notamment une économie d’impôt de 121 millions de dollars tirée de la réévaluation du passif d’impôts différés découlant de la réduction pluriannuelle du taux provincial d’imposition des entreprises en Alberta. Cette croissance a été partiellement compensée par une augmentation de l’amortissement découlant de la croissance de nos actifs, y compris les investissements dans les technologies à large bande, les acquisitions d’entreprise et la hausse des coûts de financement, qui s’explique en partie par une hausse des pertes de change découlant de la fluctuation du dollar canadien par rapport au dollar américain. De plus, une portion de 46 millions de dollars de la hausse de l’amortissement et une portion de 16 millions de dollars de la hausse des coûts de financement découlent de l’application de la norme IFRS 16, car nous n’avons pas ajusté de façon rétroactive les montants déclarés pour les périodes antérieures à l’exercice 2019. Le bénéfice par action (BPA) de base, qui s’est établi à 0,86 $, a augmenté de 30 pour cent par rapport à la même période de l’exercice précédent. En excluant les frais de restructuration et autres frais, ainsi que les redressements d’impôt favorables, le bénéfice net ajusté de 416 millions de dollars est demeuré essentiellement stable par rapport à la même période de l’exercice précédent, tandis que le BPA de base ajusté était de 0,69 $.

« TELUS a affiché d’excellents résultats au deuxième trimestre, notamment un nombre élevé de nouveaux abonnés nets pour l’ensemble de ses services de croissance. Ces résultats s’appuient sur les efforts déployés par les équipes de TELUS afin d’afficher un rendement supérieur en matière de fidélisation de la clientèle pour les services mobiles et filaires, a affirmé Darren Entwistle, président et chef de la direction. Le taux de désabonnement lié aux téléphones mobiles au deuxième trimestre de 1,01 pour cent, soit le meilleur de l’industrie, et les améliorations soutenues en matière de fidélisation de la clientèle des services filaires ont entraîné un faible taux de désabonnement combiné pour les services mobiles, Internet et de télévision de 1,05 pour cent. De plus, nous avons enregistré nos plus faibles pertes d’abonnés aux services vocaux résidentiels des 15 dernières années. Ces réalisations ont entraîné une forte croissance de la clientèle, combinée à des résultats financiers qui rendent compte d’une création de valeur soutenue, qui est indissociable de la détermination constante de l’équipe à offrir la meilleure expérience client sur nos réseaux à large bande de calibre mondial. En effet, Ookla a désigné plus tôt cette semaine le réseau de TELUS comme le réseau le plus performant au Canada, soit le plus rapide et le plus étendu. En outre, pour le second trimestre consécutif, TELUS s’est classée au premier rang dans le rapport de Tutela sur l’expérience mobile au Canada. Ces récompenses s’ajoutent aux autres grands prix décernés à TELUS par J.D. Power, PCMag et OpenSignal – chacun pour la deuxième année consécutive au moins – et réaffirment la supériorité constante de nos réseaux ainsi que la valeur de nos investissements générationnels soutenus dans les technologies à large bande. »

« Au début de juillet, TELUS a réaffirmé haut et fort son engagement indéfectible à accorder la priorité aux clients en devenant le premier fournisseur de services national à lancer trois programmes novateurs qui, ensemble, améliorent la simplicité, la transparence et le rapport qualité-prix offerts aux Canadiens plus que jamais auparavant, a ajouté M. Entwistle. Grâce à la passion et au savoir-faire de l’équipe TELUS, nous avons lancé les forfaits de données à volonté Sans tracas, ainsi que les Rabais famille TELUS et le programme de financement d’appareil Paiements faciles. En plus de faciliter l’amélioration de l’expérience client en prévision de l’avènement de la technologie 5G, ces nouvelles offres de services mobiles favoriseront une croissance durable et rentable de la clientèle, la création d’options groupées améliorées et le rendement financier à long terme. De plus, les mesures de simplification et la transparence à l’égard du paiement des appareils nous offriront d’importantes occasions d’améliorer davantage notre structure de coûts et nos marges d’exploitation. »

« Grâce à l’exécution constante de notre stratégie de longue date, nous continuons de fournir aux investisseurs le meilleur programme pluriannuel de croissance du dividende de l’industrie, qui vise une croissance annuelle du dividende de 7 à 10 pour cent jusqu’en 2022 reposant sur nos prévisions relatives à la génération et à la croissance du flux de trésorerie de TELUS au cours de cette période, a renchéri M. Entwistle. TELUS a remis plus de 17 milliards de dollars à ses actionnaires, soit environ 28 $ par action depuis 2004, ce qui souligne sa capacité à offrir les meilleures initiatives qui soient au profit des actionnaires à partir de l’excellent flux de trésorerie tiré de ses investissements stratégiques. »

« Surtout, une véritable synergie s’est créée entre nos activités d’affaires et nos activités sociales, c’est-à-dire ce que nous faisons pour générer des résultats positifs pour nos clients et nos actionnaires, et ce que nous faisons pour créer des collectivités plus saines et plus humaines pour nos concitoyens. Nous célébrons cette année la 14e édition des Journées du bénévolat de TELUS, et pendant le deuxième trimestre, plus de 33 000 membres de l’équipe actuels et retraités, ainsi que leurs proches et amis, ont participé bénévolement à des activités au Canada et ailleurs dans le monde. L’immense compassion de notre équipe, qui s’est investie corps et âme, contribue à faire de TELUS l’entreprise la plus généreuse au monde », a conclu M. Entwistle.

« Nos solides résultats du deuxième trimestre de 2019 reposent sur l’excellence de l’exécution au premier trimestre. De plus, notre rendement financier à ce jour nous met en bonne posture pour atteindre nos objectifs financiers consolidés de 2019, a affirmé Doug French, vice-président à la direction et chef des services financiers. Le flux de trésorerie disponible avant impôt sur les bénéfices a augmenté de 8 pour cent pour le premier semestre en raison de la croissance du BAIIA et de la stabilité des dépenses en immobilisations, tandis que nous continuons d’effectuer les investissements stratégiques appropriés afin de favoriser une croissance durable et rentable du nombre d’abonnés dans l’ensemble de nos gammes de produits diversifiées et en expansion. »

« Au cours du trimestre, nous avons profité des conditions favorables du marché du crédit pour réaliser avec succès deux opérations de financement aux fins du rachat anticipé de nos billets de série CH d’une valeur totale de 1 milliard de dollars qui arrivaient à échéance en juillet 2020. Après le rachat anticipé et les récentes émissions obligataires, la durée moyenne jusqu’à l’échéance de notre dette à long terme est de 12,8 ans, le taux d’intérêt pondéré moyen se situe à 3,98 pour cent, son niveau le plus bas jamais enregistré, et aucun de nos emprunts n’arrive à échéance en 2020, ce qui renforce notre bilan. Au deuxième semestre de 2019 et par la suite, nous continuerons de tenir compte des intérêts de toutes les parties prenantes dans le cadre de l’exécution de notre stratégie visant à favoriser le succès à long terme de TELUS », a conclu M. French.

Pour consulter la version complète de notre communiqué en format PDF, téléchargez ici.