La tonnelle de danse de la nation Tk'emlúps te Secwépemc d’une capacité de 2 500 personnes

Connecter les Canadiens

Ce que la connectivité représente pour les collectivités autochtones

23 déc. 2022

(Dessus) En soutien à la réconciliation, TELUS collabore avec les peuples autochtones pour connecter leurs collectivités. CANDICE CAMILLE PHOTOGRAPHY ET TK’EMLÚPS TE SECWÉPEMC

Située sur les rives de la rivière Thompson Sud, la tonnelle de danse de la nation Tk'emlúps te Secwépemc accueille généralement l’une des plus grandes célébrations de la culture et du patrimoine autochtones de l’Ouest canadien : le Kamloopa Pow Wow.

L’année dernière, toutefois, la tonnelle d’une capacité de 2 500 personnes a été le théâtre d’un rassemblement plus sombre. En effet, alors que les feux de forêt ravageaient le centre de la Colombie-Britannique, des centaines de personnes y ont trouvé refuge après avoir été chassées de chez elles par la fumée et les flammes.

Trouver des moyens de soulager la détresse des personnes déplacées était devenu un besoin immédiat. La Kúkpi7 (cheffe) de la nation Tk'emlúps te Secwépemc, Rosanne Casimir, a fait d’emblée front commun avec TELUS pour que tous aient accès à un réseau sans fil gratuit, soient en sécurité, demeurent informés dans une situation incertaine qui évolue rapidement et continuent de bénéficier des systèmes de soutien essentiels.

Kúkpi7 (cheffe) de la nation Tk'emlúps te Secwépemc, Rosanne Casimir

(Dessus) L’an dernier, lorsque les feux de forêt ont balayé les terres de la Colombie-Britannique, la Kúkpi7 (cheffe) de la nation Tk'emlúps te Secwépemc, Rosanne Casimir, a fait d’emblée front commun avec TELUS pour que les personnes évacuées aient accès à un réseau mobile gratuit. CANDICE CAMILLE PHOTOGRAPHY ET TK’EMLÚPS TE SECWÉPEMC

« En l’espace de quelques jours seulement, TELUS avait déployé avec succès un réseau Wi-Fi », a déclaré la Kúkpi7 Casimir. « Les personnes sinistrées ont ainsi pu retrouver un semblant de normalité en pouvant communiquer avec leurs proches, en suivant les mesures d’urgence prises pour lutter contre les feux de forêt et en comblant certains de leurs besoins urgents, notamment en utilisant les services bancaires en ligne. »

Le partenariat avec la nation Tk'emlúps te Secwépemc, dont le territoire traditionnel s’étend de la vallée de la rivière Columbia sillonnant les montagnes Rocheuses jusqu’au fleuve Fraser à l’ouest, et jusqu’aux lacs Arrow au sud, est un parfait exemple de l’engagement continu de TELUS envers la réconciliation avec les peuples autochtones.

TELUS a élaboré un processus inclusif et culturellement pertinent en collaboration avec les organismes et les gouvernements autochtones afin de s’assurer que les peuples autochtones bénéficient d’un accès crucial à Internet haute vitesse et à des solutions mobiles, où et quand le besoin se fait sentir. Le résultat? Une amélioration des soins de santé et du système d’éducation, des communautés plus fortes, un développement économique et une revitalisation linguistique et culturelle.

Bon nombre de ces résultats prometteurs, attribuables aux Autochtones, sont présentés dans le rapport de 2022 sur la réconciliation et la connectivité des collectivités autochtones, publié le 22 novembre. Ce rapport présente les objectifs de réconciliation de l’entreprise et fournit des mises à jour claires pour assurer la responsabilité. Cette année, TELUS a connecté 12 collectivités autochtones à son réseau évolué à large bande. De plus, en partenariat avec les gouvernements autochtones et les principaux bailleurs de fonds, elle est en voie de connecter 20 autres collectivités d’ici 2023. En tout, 83 % des foyers, des collectivités, des petites entreprises et des immeubles gouvernementaux situés sur des terres autochtones en Colombie-Britannique, en Alberta et au Québec ont accès au réseau à large bande évolué de TELUS, et plus de 84 000 personnes vivant dans des collectivités autochtones peuvent se connecter à son réseau PureFibre.

