Intelligence artificielle / 13 novembre 2023

L’avenir virtuel de l’influence

June Kinloch

June Kinloch

Chargée de projet II, TELUS Averti

Une adolescente fait défiler des médias sociaux sur un téléphone mobile.

Avez-vous entendu parler de Lil Miquela? Elle fait partie des plus importants influenceurs en 2023. Elle compte trois millions d’abonnés sur Instagram, sans compter sa présence sur d’autres plateformes de médias sociaux, comme X, YouTube et TikTok. Des marques comme Calvin Klein et Prada ont conclu des ententes de recommandation avec elle. Et elle a même lancé quelques vidéoclips, dont Speak Up en 2020 qui a déjà été visionné 7,1 millions de fois sur YouTube.

Et devinez quoi? Elle n’est pas réelle, c’est-à-dire pas réellement humaine.

Lil Miquela est une influenceuse virtuelle : un robot basé sur l’intelligence artificielle (IA). Elle a été créée en 2016 par Brud, une entreprise de logiciel de Los Angeles. Et il s’avère que l’influence virtuelle est un gros marché. Selon Medium, la valeur de Brud se chiffre maintenant à 125 millions de dollars, largement en raison de la popularité et, oui, de l’influence croissantes de Lil Miquela.

Qu’est-ce qu’un influenceur virtuel?

Les influenceurs virtuels, aussi appelés des influenceurs numériques ou des influenceurs IA, sont des personnalités numériques qui existent principalement dans le monde des médias sociaux. Ils ressemblent à de vraies personnes, parlent et agissent comme telles, mais ont des « créateurs » (habituellement une marque ou une agence de marketing) qui élaborent et font évoluer leur histoire, leur personnalité, leurs préférences, leurs passions et leurs expériences.

Leur but est de communiquer avec les consommateurs et d’influencer leurs opinions grâce à du contenu très stylé. Les créateurs des influenceurs virtuels les plus populaires (avec des millions d’abonnés) font de l’argent au moyen de publications commanditées et de campagnes de marque.

L’agence Influencer Marketing Factory a mené une étude en 2022 pour déterminer l’ampleur de l’influence dont disposent ces personnalités numériques. L’entreprise a interrogé plus de 1 000 répondants dans tous les États-Unis. Parmi les répondants de 18 à 24 ans, 75 % d’entre eux suivent au moins un influenceur virtuel. Et 65 % des répondants ont acheté un produit ou un service recommandé par un influenceur virtuel.

Avantages et désavantages

Plusieurs marques importantes, comme Amazon, Prada, Dior, Calvin Klein et IKEA, se sont tournées vers les influenceurs virtuels pour en faire des figures de proue de campagnes précises. Les influenceurs virtuels constituent une option attrayante pour une marque. Ils sont moins coûteux que les influenceurs humains, car il n’y a ni logistique ni frais de déplacement à considérer. Les propriétaires de la campagne disposent également d’un contrôle accru sur le contenu (pas d’opinions ou d’égo de célébrité à gérer).

Mais parce que les influenceurs virtuels ne sont pas réels, ce qu’ils dépeignent, comme leur style de vie, leur image corporelle et leurs opinions ne sont pas nécessairement très réalistes. Prenons Lil Miquela, par exemple. Elle ne vieillira jamais, n’aura jamais d’acné ni de mauvaise journée. Elle portera toujours les vêtements les plus récents et les plus cool. Et son image corporelle demeurera probablement inatteignable pour la plupart de ses admirateurs.

Les influenceurs virtuels recommandent aussi des produits et des services qu’ils n’ont pas essayés ou testés. Et bien qu’ils puissent montrer les toutes dernières chaussures de sport à la mode, ils ne peuvent pas décrire comment on se sent lorsqu’on les porte ou comment elles s’agencent avec certains vêtements.

Conseils pour les parents

Bien qu’il puisse y avoir certains avantages sociaux à interagir avec des influenceurs virtuels, cela brouille davantage la différence entre ce qui est réel et ce qui ne l’est pas. Devenir dépendant et à l’aise avec des interactions virtuelles peut affecter la résilience émotionnelle des enfants et les habiletés interpersonnelles déployées dans le monde réel.

Que pouvez-vous faire pour soutenir les enfants dans votre vie alors que l’avenir des influenceurs devient virtuel?

  • Rencontrez-les à mi-chemin : en tant qu’enfants du numérique, ils ont grandi dans la confusion entre la « vraie vie » et la vie en ligne. Ils participent et interagissent simplement de manière différente. Cherchez à comprendre la valeur de leurs expériences plutôt que de les juger.
  • Ayez des conversations ouvertes : d’abord, les enfants ont été exposés à des normes inatteignables de style de vie, de beauté, de relations et de connexions par des influenceurs humains, au moyen de photos et de contenu filtrés. Avec les influenceurs virtuels, ces normes ne sont maintenant même plus réelles. Expliquez aux enfants dans votre vie que les gens ne sont pas parfaits. Ce sont nos imperfections et notre caractère unique qui nous rendent spéciaux.
  • Participez avec vos enfants : les choses dans le monde virtuel changent tout le temps, et rapidement. Soyez curieux. Informez-vous. Trouvez un influenceur virtuel qui semble intéressant et regardez-le ensemble. Discutez de ce que l’on peut apprécier de l’influenceur, de ce qui semble réel et de ce qui n’est pas réaliste parmi ce qu’il ou elle dit et fait.

Il est important de se rappeler (et de rappeler aux enfants dans votre vie) que les influenceurs virtuels existent principalement pour rapporter de l’argent à leurs marques et à leurs créateurs. Alors, la pensée critique est une nécessité. L’IA continuera de changer la manière dont nous nous comportons et interagissons en ligne, en estompant les lignes entre nos vies réelles et virtuelles. Éduquer les enfants et être à l’écoute de leur enthousiasme comme de leurs préoccupations aideront grandement à leur épanouissement, tant en ligne que hors ligne.

Pour en apprendre plus sur la pensée critique et l’éthique liée à l’IA, jetez un coup d’œil à notre nouvel atelier TELUS Avertiᴹᴰ sur l’IA responsable, élaboré en collaboration avec le CIFAR, puis mettez à l’épreuve vos connaissances au moyen de ce Kahoot! pour comprendre l’IA dans notre vie de tous les jours.

Mots-clés:
Habitudes sécuritaires en ligne
Partagez cet article avec vos amis :

Intelligence artificielle

Les filtres fondés sur l’IA peuvent nuire à l’estime de soi. Voici pourquoi.

Renseignez-vous sur les filtres fondés sur l’IA et leurs possibles effets sur l’estime de soi.

Lire l'article

Intelligence artificielle

Atelier TELUS Averti sur l’utilisation responsable de l’intelligence artificielle (IA) | Valider l’information provenant de l’IA

Même si les informations sont présentées comme des faits, il se peut qu’elles ne soient pas tout à fait correctes. Faites preuve d’esprit critique à l’égard du…

Regarder la vidéo

Intelligence artificielle

Atelier TELUS Averti sur l’utilisation responsable de l’intelligence artificielle (IA) | Quatre étapes à suivre pour évaluer l’information

Les informations générées par l’IA peuvent être erronées. Suivez ces quatre étapes pour départager le vrai du faux.

Regarder la vidéo