Skip to content

À la rencontre de l’équipe : Dr. Kee Jim

27 mai 2022

Faites connaissance avec les membres de l’équipe de TELUS Agriculture & Biens de consommation qui habilitent nos clients, des producteurs aux consommateurs, et qui tissent des liens avec eux pour bâtir un avenir plus durable.


Le Dr Kee Jim baigne dans l’agriculture depuis toujours. Le fait d’avoir grandi sur un ranch lui a donné le bagage et l’expérience nécessaires pour fonder Feedlot Health Management Services en 1983, qu’il a fait croître jusqu’à ce que TELUS Agriculture en fasse l’acquisition en 2020. Aujourd’hui il est directeur mondial, Santé animale et agriculture, et vit à Okotoks en Alberta. Il aime jouer au golf, cuisiner et aller à la pêche.

Quel est votre rôle?

Une grande partie de mon rôle consiste à diriger une équipe qui explore les occasions de croissance en Amérique du Nord et dans le monde. Je consacre également une grande partie de mon temps à parler aux clients de la chaîne d’approvisionnement et à leur rendre visite. Je tiens à m’assurer personnellement que nous surpassons toujours leurs attentes, et les nôtres.

Lorsque je suis au bureau, ma journée consiste à répondre à plus de 200 courriels, à prendre une cinquantaine d’appels et à participer à environ quatre réunions. Lorsque je ne suis pas au bureau, je rencontre des clients sur leurs sites de production, j’assiste à des conférences ou je rends visite à des fournisseurs. Je suis très occupé, mais j’aime me plonger dans le travail.

Qu’est-ce qui vous a attiré vers ce secteur?

J’ai grandi sur un ranch situé à environ 100 km de Kamloops en Colombie-Britannique. Ma famille s’occupait de la reproduction et de l’élevage commercial de vaches et de veaux, ce qui a vraiment éveillé mon intérêt pour le secteur bovin. Mes antécédents m’ont permis d’acquérir l’expérience nécessaire pour gérer l’alimentation du bétail de bout en bout, tant du point de vue pratique que du point de vue commercial. Quels conseils de carrière avez-vous à offrir?

Ma philosophie est qu’il faut apprendre sans arrêt. J’ai un doctorat en médecine vétérinaire, mais ma véritable formation a commencé après l’obtention de mon diplôme. Il faut garder un esprit curieux, être un lecteur vorace et essayer d’apprendre quelque chose de nouveau chaque jour. Je voyage autant que je peux, et quand je le fais, j’échange avec le plus de gens possible. Je pense que les voyages sont la meilleure façon d’alimenter et de satisfaire un esprit curieux.

Le conseil que j’ai pour ceux qui souhaitent occuper un rôle comme le mien est d’apprendre tous les aspects associés aux parcs d’engraissement. Pour réussir, vous devez vous investir totalement – vous devez vous immerger complètement dans tous les aspects de l’industrie agricole, y compris l’approvisionnement, la production et la commercialisation. Vous familiariser ne suffit pas, vous devez être un expert dans chaque aspect de l’entreprise.

Que voudriez-vous que les gens sachent à propos de la gestion du bétail?

La technologie a amélioré la productivité et l’efficacité d’une façon incroyable. D’énormes améliorations ont été réalisées dans plusieurs domaines comme la génétique, l’agronomie, la nutrition et la santé animale pour faire progresser la production de viande bovine et réduire son empreinte écologique.

En Amérique du Nord, environ 2 % de la population contribue à la production agricole. Grâce à ces améliorations, un nombre relativement petit de personnes contribue à nourrir plus de gens que ce que l’on aurait cru possible il y a de cela seulement une génération, et le rythme des améliorations se poursuit.

Puisque nous parlons d’alimentation et d’agriculture, qu’aimez-vous manger?

Il n’y a rien de mieux qu’un steak parfaitement cuit.