Passer au contenu
TELUS À propos
TELUS À propos

Minerais de conflit

En 2012, la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis a adopté de nouvelles exigences de déclaration qui obligent les entreprises à divulguer l’utilisation de certains minerais et métaux extraits en République démocratique du Congo et dans les pays voisins. La cassitérite (une source d’étain), la wolframite (une source de tungstène), le colombotantale (ou le coltan, une source de tantale) et l’or sont souvent désignés collectivement sous le nom de minerais de conflit. Ces matières peuvent servir à la fabrication de l’équipement électronique et de communication que nous utilisons ou vendons.

En tant que signataires du PMNU, nous nous employons à prévenir les violations des droits de la personne qui pourraient découler de nos activités. Les exigences de déclaration de la SEC en ce qui concerne les minerais de conflit, énoncées à l’article 1502 de la loi Dodd-Frank Wall Street Reform and Consumer Protection Act, sont entrées en vigueur lors de l’exercice financier 2013. En créant un groupe de travail interne sur les minerais de conflit, nous avons fait preuve de diligence raisonnable et avons respecté les exigences de déclaration chaque année, y compris en 2018.