Goldsney - Edtech 01

Connecter les Canadiens

Comment les technologies de l’éducation créent-elles des collectivités plus inclusives?

Dec 7, 2022

Nous sommes à l’aube d’une nouvelle ère en éducation.

Au cours de la dernière décennie, différentes solutions en éducation sont nées d’un enthousiasme grandissant, des solutions qui satisfont aux besoins de groupes d’âge variés et de disciplines diverses aux plateformes d’apprentissage en ligne, comme

et
MOOC (en anglais seulement)
. La pandémie a accéléré l’adoption de nouvelles technologies d’apprentissage et d’enseignement, comme des innovations numériques
comblant le vide laissé par les méthodes d’enseignement conventionnelles (rapport en anglais)
et permettant l’accès à l’éducation alors même que les écoles et les établissements scolaires ont dû fermer leurs portes.
Selon certains rapports (en anglais)
, le taux de rétention des étudiants a augmenté de 25 à 60 pour cent. Qu’est-ce qui se cache derrière ce virage de l’éducation dans la façon dont elle est perçue, utilisée et offerte? Ce sont les technologies de l’éducation.

L’émergence des technologies de l’éducation se produit dans un secteur financier qui est sur le point de vivre son heure de gloire. L’année dernière, la valeur du marché mondial des technologies de l’éducation était

. Il est attendu désormais à ce que ce montant quadruple dans les 10 prochaines années,
46 pour cent de cette croissance (rapport en anglais)
devant provenir de l’Amérique du Nord. Le capital-risque suit également cette trajectoire, puisque plus de
33  licornes de la technologie éducative sont apparues depuis 2010
et que les entreprises américaines dans ce domaine ont amassé 8,2 milliards de dollars en 2021 seulement,
ce qui est près de quatre fois plus élevé qu’en 2020 (rapport en anglais)

image

Pour ceux qui travaillent dans ce secteur, les technologies éducatives offrent une idée séduisante de ce que la technologie peut accomplir afin de réinventer l’éducation de qualité pour l’avenir et de créer des collectivités plus inclusives. Alors que de plus en plus d’entrepreneurs en technologie de l’éducation entrent dans la course, les innovations qu’ils apportent ont le potentiel de combler les lacunes actuelles en ce qui a trait à l’accessibilité, à la personnalisation et à l’apprentissage continu.

Les technologies de l’éducation aident à ouvrir la voie au progrès en supprimant les obstacles traditionnels. L’adoption plus générale des technologies de l’éducation favorise l’abolition des restrictions, comme le coût, l’emplacement et la possibilité, ce qui permet à l’éducation d’atteindre de nouveaux publics et d’aplanir les disparités. L’utilisation de ces formats éducatifs captivants et basés sur la technologie s’est aussi révélée efficace pour motiver les étudiants, ce qui est particulièrement utile pour ceux qui ne réussissent pas dans un cadre d’enseignement traditionnel.

Prenez l’entreprise

, par exemple, une entreprise du portefeuille du
Fonds pollinisateur de TELUS pour un monde meilleur
. Cette entreprise nord-américaine est située à l’intersection du sport électronique et de l’éducation, de la maternelle jusqu’au secondaire. EGL ouvre la voie à une représentation plus diverse en science, technologie, ingénierie et mathématiques (STIM) en utilisant la technologie et les jeux vidéo, ou « l’apprentissage ludifié », afin de permettre un accès égal à l’éducation et à la formation aux étudiants de tous les milieux. Conçu pour les élèves passionnés de jeux vidéo de la 3e année du primaire à la dernière année du secondaire, le programme d’EGL offre aux élèves de joindre une ligue virtuelle de sports électroniques divertissante et compétitive, en plus de leur permettre de découvrir leur potentiel et de solliciter leur intérêt dans les secteurs des STIM, un milieu confronté depuis longtemps à des enjeux de
sous-représentation (rapport en anglais)
.

Les technologies de l’éducation ouvrent de nouvelles possibilités pour les collectivités qui sont disproportionnellement touchées par des générations possédant un accès restreint à l’éducation. Elles aident également à garantir que l’éducation est adaptée et personnalisée en fonction des besoins et des particularités de chaque individu et que les objectifs d’apprentissage déphasés ou à la traîne sont atteints avec brio.

