Sécurité en ligne / 12 février 2020

Trouvez l’âme sœur en toute sécurité

Nimmi Kanji

Nimmi Kanji

directrice générale, programmes à vocation sociale : TELUS Averti et TELUS pour l’avenir

Man with laptop on couch

La Saint-Valentin approche à grands pas. Devant ce déluge de cœurs, de fleurs et de chocolats, bien des célibataires envisageront de reprendre leurs recherches pour trouver l’être aimé. Et bon nombre mèneront cette quête en ligne.

Fréquenter quelqu’un sur Internet peut être une expérience absolument formidable. En fait, les rencontres en ligne arrivent au troisième rang parmi les moyens utilisés pour trouver un partenaire de vie. Je connais plusieurs couples qui se sont formés de cette façon, et dans un cas cela a même mené au mariage. Mais comme pour toute autre activité en ligne, il faut se méfier. Derrière une photo de profil et un discours éloquent peuvent se cacher des intentions qui ne sont pas toujours les plus nobles.

Si vous recherchez l’être cher à l’approche de la Saint-Valentin, voici certaines tendances et quelques conseils de sécurité à garder en tête avant de cliquer sur un profil ou d’envoyer un message privé.

Les stratagèmes amoureux, un phénomène en hausse

Malheureusement, des individus tenteront toujours de profiter de la vulnérabilité de personnes seules qui sont en quête d’amour ou d’amitié. Et personne n’est à l’abri. Il est donc important de bien comprendre comment ces escrocs s’attaquent à des personnes innocentes qui ne cherchent qu’à tisser des liens.

Le Centre antifraude du Canada (CAFC) définit les stratagèmes amoureux comme « une situation où une personne manifeste un faux attachement sentimental envers sa victime afin de gagner sa confiance et son affection dans le but de lui soutirer de l’argent ou d’avoir accès à ses comptes bancaires/cartes de crédit. Dans certains cas, le suspect tente même de convaincre la victime de commettre une fraude à sa place, à titre de « porteur d’argent » (accepter de l’argent ou des marchandises pour ensuite les transférer), souvent à son insu. La plupart de ces stratagèmes commencent sur des sites de médias sociaux ou des sites de rencontre en ligne. »

Selon des données du CAFC publiées par la GRC, cette forme d’arnaque a été la plus coûteuse de toutes en 2018. Environ 760 personnes ont déclaré en avoir été victimes, et les pertes se sont élevées à quelque 22,5 millions de dollars, soit une moyenne de 30 000 $ par victime. Et comme la peur ou la honte pousse bien des victimes à garder le silence, les pertes réelles sont probablement encore plus importantes. Les stratagèmes amoureux dépassent maintenant tous les autres types de fraudes.

Fraude ou simple déformation de la réalité?

Lorsque vous cherchez un partenaire en ligne, vous ne voyez en fait que des visages et des mots sur un écran. Il est donc important de trouver le juste équilibre entre ouverture d’esprit et prudence.

Sans forcément chercher à accéder à votre compte en banque, vos interlocuteurs pourraient ne pas être entièrement francs. Écoutez votre instinct. Si quelque chose vous semble louche, ce l’est probablement. Et refusez toute demande d’argent, peu importe le sentiment d’urgence de votre interlocuteur.

Pour évaluer les intentions d’une personne, portez attention à la façon dont elle se présente :

  • Son profil contient-il plusieurs photos similaires sur lesquelles on voit son visage? Examinez les photos minutieusement : si elles semblent avoir été numérisées, s’il n’y en a qu’une ou si elles semblent tirées d’une banque d’images, passez au suivant.
  • Comment se déroulent vos premiers échanges? Une personne qui cherche vraiment à rencontrer un partenaire vous posera des questions pour apprendre à vous connaître, plutôt que de se montrer grossière ou impolie au premier abord.
  • Votre interlocuteur est-il vraiment libre? On pourrait croire que cela va de soi, mais bien des personnes mariées fréquentent les sites de rencontre et entretiennent des échanges par messages privés en quête d’aventures. Posez-lui des questions directes sur sa situation personnelle.

