Médias sociaux / 21 mai 2024

Les jeunes et les médias sociaux : trois avantages et trois risques

Amanda Lee

Amanda Lee

Conseillère principale, Programmes, Technologies pour l’avenir et TELUS Averti

Un père et son enfant regardent un téléphone intelligent.

La vaste majorité des jeunes canadiens utilisent les médias sociaux au quotidien. Selon le rapport MTM Jr. de Media Technology Monitor, qui porte sur les habitudes des jeunes de 7 à 17 ans, 7 jeunes sur 10 utilisent les médias sociaux et la moitié des jeunes de 7 à 11 ans ainsi que 85 % des adolescents ont utilisé les médias sociaux au cours du dernier mois. Les plateformes sociales les aident à tisser des liens, à développer leurs compétences numériques et à s’exprimer. Cependant, ces avantages s’accompagnent de risques. Les parents, tuteurs et éducateurs peuvent contribuer à la création d’un environnement sûr en ligne en prenant conscience des avantages et des défis des médias sociaux.

Qu’est-ce qu’ils ont de si fantastique?

Les médias sociaux présentent beaucoup d’avantages pour les jeunes. Concentrons-nous sur trois d’entre eux.

1. La possibilité de socialiser

Les jeunes peuvent tisser des liens au-delà du monde physique immédiat de leur famille, de leur école et de leurs passe-temps. Ils peuvent chercher des communautés fondées sur des intérêts communs, qu’il s’agisse de musique, de sports, de culture ou de causes. Et au sein de celles-ci, ils peuvent établir de véritables amitiés avec des gens qui vivent dans des endroits différents avec des perspectives et des visions du monde différentes. Les médias sociaux leur offrent également une excellente tribune pour se joindre aux réseaux de soutien et y participer. Par exemple, les jeunes 2SLGBTQIA+ et les enfants de différents milieux culturels peuvent communiquer avec des personnes qui parlent de leurs expériences, accéder à des ressources et trouver des occasions de s’engager davantage auprès des communautés auxquelles ils appartiennent en ligne et hors ligne.

2. Ils favorisent la culture numérique

Les jeunes d’aujourd’hui sont des enfants du numérique. Ils ont grandi avec la technologie et n’ont jamais connu un monde sans outils numériques. Les médias sociaux peuvent enseigner des compétences techniques et de communication essentielles qui font partie de la vie quotidienne et de la formation professionnelle. L’interaction en personne dans notre monde physique fait partie du développement social, mais l’interaction en ligne est aussi un élément essentiel pour apprendre à établir des liens, des limites et participer de façon responsable dans les relations et les communautés.

3. Ils donnent une voix aux jeunes

Il y a tellement d’histoires inspirantes sur la façon dont les jeunes ont utilisé les médias sociaux pour nourrir leur passion pour les questions sociales, sensibiliser les gens et apporter des changements. Neb, qui a reçu une bourse d’études TELUS, est un excellent exemple. Il a fondé Brothers4Brothers, un programme de mentorat dirigé par les jeunes qui vise à combattre la stigmatisation et à sensibiliser la population à ce qui concerne la santé mentale des hommes. C’est aussi la force motrice derrière Community Cares, une initiative dans le cadre de laquelle des trousses remplies d’articles essentiels sont remises aux jeunes défavorisés. Comme artiste, conférencier motivateur, créateur de contenu, animateur de balado, ambassadeur des jeunes et mentor, Neb utilise les médias sociaux pour tisser des liens avec les autres et progresser dans sa mission. Qu’il s’agisse d’activités de lutte contre la cyberintimidation, de collectes de fonds ou de marches qui attirent l’attention sur les enjeux sociaux, les jeunes se tournent vers les médias sociaux pour promouvoir la responsabilité sociale, le service communautaire et la sensibilisation à l’échelle mondiale. En fait, Common Sense Media, une importante source de recommandations en matière de divertissement et de technologie pour les familles et les écoles, énumère 21 sites web destinés aux enfants de 8 à 16 ans qui les aident à faire le bien.

Quels sont les risques?

Il n’y a pas seulement des avantages, il y a aussi des risques. Bien qu’il y ait beaucoup de bonnes choses à propos des médias sociaux, il y a aussi des risques. Concentrons-nous sur trois d’entre eux.

1. Du marketing incessant

De nombreuses entreprises consacrent beaucoup de temps et d’argent à trouver la meilleure façon de commercialiser leurs produits auprès des jeunes. Les médias sociaux sont un terreau fertile pour les annonceurs et les spécialistes du marketing. Il y a des publicités traditionnelles. Celles-ci sont faciles à repérer. Mais le contenu commandité et celui des influenceurs sont plus subtils. Qu’est-ce que tout cela veut dire? Les jeunes sont constamment la cible des publicités dans les médias sociaux, et celles-ci peuvent avoir une incidence sur leurs valeurs, leurs croyances, leur confiance en soi et plus encore.

