#PenseAuxConséquences

Mettre fin à la culture de la diffusion d’images intimes

Vous serez peut-être soulagé d’apprendre que les jeunes s’adonnant au sextage (envoi de photos de nudité totale ou partielle) sont moins nombreux qu’on pourrait le croire.

Cette campagne vise à décourager la « culture du partage » chez les jeunes, qui rend acceptable la transmission d’images intimes reçues. La plupart des campagnes et des messages sur le sextage s’adressent à l’expéditeur et oublient le geste qui cause le plus de tort : la retransmission des sextos sans l’autorisation de l’auteur.

Prendre et envoyer des photos à contenu sexuel est risqué. Cependant, aucune excuse ne peut justifier le fait de relayer de telles images montrant d’autres personnes.


#PenseAuxConséquences | Retransmettre un sexto, c’est inexcusable

Justifier le geste : « Tu devrais me remercier »

Une excuse fréquente utilisée pour justifier un comportement répréhensible est de dire qu’on l’a fait pour une bonne raison. Même si c’est parfois vrai, la fin ne justifie pas toujours les moyens.

Ces vidéos dénoncent les raisons que donnent les jeunes pour justifier le partage de sextos d’autres personnes


Créées en partenariat avec HabiloMédias, ces ressources visent à mettre fin au partage et à la transmission d’images intimes d’autres personnes

Pour les parents

Nous avons préparé la présente guide pour aider les parents et tuteurs à amorcer la conversation au sujet du sextage et des relations saines, ainsi que pour aider les jeunes à voir tout le tort que peut causer la retransmission de messages à contenu sexuel.

Pour les jeunes

Quel que soit le nom qu’on donne à la chose – sexto, selfie nu ou photo intime – si tu reçois une telle image, tu dois faire de bons choix pour protéger la vie privée de son expéditeur. De plus, il n’y a aucune excuse justifiant le fait de partager un message à contenu sexuel qu’on t’a envoyé.

Pour les enseignants

Dans ce cours accompagné de vidéos, les élèves apprennent les « excuses insidieuses » qu’on se donne pour justifier un comportement qu’on sait répréhensible, comme partager les images intimes de quelqu’un d’autre. Les vidéos dénoncent les raisons données pour justifier le partage de sextos sans le consentement de l’auteur.


La recherche

Les vidéos et les ressources #PenseAuxConséquences sont fondées sur les résultats de la recherche Le partage non consensuel d’images intimes : Comportements et attitudes des jeunes Canadiens d’HabiloMédias.

Ressources supplémentaires

Parler de sextage avec vos enfants

Discutez avec vos enfants des risques de la prise et de la transmission d’images intimes.

À l’aide! Quelqu’un a partagé une photo de moi sans mon consentement!

Si un de tes sextos a été partagé ou transféré sans ton consentement, consulte la fiche-conseil au dessous.

Les ateliers gratuits

TELUS Averti est un programme gratuit qui propose des ateliers informatifs visant à aider les Canadiens de tous âges à vivre des expériences positives en ligne.

Cyberintimdiation

La cyberintimidation prend de nombreuses formes. Nos ressources #ZeroIntimidation vous aideront à lutter contre la cyberintimidation.

L’information présentée sur le site telus.com/averti est fournie à titre informatif seulement et ne constitue pas un avis. Le lecteur est invité à interpréter cette information en fonction de sa propre situation et à tenir compte de tous les facteurs pertinents.