Passer au contenuPasser au chercher

Des changements payants pour les restaurants

Colombie Britannique · 9 juin 2020

Stephen Whiteside et Miki Ellis, propriétaires de Dachi Vancouver, à Vancouver

Site Internet: dachivancouver.com

Instagram: @dachivancouver


Lorsque les mesures d’éloignement physique ont été mises en place, les restaurants ont eu deux choix : fermer leurs portes ou adapter complètement leur modèle pour survivre. Les propriétaires de Dachi Vancouver, Stephen Whiteside et Miki Ellis, ont décidé en moins de deux de transformer la vocation de leur établissement pour offrir des plats et de l’alcool à emporter, de même que des produits d’épicerie. Ce changement a obligé les propriétaires et leur équipe à maîtriser de nouvelles aptitudes auxquelles ils n’avaient même jamais pensé.

« Cette pandémie a vraiment bouleversé notre industrie. Nous avons dû changer complètement notre modèle en trouvant la façon de conserver l’hospitalité qui était propre à notre salle, car c’est ce qui nous anime. » – Miki Ellis, copropriétaire de Dachi.

Après avoir travaillé dans de grands restaurants, Stephen Whiteside et Miki Ellis rêvaient d’ouvrir un resto intime, imprégné de l’ambiance du quartier. Animés à l’idée de faire appel à de petits producteurs de produits durables avec qui ils pourraient tisser des liens, ils ont choisi d’installer leur restaurant de rêve dans East Vancouver. Ils ont travaillé avec les agriculteurs et les fournisseurs qu’ils aimaient tant pour offrir une expérience intime à leurs convives. Whiteside et Ellis avaient réussi leur passage vers un restaurant plus petit, mais la COVID-19 a ensuite frappé...

La pandémie ayant complètement mis fin à leurs activités de restauration, ils devaient tirer parti de leur vaste expérience dans l’industrie et de leurs relations avec les producteurs pour trouver une solution. Ils ont donc complètement repensé leur menu et leur offre. En plus d’offrir des plats à emporter, Dachi vend une variété de bouteilles d’alcool et de produits d’épicerie. L’établissement propose une gamme de produits frais, dont des boîtes de pique-nique et de légumes personnalisées, des bouteilles de vin provenant de vignerons locaux choisies avec soin et des produits provenant directement de la ferme.

Les propriétaires ont pensé à mettre en place ces changements rapides, mais ils n’auraient pas pu y arriver sans l’aide de leur équipe. « Je suis tellement fière de la façon dont notre petite équipe a su s’adapter en ces temps difficiles, déclare Ellis. Que ce soit au niveau de la logistique des plats à emporter, du commerce électronique sur notre site Internet ou de la préparation de grandes quantités de nourriture, nous avons tous appris à faire de nouvelles tâches. » Ils ont même réussi à trouver un moyen de redonner à la collectivité en faisant des dons de nourritures à des organismes de bienfaisance locaux et en donnant à leurs clients l’occasion de contribuer également.

Les petites entreprises sont essentielles dans les collectivités. Leurs propriétaires doivent acquérir de nouvelles compétences et être ouverts au changement : voilà qui est essentiel pour survivre. Dachi nous a montré l’exemple à suivre. Les propriétaires nous démontrent qu’il est possible de s’adapter rapidement à ce monde en constante évolution en utilisant les compétences et les valeurs sur lesquelles est bâtie l’entreprise.

Pour soutenir Miki Ellis et Stephen Whiteside, les Vancouvérois peuvent visiter le site web de Dachi et passer une commande.

Vous habitez ailleurs? Suivez l’entreprise sur Instagram!

Cliquez ici pour voir plus d’histoires de propriétaires.

Cliquez ici pour en savoir plus sur #AidonsNosPME.


Partager cet article :