TELUS affiche d’excellents résultats au quatrième trimestre et annonce ses objectifs financiers consolidés pour 2019

Croissance des produits d’exploitation consolidés et du BAIIA de 6,3 pour cent et de 4,3 pour cent, respectivement, au quatrième trimestre

Forte croissance de la clientèle, dont 164 000 nouveaux abonnés des services mobiles postpayés, Internet et de télévision, ce qui témoigne de notre position soutenue de chef de file en matière de réseaux à large bande et de l’excellence du service à la clientèle; il s’agit du meilleur résultat au quatrième trimestre à cet égard en quatre ans

Ajouts nets de 112 000 abonnés des services mobiles postpayés et meilleur taux de désabonnement des services mobiles postpayés de l’industrie, soit 0,91 pour cent

Forte croissance de la clientèle des services Internet et de télévision, en hausse de 52 000 clients; il s’agit du meilleur résultat au quatrième trimestre à cet égard en cinq ans

Croissance visée des produits d’exploitation consolidés et du BAIIA en 2019 allant jusqu’à 5 pour cent et 6 pour cent, respectivement

VANCOUVER, (Colombie-Britannique)- TELUS Corporation a publié aujourd’hui ses résultats non audités du quatrième trimestre de 2018. Au cours du trimestre, les produits d’exploitation consolidés de 3,8 milliards de dollars ont augmenté de 6,3 pour cent par rapport à la période correspondante de l’an dernier. Cette croissance a été stimulée par une hausse des produits tirés du réseau mobile, des services de données filaires et de l’équipement mobile. Le bénéfice d’exploitation avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) a augmenté de 1,1 pour cent pour s’établir à 1,2 milliard de dollars en raison de la croissance supérieure des produits et de la hausse des marges sur l’équipement mobile. Cette croissance a été amoindrie partiellement par l’augmentation des coûts liés au soutien à la clientèle en croissance et par la hausse des charges au titre des avantages sociaux des employés découlant des récentes acquisitions d’entreprise. Le BAIIA ajusté a connu une hausse de 4,3 pour cent à l’exclusion des frais de restructuration et autres frais pour les deux périodes, ainsi que du recouvrement net de MTS et des pertes non récurrentes et pertes immobilières se rapportant aux coentreprises immobilières au quatrième trimestre de 2017.

« TELUS a affiché d’excellents résultats opérationnels et financiers au quatrième trimestre en achevant une autre année de croissance solide de la clientèle tout en atteignant ses objectifs de croissance annuelle des produits d’exploitation et du BAIIA pour la huitième année consécutive, a affirmé Darren Entwistle, président et chef de la direction. Ce rendement soutenu est étayé par la détermination inébranlable de l’équipe TELUS à exécuter sa stratégie de longue date, malgré un environnement hautement concurrentiel. De plus, l’engagement inégalé de notre équipe à fournir une expérience client exceptionnelle a beaucoup aidé TELUS à afficher le taux de désabonnement des services mobiles le plus faible de l’industrie, sous la barre du 1 pour cent, pour la cinquième année consécutive. »

« Un facteur distinctif important pour notre entreprise est notre position de chef de file en matière d’excellence du réseau, a ajouté M. Entwistle. En janvier, Ookla a encore une fois décerné à TELUS le titre d’entreprise au réseau mobile le plus rapide au Canada pour le deuxième semestre de 2018. TELUS continue de se classer parmi les meilleurs à l’échelle mondiale, comme en témoigne aussi l’indice mondial des vitesses d’Ookla, où le Canada occupe la troisième place au monde en matière de vitesse des réseaux. Fait impressionnant, le Canada a nettement surpassé de nombreux pays développés, notamment les États-Unis et les chefs de file asiatiques de longue date comme la Corée du Sud et Singapour. Ces marques de reconnaissance viennent s’ajouter aux nombreuses distinctions en matière de réseau que TELUS a reçues de la part de J.D. Power, de PCMag, d’OpenSignal et d’Ookla au cours des deux dernières années et réaffirment la supériorité de nos réseaux et la valeur des dépenses en immobilisations touchant les technologies à large bande. »

« Grâce au succès de nos investissements dans les technologies à large bande, combinés à notre culture qui consiste à accorder la priorité aux clients, nous avons prouvé notre capacité à assurer une croissance rentable constante, a poursuivi M. Entwistle. Notre stratégie éprouvée nous permet d’aborder avec confiance les objectifs pour 2019 annoncés aujourd’hui, qui comprennent jusqu’à 5 pour cent de croissance des produits d’exploitation et jusqu’à 6 pour cent de croissance du BAIIA. Il ne fait aucun doute que c’est l’exécution incomparable assurée par notre équipe talentueuse qui permet la mise en place de nos initiatives axées sur les actionnaires, notamment notre programme pluriannuel de croissance du dividende, qui en est maintenant à sa neuvième année. En 2018, nous avons remis plus de 1,2 milliard de dollars aux actionnaires, ce qui s’inscrit dans la continuité des 16 milliards de dollars que TELUS a versés à ses actionnaires depuis 2004, soit plus de 27 $ par action. En conformité avec la croissance de 7 pour cent du dividende en 2018 et en 2017 et après six années consécutives au cours desquelles nous avons enregistré une croissance annuelle du dividende d’environ 10 pour cent, nous visons une autre augmentation de 7 à 10 pour cent en 2019. »

« Les résultats de TELUS au quatrième trimestre s’appuient sur les résultats opérationnels et financiers constants que nous avons obtenus tout au long de 2018. Notre lancée sur le plan opérationnel place notre équipe en position de force en ce début de 2019, a déclaré Doug French, vice-président à la direction et chef des services financiers à TELUS. Comme nous l’avions planifié, notre ratio de dette nette par rapport au BAIIA a évolué progressivement vers la limite supérieure de notre prévision pour s’établir à 2,54 à la fin de l’année en raison de la croissance du BAIIA de presque cinq pour cent. Cette excellente croissance s’explique par notre solide portefeuille d’actifs axés sur les services mobiles et les données et par l’exécution constante de notre stratégie de croissance ciblée à long terme, qui s’ajoutent à un engagement sans faille en matière de rentabilité. »

« En 2018, nous avons affiché une saine croissance du flux de trésorerie disponible de 24 pour cent, ce qui témoigne d’une solide croissance du BAIIA et d’une réduction des dépenses en immobilisations, comme prévu. En 2019, nous comptons générer un excellent flux de trésorerie disponible stimulé par une croissance rentable soutenue de la clientèle et une réduction des dépenses en immobilisations excluant les dépenses de 2,85 milliards de dollars liées au spectre, malgré une hausse des impôts en espèces découlant d’un paiement unique de rattrapage. Fait important, les impôts en espèces devraient diminuer en 2020. Dans l’ensemble, notre solide bilan nous met en bonne posture pour continuer d’investir dans nos réseaux à large bande évolués de premier plan, ce qui renforce notre position de chef de file et soutient notre participation prévue à la vente aux enchères du spectre de 600 MHz à venir. »

Pour consulter la version complète de notre communiqué en format PDF, téléchargez ici.