Comment repérer les escrocs

Même si vous croyez avoir rencontré la perle rare, faites preuve d’une grande vigilance si vous remarquez l’un des signes suivants.

  • La personne voyage beaucoup (elle affirme par exemple habiter près de chez vous, mais travailler à l’étranger).
  • Elle veut établir rapidement un lien de communication hors de l’application que vous utilisez (Messenger, WhatsApp ou toute application de messagerie texte) et vous proclame son amour après très peu de temps.
  • Elle ne remplit jamais ses promesses quand vient le temps de vous rencontrer en personne.
  • Elle vous demande des photos intimes (qu’elle pourrait utiliser pour vous faire chanter) ou encore des renseignements personnels ou financiers.
  • Elle affirme posséder une entreprise prospère, mais a besoin de soutien financier.
  • Elle vous rapporte une situation d’urgence qui requiert un montant d’argent (les sommes peuvent être faibles au début et croître au fil du temps).
  • Elle vous demande de procéder à des transferts de fonds ou d’expédier de la marchandise.
  • Elle se fâche, vous soumet à de l’intimidation ou tente de vous culpabiliser lorsque vous refusez ses demandes de nature financière.

Si vous vous trouvez dans une situation comme celle-ci, gardez votre calme et prenez les mesures suivantes pour vous protéger. Rassemblez tous les renseignements pertinents (notez le nom que la personne utilise sur son profil et ses moyens de communication, prenez des captures d’écran de son compte de médias sociaux et notez son courriel). Ensuite, communiquez avec la police. Signalez la situation au CAFC par téléphone ou au moyen du formulaire en ligne. Informez également les responsables du site où vous avez pris contact avec la personne que vous soupçonnez.

Les personnes âgées particulièrement vulnérables

Bien des escrocs ciblent des personnes âgées, en particulier des femmes veuves, qui se retrouvent seules pour la première fois de leur vie et qui sont en quête de compagnie.

Le réseau Global News a récemment publié un article au sujet d’une femme d’Ottawa qui a perdu 3 000 $ après avoir été piégée en ligne. Un autre cas porte à réflexion : celui d’une femme qui s’exprime sous le nom de Margaret. Après le décès de son mari et partenaire de vie, cette femme a suivi le conseil de certains amis : se tourner vers Internet pour trouver un compagnon ou un ami. Elle est malheureusement tombée dans les griffes d’un escroc qui a su tirer profit de sa vulnérabilité et de sa bonté, et s’est emparé de l’épargne qu’elle avait mis toute une vie à cumuler.

Au cours d’une relation qui s’est déroulée sur 11 mois et dans laquelle ils ne se sont jamais rencontrés en personne, Margaret a envoyé plus de 140 000 $ à son nouvel « être aimé » pour des « urgences » et d’autres besoins financiers pressants. Elle ne récupérera jamais cet argent, et sa qualité de vie se ressent grandement de cette perte financière.

Si la Saint-Valentin vous incite à rechercher l’âme sœur en ligne, faites preuve de vigilance. Si vous repérez des signaux qui pourraient révéler les machinations d’un escroc, passez tout simplement au prochain candidat. Nous vous souhaitons une recherche fructueuse!

Mots-clés:
Fraude et escroquerie
Rencontres en ligne
Partagez cet article avec vos amis :

Il y a plus à explorer

Sécurité en ligne

Protégez-vous contre les fraudes liées à la COVID-19

Le monde entier fait preuve de solidarité comme jamais auparavant pour faire face à la crise actuelle. Malgré cet appel à l’unité, à la coopération et à la…

Lire l'article

Sécurité en ligne

Les 5 points d’interrogation de la COVID-19

Nous sommes tous placés devant un défi monumental, celui de nous protéger et de protéger nos proches et nos collectivités de la COVID-19. Malheureusement, nous…

Lire l'article

Sécurité en ligne

Petit guide de Twitch et Mixer

« Il n’y plus personne qui diffuse sur Twitch, » soupire le ado de mon ami en roulant des yeux. « Tout le monde est sur Mixer. Ninja est sur Mixer. » Alors qui…

Lire l'article