Sécurité en ligne / 12 septembre 2019

Les jeux en ligne : vers un juste équilibre

Nimmi Kanji

Nimmi Kanji

Directrice générale, TELUS Averti

Online Gaming Child

Si vous avez des enfants d’âge scolaire, vous avez sans doute déjà abordé avec eux le sujet des jeux en ligne. J’ai un enfant de 8 ans et un autre de 11 ans. L’été dernier, nombreuses ont été les conversations et les négociations sur le droit de jouer à Fortnite et le temps alloué pour Minecraft. Mes deux fins négociateurs tentaient d’obtenir en plus la permission de jouer à Prodigy, un jeu de mathématiques en ligne, en insistant sur son caractère éducatif. Répondre à un enfant qui vous supplie de pouvoir télécharger le tout nouveau jeu auquel « tout le monde joue » ou d’avoir « seulement cinq minutes de plus » est loin d’être simple.

Il n’est donc pas surprenant qu’une des plus grandes inquiétudes exprimées par les parents aux ateliers TELUS Averti soit le temps consacrés aux jeux vidéo. Un peu, beaucoup, à la folie ou pas du tout? Comme pour le temps d’écran, il n’y a pas de réponse universelle. En général, on accorde du temps pour les jeux en ligne ou du temps d’écran en tenant compte de plusieurs facteurs, comme l’âge et la maturité de l’enfant, le type de jeu et même le jour de la semaine ou l’heure de la journée.

Les jeux ont des avantages. Les enfants apprennent à mieux communiquer, à collaborer avec d’autres et à résoudre des problèmes. De plus, ils perfectionnent leurs aptitudes en mathématique ainsi qu’en lecture et écriture. Cependant, les jeux ont aussi des répercussions négatives, surtout si vos enfants leur consacrent de plus en plus de temps. Notre nouveau guide, Aider les enfants à naviguer en toute sécurité dans l’univers des jeux vidéo, créé avec HabiloMédias, donne un aperçu des comportements qui pourraient indiquer un problème potentiel et qu’il est bon de surveiller.

Réfléchissez aux questions suivantes :

  • Votre enfant passe-t-il de plus en plus de temps à jouer à des jeux vidéo?
  • Votre enfant essaie-t-il de limiter ou de réduire le temps consacré aux jeux vidéo, ou encore d’arrêter de jouer, ou essaie-t-il de jouer plus longtemps que prévu?
  • Votre enfant est-il agité ou irrité lorsqu’il ne peut pas jouer à des jeux vidéo?
  • Votre enfant a-t-il tendance à jouer à des jeux vidéo s’il ne sent pas bien (triste, fâché ou nerveux) ou s’il est confronté à un problème (à l’école, au travail ou à la maison, par exemple)?
  • Votre enfant s’absente-t-il de l’école ou du travail pour jouer à des jeux vidéo?
  • Votre enfant néglige-t-il ses devoirs, se couche-t-il tard ou passe-t-il moins de temps avec sa famille et ses amis à cause des jeux vidéo?
  • Votre enfant vous cache-t-il, ou cache-t-il à ses amis, le fait qu’il joue à des jeux vidéo?

Si vous répondez oui à une ou à plusieurs de ces questions, il se peut que le jeu ait une incidence négative sur le quotidien ou la vie de votre enfant. Vous devrez peut-être instaurer des règles dans la famille, surveiller la situation de près et même envisager des services de counseling au besoin.

Téléchargez le guide pour en savoir plus sur la façon dont les parents peuvent aider leurs enfants à maintenir un rapport sain avec les jeux et lisez la fiche-conseil Gérer les écrans dans votre maison.

Mots-clés:
Applications et jeux
Enfants et technologie
Habitudes sécuritaires en ligne
Partagez cet article avec vos amis :

Il y a plus à explorer

Sécurité en ligne

Conseils pour un monde numérique: Arabic

Télécharger la fiche de conseils

Sécurité en ligne

Plan de cours : Apprendre le mieux-vivre en ligne

Télécharger le plan de cours

Sécurité en ligne

Semaine nationale de la sécurité des aînés, du 6 au 12 novembre

Pour souligner la Semaine nationale de la sécurité des aînés (du 6 au 12 novembre), nous présentons des conseils de sécurité tirés de la nouvelle version du…

Lire l'article