« À TELUS, nous collaborons depuis longtemps avec les peuples autochtones dans le cadre d’un engagement significatif pour leur fournir la connectivité, les outils et les ressources de premier plan qui favorisent l’atteinte d’objectifs communautaires, sociaux, économiques et de gouvernance, comme le met en lumière le rapport », explique Tony Geheran, vice-président à la direction et chef de l’exploitation de TELUS.

Éliminer les obstacles

Au sein des collectivités nouvellement connectées, il ne fait aucun doute que la connectivité a une incidence considérable sur la vie quotidienne de tous, des aînés aux plus jeunes. « Les peuples autochtones ont toujours prospéré grâce aux relations : de la famille à la collectivité, des ancêtres aux générations futures, de la terre aux cours d’eau, des animaux au monde des esprits, des partenaires commerciaux aux alliés ici et ailleurs. Les relations mènent tous les aspects de nos vies et de nos cultures », a déclaré Joe Alphonse, Nits'ilʔin (chef) de la nation Tl'etinqox et chef du conseil tribal du gouvernement national Tŝilhqot’in.

Pour cette collectivité située à plus de 100 kilomètres à l’ouest de Williams Lake, en Colombie-Britannique, le manque d’accès à Internet a longtemps été un obstacle à l’accès à l’éducation, à l’amélioration des soins de santé et à la croissance économique. En 2019, TELUS s’est associée au gouvernement de la Nation Tŝilhqot’in pour connecter ses six collectivités à nos réseaux évolués. Grâce à l’entente de financement conclue avec l’entreprise autochtone All Nations Trust Company et l’Interior Health Authority, la régie régionale de la santé, TELUS et le gouvernement de la Nation Tŝilhqot’in ont poursuivi leur collaboration avec d’autres bailleurs de fonds tels que le programme Connecting British Columbia, le Fonds pour la large bande universelle et le Fonds pour la large bande du CRTC.

Cela signifie qu’au plus fort de la pandémie de COVID-19, les enfants de la Nation Tl'etinqox ont pu rester en sécurité à la maison tout en ayant accès à des enseignants, à des ressources et à des outils importants par l’intermédiaire d’un réseau rapide et fiable. En cette période où les possibilités d’apprentissage en ligne et de télétravail ne cessent de croître, la connectivité numérique est plus importante que jamais.

« Il s’agit d’éliminer les obstacles au développement et à l’épanouissement de nos enfants », affirme Clayton Grice, directeur de l’école Tl'etinqox.

Il y a un an, TELUS est devenue la première entreprise du secteur des technologies au Canada à publier un plan d’action pour la réconciliation avec les peuples autochtones, officialisant son engagement à se réconcilier avec les peuples autochtones. Dans le cadre de ce plan, TELUS continue de promouvoir l’innovation et la connectivité en répondant aux besoins des collectivités autochtones. Voici quelques points saillants de la dernière année :

  • Connectivité : Cette année, TELUS a connecté 12 collectivités autochtones à son réseau évolué à large bande en partenariat avec les gouvernements autochtones et les principaux bailleurs de fonds. Elle est en voie d’atteindre son objectif visant à connecter 20 autres collectivités autochtones d’ici 2023.

  • Résultats sur le plan social : En novembre, TELUS a élargi son programme Mobilité pour l’avenir pour les femmes autochtones à risque à l’Ontario, en partenariat avec les services à l’enfance et à la famille des Premières Nations de Toronto et le Centre de ressources des femmes autochtones de Toronto.

  • Sensibilité culturelle et relations : En septembre, le Musée canadien pour les droits de la personne et Carey Newman (Hayalthkin'geme) ont lancé la version numérique de la Couverture des témoins grâce à un financement d’un million de dollars de TELUS et de la Fondation TELUS pour un futur meilleur.

  • Réconciliation économique : TELUS a investi 6 % de son Fonds pollinisateur dans des entreprises à but lucratif appartenant à des Autochtones, atteignant ainsi 80 % de son objectif d’investissement.