Selon certains rapports, pendant la pandémie,

ce qui pousse les éducateurs à répondre à ces préoccupations précises, tout en s’assurant que leurs étudiants rattrapent le retard accumulé sur le programme actuel. Grâce aux technologies de l’éducation, les étudiants peuvent prendre appui sur des compétences isolées et rattraper le retard sur les objectifs d’apprentissage en tirant profit d’outils qui analysent et qui s’adaptent au parcours d’apprentissage et au niveau de concentration de l’utilisateur.

L’entreprise de notre portefeuille,

, est située en Nouvelle-Écosse et utilise des jeux vidéo captivants afin de rendre l’apprentissage plus efficace, ce qui engendre de meilleurs résultats, particulièrement pour la lecture et la littératie. L’entreprise se sert d’outils et de l’analytique pour guider le parcours d’apprentissage des étudiants, en personnalisant l’enseignement en fonction du progrès et des jalons atteints. Son jeu breveté,
Dreamscape (en anglais seulement)
, est conçu pour être joué dans la classe comme à la maison, suscitant l’intérêt des enfants, surtout entre la 3e et la 8e année, leur permettant ainsi d’acquérir d’importantes aptitudes en compréhension grâce à une plateforme amusante et interactive.

, une autre entreprise de notre portefeuille du secteur des technologies de l’éducation, continue d’exploiter la technologie pour permettre l’acquisition d’aptitudes socioémotionnelles, un besoin qui s’est fait ressentir au cours de la pandémie. Celle-ci a eu d’importantes répercussions sur la santé mentale des enfants. L’augmentation du temps passé devant l’écran, l’utilisation grandissante des réseaux sociaux et la diminution des interactions sociales ont mené à des risques élevés de développer des troubles de santé mentale.
Quatre-vingts pour cent des parents ont rapporté des inquiétudes (rapport en anglais)
quant à la santé mentale, sociale et émotionnelle de leurs enfants.  

image

Pour remédier à cette situation, cette entreprise située à Montréal crée des expériences interactives et novatrices et invite les participants à « choisir leur propre aventure » grâce à une plateforme vidéo d’apprentissage socioémotionnelle, une solution qui améliore le mieux-être mental et émotionnel des étudiants. L’approche transformatrice de Moozoom en matière d’apprentissage socioémotionnel permet aux étudiants d’acquérir virtuellement des compétences sociales et émotionnelles en observant le comportement d’autres enfants à travers des récits mobilisateurs et culturellement pertinents. Ainsi, elle outille les étudiants, dès un jeune âge, afin qu’ils profitent des possibilités d’apprentissage continu qui s’offrent à eux.

En fait, les répercussions et l’application des technologies de l’éducation vont bien au-delà de la salle de classe traditionnelle. Nous avons décelé une exacerbation du besoin et du potentiel des possibilités d’apprentissage virtuel de qualité, que ce soit pour susciter l’intérêt des enfants dans un cadre scolaire virtuel, pour perfectionner des employés en milieu de travail et faciliter la préparation et l’avancement professionnel, ou même pour préparer ces derniers à un changement d’emploi ou de secteur.

est une entreprise de ce genre qui se sert de la technologie pour aider les personnes à acquérir des compétences pratiques en prévision d’un emploi dans les secteurs touchant le climat. Cette entreprise du portefeuille du Fonds pollinisateur de TELUS vise à ce que 100 millions de personnes travaillent dans ces secteurs d’ici la fin de la décennie et vient perturber avec ses technologies éducatives, la façon dont les employés et les entreprises sont jumelés en offrant des programmes d’apprentissage intensif destinés aux personnes cherchant un emploi en environnement et en changements climatiques. Terra.do crée également une collectivité plus forte de professionnels de l’industrie, tous motivés à aider le plus de gens possible à passer à ce secteur.

Avec leur application répandue entre différentes industries et populations, les technologies de l’éducation ne révèlent, sans aucun doute, qu’une partie de leur potentiel réel, dans la salle de classe, en milieu de travail ou à la maison. En effet, les entreprises et les personnes qui cherchent de plus en plus comment leur apprentissage et leurs actions peuvent avoir des retombées sociales dans leur apprentissage et leurs actions comprendront que les technologies de l’éducation pourraient être la clé d’une collaboration et d’une communication plus fortes, leur permettant de poser un geste concret dans les collectivités, particulièrement celles situées dans des marchés non servis.

Cet article a initialement été publié sur

(disponible en anglais uniquement)

16-168770 user-iconset-no-profile-picture-icon-circle-clipart

Rencontrez l'auteur

Blair Miller
Associé directeur, Fonds pollinisateur de TELUS pour un monde meilleur

Explorez des articles similaires