Sécurité en ligne / 01 mai 2020

Protégez-vous contre les fraudes liées à la COVID-19

Nimmi Kanji

Nimmi Kanji

directrice générale, programmes à vocation sociale : TELUS Averti et TELUS pour l’avenir

COVID scam article working and spending time with baby

Le monde entier fait preuve de solidarité comme jamais auparavant pour faire face à la crise actuelle. Malgré cet appel à l’unité, à la coopération et à la compassion, certaines personnes tentent quand même d’exploiter notre vulnérabilité.

Tandis que nous passons plus de temps en ligne pour garder le contact avec nos proches, nous tenir informés et nous divertir, les pirates informatiques et les fraudeurs essaient d’en profiter.

Selon City News Toronto, depuis le 6 mars, le Centre antifraude du Canada a reçu plus de 500 signalements de fraudes liées à la COVID-19. Plus de 90 victimes ont perdu de l’argent, ont été piratées ou se sont fait voler leurs renseignements personnels. Ce nombre est probablement beaucoup plus élevé, puisque la plupart des victimes ne font pas de signalement.

Repérer une fraude

La majorité des fraudeurs exploitent l’insécurité sanitaire et financière de la population en se faisant passer pour des représentants d’une autorité sanitaire ou gouvernementale.

Les fraudes liées à la COVID-19 se classent dans six catégories, notamment :

  • Téléphone : une personne qui prétend représenter l’Agence de la santé publique du Canada vous appelle pour vous informer que vous êtes atteint de la COVID-19 et que vous devez fournir vos renseignements personnels ou financiers pour obtenir une ordonnance.
  • Texto : il y en a plusieurs, mais les deux textos les plus signalés prétendent provenir du Fonds de secours du Canada, indiquant un dépôt de 1 375,50 $, et de la Croix-Rouge, offrant des masques gratuits. Dans les deux cas, le destinataire doit cliquer sur un lien et fournir ses renseignements personnels.
  • Porte-à-porte : des fraudeurs font du porte-à-porte pour vendre des tests de dépistage de la COVID-19 à domicile, ce qui n’existe pas.
  • Organismes de bienfaisance frauduleux : des soi-disant organismes caritatifs sollicitent des dons auprès de la population, par courriel ou sur les médias sociaux.
  • Courriels frauduleux d’hameçonnage : un prétendu organisme gouvernemental vous demande de mettre à jour vos renseignements ou vous offre de l’aide financière.
  • Produits : des annonces frauduleuses ou trompeuses vendent des produits de qualité inférieure en forte demande (désinfectants pour les mains, produits de nettoyage, masques) à des prix exagérés.

CTV News Montreal a récemment publié un article sur les fraudes liées à la COVID-19 (en anglais), qui mentionne le travail accompli par l’Autorité des marchés financiers (AMF). Les fraudes suivantes ont été récemment signalées à l’AMF :

  • Des fraudeurs utilisent Internet et les médias sociaux pour proposer aux gens d’investir dans des sociétés prétendument responsables de la prévention et du traitement de la COVID-19.
  • Des arnaqueurs publient de fausses offres d’emploi sur LinkedIn, Facebook, Craigslist et Kijiji.
  • Des fraudeurs envoient aux gens des courriels ou des textos au sujet de leurs placements ou de leurs finances personnelles, qui contiennent des liens malveillants.

Les personnes âgées prises pour cibles

Les personnes âgées sont particulièrement à risque durant cette pandémie. Pour se protéger contre les infections, elles s’isolent pour la plupart chez elles, parfois seules. Il s’agit pour les fraudeurs d’une occasion rêvée de les cibler davantage.

Dans un article publié le 17 avril (en anglais), City News Toronto s’est entretenu avec Laura Tamblyn-Watts, directrice générale de CanAge, un organisme national de défense des intérêts des aînés. Selon celle-ci, 92 % des personnes âgées vivent à domicile, et une sur cinq est victime de maltraitance, y compris de fraudes et d’arnaques.

Elle ajoute que les personnes âgées qui ont été victimes d’une fraude sont souvent ciblées à répétition, car leurs renseignements sont vendus à d’autres criminels.

Protégez-vous

Face à la quantité impressionnante d’informations et de responsabilités à gérer – télétravail, éducation des enfants, épicerie, soins personnels, etc. – il nous arrive d’être moins vigilants. Ce n’est pas surprenant, puisque nous cherchons simplement à traverser de notre mieux une épreuve que nous n’avons jamais vécue auparavant.

Cela dit, voici quelques conseils pour assurer votre sécurité et celle de votre famille en ligne durant cette période sans précédent.

Conseil no 1 : Vérifiez l’identité avant de répondre : Ne répondez pas aux appels provenant d’un numéro inconnu, ne cliquez pas sur un lien si vous n’êtes pas certain de l’identité de l’expéditeur et ne répondez pas à la porte si vous n’attendez pas la livraison d’un colis. Le simple fait de prendre quelques secondes pour vérifier qui tente de communiquer avec vous peut vous aider à éviter les fraudes.

Conseil no 2 : Soyez proactif : Plutôt que de cliquer sur des liens qu’on vous envoie pour obtenir des renseignements de nature sanitaire et financière, renseignez-vous auprès de sources fiables, comme le gouvernement du Canada et l’Organisation mondiale de la Santé. Si vous envisagez de faire un don à un organisme créé dans la foulée de la crise de COVID-19, vérifiez son numéro de taxe enregistré en ligne ou en communiquant avec la Direction des organismes de bienfaisance de l’Agence du revenu du Canada au 1-800-267-2384.

Conseil no 3 : Signalez toute activité suspecte : Si on vous a sollicité à des fins frauduleuses ou que vous avez été victime d’une fraude, restez calme et signalez la situation aux autorités. Votre expérience peut protéger d’autres personnes. Appelez votre service de police local ou signalez la situation au Centre antifraude du Canada en ligne ou au 1-888-495-8501 (lundi au vendredi, de 10 h à 16 h 45 HE)

Comme nous passons plus de temps en ligne et sommes plus préoccupés que d’habitude, nous sommes plus vulnérables à la fraude et aux arnaques élaborées. Avant d’ouvrir ou de partager quoi que ce soit, prenez le temps de vérifier de quoi il s’agit. Fiez-vous à votre instinct. Si quelque chose semble anormal, cela l’est probablement.

Les membres de l’équipe TELUS Averti vous souhaitent, à vous et votre famille, de rester en santé et en sécurité chez vous durant cette période d’incertitude.

Mots-clés:
Fraude et escroquerie
Partagez cet article avec vos amis :

Il y a plus à explorer

Sécurité en ligne

Être votre propre service informatique

Compte tenu des ordonnances de maintien à domicile en 2020 et des directives d’éloignement physique, de nombreuses familles à travers le pays ont dû s’adapter…

Lire l'article

Sécurité en ligne

Les cappers : qui sont-ils et quel danger représentent-ils pour les jeunes internautes?

La vérité, c’est qu’on n’est pas assez direct dans nos propos sur la sécurité en ligne et les prédateurs d’enfants. On se cache derrière des tournures…

Lire l'article

Sécurité en ligne

Se protéger tous ensemble

Les écoles étant fermées à cause de la COVID-19, les enfants qui sont à la maison auront probablement plus de temps pour Internet. Le Centre canadien de…

Lire l'article