Sécurité et vie privée / 30 juillet 2021

Des arnaqueurs, des fraudeurs et des téléphones, oh misère!

Amanda Lee

Amanda Lee

Directrice de projet principale, TELUS Averti

Wise - Article - Scammers, fraudsters and phones, oh my! - Image

C’est peut-être le plus vieux truc au monde, mais la fraude par téléphone continue de proliférer. En effet, les fraudeurs utilisent de nouvelles tactiques et sont de plus en plus créatifs. Selon le Centre antifraude du Canada, en date du 30 juin 2021, on comptait 28 517 victimes de fraude et plus de 105 millions de dollars en perte cette année seulement.

Les fraudes par téléphone, un phénomène en hausse

Une arnaque moins connue, mais qui augmente en fréquence est l’arnaque à l’enquête bancaire. Les fraudeurs ciblent des personnes ayant une ligne téléphonique fixe et les appellent en se faisant passer pour le service de la fraude de leur compagnie de carte de crédit. Ils n’exigent pas de renseignements personnels, mais demandent plutôt à la personne de raccrocher et de composer le numéro qui figure au dos de sa carte de crédit.

Naturellement, la personne compose le numéro immédiatement. Ce qu’elle ne réalise pas, c’est que l’appel initial n’a pas été complètement interrompu. Le fraudeur est toujours sur la ligne et diffuse une tonalité préenregistrée. Lorsque la victime compose le numéro, elle n’est pas mise en communication avec son entreprise de carte de crédit. Elle est plutôt transférée sans le savoir à une autre personne impliquée dans la fraude. Si tout se passe comme prévu, la victime divulgue son numéro de carte de crédit, son code de vérification CVC ou d’autres renseignements confidentiels. Si vous recevez un appel sur votre téléphone à domicile vous demandant de communiquer avec votre institution financière, il est recommandé d’attendre 10 minutes ou plus avant d’appeler, ou d’utiliser un téléphone mobile pour communiquer avec votre banque.

Pour éviter les fraudes par téléphone, vous devriez aussi vous méfier des appelants inconnus de pays étrangers. Les fraudeurs utilisent des appels automatisés pour composer des numéros, mais ne laissent sonner qu’une seule fois. L’arnaque mise sur la curiosité des gens, et si la personne compose le numéro, il s’agit d’un service à revenus partagés qui peut entraîner des frais supplémentaires sur sa facture de téléphonie. Contrairement à un appel normal, une partie des frais de l’appel sont payés au fournisseur de service du numéro de téléphone.

Voici d’autres fraudes courantes :

  • La fraude du numéro d’assurance sociale (NAS) : Une personne est informée que son NAS est lié à un compte frauduleux ou à une activité criminelle. On lui demande de confirmer son NAS ou d’autres renseignements personnels. On lui vole ainsi son identité
  • La fraude de l’Agence du revenu du Canada (ARC) ou de Service Canada : Une personne est informée qu’elle doit payer de l’impôt en souffrance. Cet article de l’ARC explique comment vous pouvez vous assurer que quelqu’un qui prétend appeler de la part de l’ARC est légitime, et non un fraudeur
  • Fraudes par téléphone ciblant la communauté asiatique : Une personne reçoit un message urgent de la police de Pékin, d’INTERPOL ou du consulat de Chine exigeant un paiement ou des renseignements personnels pour pouvoir lui expédier un colis

Nombre de ces arnaques sont de nature menaçante. On vous dit que vous serez arrêté, que vous devrez payer une amende ou même que vous serez expulsé si vous ne parlez pas à l’appelant immédiatement ou si vous ne lui obéissez pas. Les fraudeurs peuvent vous pousser à divulguer des renseignements personnels ou à envoyer des copies de vos pièces d’identité ou de votre passeport, ou encore exiger un paiement par mandat-poste, par carte de crédit prépayée, par carte-cadeau ou même en bitcoins.

Se protéger contre les appels indésirables

De nombreuses fraudes par téléphone utilisent l’« usurpation de numéros de téléphone » pour tromper leur victime et l’inciter à répondre à l’appel. Les fraudeurs changent le numéro ou le nom de l’appelant sur l’afficheur, soit pour déguiser le numéro duquel ils appellent, soit pour afficher un numéro qui vous est familier. Le numéro peut sembler celui d’une entreprise, d’un contact, ou ressembler beaucoup à votre propre numéro. La technologie qui permet l’usurpation du numéro de téléphone est facilement accessible; ne présumez pas que les numéros de téléphone qui apparaissent sur votre afficheur sont légitimes. Pour éviter « l’usurpation du numéro de téléphone » et prévenir les appels automatisés indésirables, utilisez les fonctions de contrôle des appels offertes par votre fournisseur de services téléphoniques résidentiels ou mobiles. Vous trouverez des renseignements sur ces fonctions en faisant une recherche dans Google. Si vous êtes un abonné TELUS, vous trouverez de plus amples renseignements ici : Contrôle des appels pour appareils mobiles – Explications, et Présentation du service Contrôle des appels pour la téléphonie résidentielle.

Principaux conseils du Centre antifraude du Canada pour vous protéger :

  • Si un appel ne semble pas normal, raccrochez
  • Aucune institution légitime ne vous menacera au téléphone
  • Ne fournissez pas des renseignements personnels par téléphone à un inconnu
  • Si vous fournissez des renseignements personnels ou si vous croyez avoir été victime de fraude, communiquez avec Equifax et TransUnion pour qu’un avis de fraude soit inscrit à votre dossier

Vous trouverez sur le site web du Centre antifraude du Canada de plus amples renseignements sur les fraudes courantes et les activités frauduleuses ainsi que des conseils additionnels pour vous protéger. Si vous ou une personne que vous connaissez êtes victimes de fraude, communiquez avec le Centre antifraude du Canada au 1-888-495-8501 ou signalez la fraude en ligne au www.antifraudcentre-centreantifraude.ca. Pour éviter de devenir victime d’une fraude et protéger davantage votre vie privée et votre identité dans le monde numérique, optez pour une solution de cybersécurité comme Protection numérique de TELUS, par NortonLifeLockMC, pour recevoir des avis de menaces potentielles provenant du Web clandestin (Dark Web), demander des rapports de crédit ainsi que le remboursement des coûts liés au vol d’identité (Des conditions s’appliquent).

Visitez telus.com/AvertiSecurite pour en savoir plus.

Mots-clés:
Fraude et escroquerie
Vol d’identité
Prévention et soutien
Téléphones intelligents
Partagez cet article avec vos amis :

Sécurité et vie privée

Les fichiers témoins : Accepter ou ne pas accepter?

Vous avez sans doute déjà vu un message indiquant que le site web sur lequel vous vous trouvez utilise des témoins et vous demandant d’accepter les paramètres…

Lire l'article

Sécurité et vie privée

Comment le Grincheux a piraté votre appareil intelligent

L’achat d’un appareil intelligent figure sur votre liste de magasinage des Fêtes? Des thermostats aux grille-pain intelligents en passant par les montres et…

Lire l'article

Sécurité et vie privée

Laisser des empreintes numériques

Télécharger l'activité