2. La cyberintimidation

Comme il y a tellement de socialisation sur les médias sociaux, les parents ne peuvent pas savoir tout ce qui se passe derrière l’écran. Si les jeunes ne parlent pas de leurs expériences, les parents ne pourront pas connaître la fréquence ou la gravité de la cyberintimidation avant que le mal ne soit fait. Les formes courantes de cyberintimidation comprennent la violence verbale et psychologique, l’exclusion sociale, les commérages et la publication de contenu censé demeurer privé. Les conséquences émotionnelles peuvent comprendre l’isolement, l’anxiété, la dépression et, dans les cas extrêmes, les pertes tragiques de vies. Il peut aussi y avoir des conséquences juridiques, comme nous l’avons vu dans l’article « La cyberintimidation peut être criminelle ».

3. Attentes irréalistes et santé mentale

Il y a certainement une réalité filtrée dans les médias sociaux. Les célébrités et les influenceurs ont des équipes complètes qui les aident à se prendre en photo et à publier le parfait égoportrait (cette excellente vidéo du projet Dove pour l’estime de soi jette un regard critique sur les éléments derrière les égoportraits de style décontracté que vous pouvez voir en ligne). Les normes de beauté irréalistes qui inondent les médias sociaux peuvent être dommageables pour les enfants qui commencent tout juste à former leur propre identité et leur propre relation avec leur corps. Selon le Dove Global Beauty and Confidence Report, 6 filles sur 10 (65 %) croient que les médias et la publicité établissent une norme irréaliste de beauté que la plupart des femmes ne peuvent atteindre. Le Hospital for Sick Children de Toronto a également constaté que l’utilisation des médias sociaux et des téléphones intelligents accroît les problèmes de détresse psychologique. L’établissement a vu les hospitalisations pour des problèmes de santé mentale augmenter, et le suicide est devenu la deuxième cause de décès la plus fréquente chez les jeunes Canadiens.

Trois choses que vous pouvez faire

Les médias sociaux présentent à la fois des avantages et des risques, et si ces derniers vous inquiètent, il y a des choses que vous pouvez faire pour les atténuer.

1. Apprenez à vos enfants à utiliser les médias sociaux de façon responsable dès le plus jeune âge

La modélisation d’un comportement responsable dans les médias sociaux peut aider vos enfants à comprendre ce qui est acceptable et ce qui ne l’est pas. Et si vous commencez à avoir ces conversations tôt dans leur vie, vous les aiderez à adopter des habitudes saines qui les suivront tout au long de leur vie numérique.

2. Établissez des limites

Créez des règles pour les médias sociaux avec vos enfants et décidez des conséquences appropriées s’ils ne les respectent pas. En faisant participer les jeunes au processus, ils comprennent vos préoccupations et contribuent à établir leurs propres limites en ligne.

3. Ayez des conversations honnêtes avec vos enfants

La campagne #NoLikesNeeded de Dove enseigne aux jeunes que la seule mention « J’aime » qui compte est la leur. Les campagnes comme celle-ci sont de bons points de départ pour discuter de ce que nous voyons en ligne et de ce que nous ressentons. Expliquez l’importance d’avoir un œil critique et un scepticisme sain à propos des médias sociaux. Regardez les images irréalistes ensemble et expliquez comment elles sont créées et pourquoi. Discutez aussi des influenceurs créés par l’intelligence artificielle qui ne sont même pas de vraies personnes et des stratégies pour les reconnaître. Trouvez ensuite des modèles positifs humains qui sont reconnus pour leur force, leur intelligence ou leurs capacités plutôt que pour leur apparence ou leur contenu divertissant.

Les médias sociaux peuvent être un endroit productif, inspirant et habilitant pour les jeunes. Avec des limites, la culture numérique et les conversations continues, il est facile de trouver l’équilibre entre les avantages et les risques.

Pour obtenir d’autres conseils sur la façon d’aider vos enfants à naviguer dans notre monde numérique, suivez l’atelier en ligne pour les parents de TELUS Averti. Vous pouvez aussi encourager votre enfant à suivre l’atelier TELUS Averti Bien-être. Encore mieux : suivez-le ensemble! Visitez telus.com/ateliersTELUSAverti.

Mots-clés:
Enfants et technologie
Santé mentale
Habitudes sécuritaires en ligne
Partagez cet article avec vos amis :

Il y a plus à explorer

Médias sociaux

Discord : pourquoi les enfants aiment cette appli et comment les protéger de ses risques?

Apprenez comment votre enfant et vous pouvez utiliser Discord en toute sécurité.

Lire l'article

Médias sociaux

Omegle expose les enfants à la violence sexuelle

Le slogan d’Omegle – « Talk to strangers » – est sans équivoque : les internautes visitent ce site pour parler à des inconnus.

Lire l'article

Médias sociaux

Révélez-vous accidentellement votre emplacement et d’autres renseignements dans vos publications dans les médias sociaux?

Découvrez comment éviter de révéler votre emplacement lorsque vous tournez des vidéos pour les médias sociaux.

Lire l'article