Passer au contenuPasser au chercher
TELUS Affaires
Ordnry Clothing
Ordnry Clothing

Trouver du positif dans le confinement

Manitoba · 30 juin 2020

Adrian Kinnavanthong et Nick Welch de Ordnry Clothing, à Winnipeg

Site Internet: https://ordnry.com/

Instagram: @ordnrylifestyle


Confrontés à la fermeture des magasins d’un bout à l’autre du pays, les propriétaires d’Ordnry Clothing, Adrian Kinnavanthong et Nick Welch, se sont vus forcés de réexaminer leur modèle de livraison pour expédier leurs vêtements de rue dont les célébrités chantent les louanges. Résultat? Des idées inattendues qui n’auraient autrement jamais été explorées. 

« S’éloigner de la boutique s’est avérée une véritable bénédiction. Ça nous a donné la chance de réfléchir à de nouvelles stratégies et d’élaborer des plans pour surmonter les difficultés futures. » – Adrian Kinnavanthong, copropriétaire d’Ordnry Clothing.  

L’expérience client est reine pour la marque la plus populaire de vêtements de rue au Canada. Des vedettes comme Madonna, Odell Beckham Jr. et Tory Lanez y ont succombé, pour ne nommer que quelques-uns de leurs admirateurs connus. Lorsqu’ils ont été forcés de fermer leur boutique phare en raison des restrictions liées à la COVID-19, les propriétaires ont dû repenser leur approche du tout au tout.

« La touche personnelle a disparu, explique Adrian Kinnavanthong , cofondateur. L’expérience en magasin, l’expérience de magasinage... bref la communication globale avec nos clients et la communauté est bien différente. »

Forcés de s’adapter, Adrian et Nick s’en sont remis à leurs bonnes habitudes, soit faire preuve de créativité. « Il s’agit de transformer le négatif en positif et de brasser les cartes pour voir les choses sous un nouvel angle. »

Leur boutique étant fermée jusqu’à nouvel ordre, ils devaient penser à des options en ligne intelligentes qui seraient à la hauteur de la marque et de son sens du style.

« Nous nous sommes donc concentrés sur l’expérience de magasinage en ligne », explique Adrian. Ils ont donc commencé à offrir des livraisons le jour même pour les clients locaux, de même qu’un service de ramassage. Ils offrent également la livraison gratuite partout dans le monde.

Relever les défis logistiques liés à la mise en marché sans contact humain de leurs vêtements de rue leur a pris un certain temps. À bien des égards, la pandémie a toutefois injecté une bonne dose de dynamisme à leur processus créatif. « Nous avons plus de temps libre maintenant et à notre avis, c’est incroyable, explique Adrian. Nous apprenons constamment de nouvelles choses, nous perfectionnons nos compétences et nous restons à la fine pointe. »

Pour ces créateurs de longue date, tout est une question de perspective.

« Les temps sont durs en ce moment, mais restez optimistes, prenez le temps de réfléchir et profitez-en pour devenir meilleurs. » Adrian et Nick tirent une inestimable satisfaction de « simplement comprendre à quel point le temps est précieux ». Leur conseil? « Investissez dans ce petit quelque chose en vous qui vous a déjà allumé. En d’autres mots, créez. »

C’est exactement ce qu’on fait les créateurs, qui mettent actuellement la dernière touche à leur dernière collection. 

« Prenez soin de vous et restez à l’affût! Nous allons annoncer des nouvelles incroyables et lancer d’autres collections époustouflantes. Nous sommes tout sauf ordinaires! »

Vous pouvez voir les dernières collections d’Ordnry en ligne. Les achats sont livrés partout dans le monde. Vous pouvez également suivre Ordnry sur Instagram.

Cliquez ici pour voir plus d’histoires de propriétaires.

Cliquez ici pour en savoir plus sur #AidonsNosPME.


Partager cet article :