Skip to content

À la rencontre de l’équipe : Dr. Natasha Kutryk

29 juillet 2022

Faites connaissance avec les membres de l’équipe de TELUS Agriculture & Biens de consommation qui habilitent nos clients, des producteurs aux consommateurs, et qui tissent des liens avec eux pour bâtir un avenir plus durable.


La Dre Natasha Kutryk et son mari vivent dans le Nord-Est de l’Alberta, où ils élèvent des bovins aux côtés de chevaux, de chats, d’un chien et d’abeilles domestiques. En plus de l’agriculture, les voyages sont leur plus grande passion. Ils y consacrent d’ailleurs le plus de temps possible. Natasha s’est jointe à TELUS Agriculture & Biens de consommation en 2019 par l’intermédiaire de l’équipe Feedlot Health, en tant que vétérinaire responsable des services professionnels.

Quel est votre rôle à TELUS Agriculture & Biens de consommation?

Je travaille avec une équipe multidisciplinaire pour aider nos clients à prendre des décisions rentables fondées sur des données. J’utilise notre logiciel de collecte de données sur les animaux et notre base de données pour surveiller les paramètres de santé et fournir la supervision et les conseils appropriés. Je m’occupe notamment d’examiner les animaux et les enclos, de diagnostiquer les maladies et d’effectuer les interventions chirurgicales sur les bovins. Je suis responsable de communiquer les protocoles, les données de recherche et l’information technique aux clients. Je donne aussi de la formation aux membres de l’équipe Feedlot. Je m’occupe également des procédures liées à l’importation, à l’exportation et à la certification du bétail.

À quoi ressemble une journée de travail typique pour vous?

Une collègue de travail a récemment commencé à m’appeler Carmen en référence à la série « Mais où se cache Carmen Sandiego? » parce que mon horaire est très imprévisible et que je voyage beaucoup. J’adore le fait que mes journées de travail soient diversifiées. Je visite des clients de l’Ouest du Canada et des États-Unis. Lorsque je ne suis pas en train de visiter des clients, je travaille à partir de la maison ou de notre bureau principal à Okotoks, en Alberta.

Quel parcours vous a menée à l’agriculture?

Du plus loin que je me souvienne, j’ai toujours été fascinée par l’agriculture. Cela vient probablement de mon père et du fait que j’ai grandi sur la ferme familiale – de quatrième génération – d’élevage bovin. J’ai commencé à m’intéresser spécifiquement à la médecine de parc d’engraissement alors que j’occupais un emploi étudiant estival. J’étais cavalière d’enclos (c’est une personne qui se promène dans l’enclos à dos de cheval pour détecter les maladies des bovins et les traiter) dans un parc d’engraissement qui utilisait les services de Feedlot Health. Je me souviens avoir été impressionnée par la quantité de données recueillies sur chaque animal et par l’expertise de l’équipe de Feedlot Health. Huit ans plus tard, j’ai atteint mon objectif en obtenant un emploi dans l’équipe!

Quelles formations et expériences vous ont préparée à l’exercice de vos fonctions?

J’ai obtenu mon doctorat en médecine vétérinaire à l’Université de la Saskatchewan après avoir étudié en agriculture à l’Université de l’Alberta. J’ai aussi acquis une grande partie de mes connaissances et de mes compétences grâce à des collègues et à des clients que j’ai fréquentés en pratiquant la médecine vétérinaire en Nouvelle-Zélande, au Royaume-Uni et dans les Prairies canadiennes. Le fait d’être membre de Toastmasters International m’a aussi permis de développer de précieuses aptitudes de communication que j’utilise tous les jours.

Quelle philosophie a guidé votre carrière?

L’expression « la curiosité tue le chat, mais la satisfaction le ramène à la vie » m’a toujours interpellée. Je crois que je peux – et que je devrais – apprendre quelque chose de chaque personne et de chaque situation en étant curieuse. Pour y arriver, je dois simplement me manifester.

Selon vous, quelle est la perception la plus erronée qu’ont les gens au sujet de l’agriculture?

Les étudiants que je visite sont souvent inquiets parce qu’ils n’ont pas grandi dans un milieu agricole et ils croient que cela les désavantage. Je ne suis pas d’accord. Afin de vraiment tirer profit de chaque occasion, je crois que le secteur de l’agriculture a justement besoin de personnes venant de différents horizons. J’ai moi-même parfois peur que le fait d’avoir été élevée sur une ferme m’empêche de penser de façon créative, hors des sentiers battus.

Quels sont vos recettes ou plats favoris?

Comme j’adore voyager et essayer de nouveaux plats, je suis constamment à la recherche de celui qui s’inscrira comme mon « préféré », mais j’ai beaucoup de misère à n’en choisir qu’un seul. J’opterais donc pour un repas-partage débordant de plats traditionnels ukrainiens aux côtés de ma famille.

Articles recommandés

Screenshot of Feedlot Health app

Renseignements essentiels et fondés sur des données

En savoir plus sur Feedlot Health