Passer au contenuPasser au chercher
TELUS Affaires

Travailler dur pour que les gens s’entraînent

Manitoba · 9 juin 2020

Amie Seier, propriétaire de The Community Gym à Winnipeg

Site Internet: thecommunitygym.ca

Instagram: @thecommunitygym


Un an après l’ouverture de The Community Gym, la propriétaire Amie Seier a réalisé ce que beaucoup de gens pensaient impossible, soit avoir un gym florissant qui contribue à revitaliser le centre-ville de Winnipeg. Mais quand la pandémie a frappé et qu’elle a dû fermer ses portes, Seier a vu sa force de caractère mise à rude épreuve. Intimidée par les défis à relever, elle ne pouvait pas non plus se résoudre à abandonner son rêve d’avoir un lieu qui marie remise en forme et charme dans sa ville natale.

« Si nous survivons à cela au cours de notre première année, je pense que nous pourrons survivre à tout. Cette expérience a été incroyablement difficile. Mais j’ai une grande liberté en tant qu’entrepreneur et c’est moi qui mène la barque... au bout du compte, je préfère cela à quoi que ce soit d’autre. » – Amie Seier, propriétaire de The Community Gym.

Amie Seier a toujours rêvé de se partir en affaires dans sa ville natale. Alors que la plupart des entreprises quittaient le centre-ville de Winnipeg, elle a décidé d’ouvrir un gym à cet endroit pour aider à revitaliser le secteur. « Après avoir vécu brièvement à Calgary, j’ai vu comment les petites entreprises ont créé une culture vraiment incroyable dans le centre-ville, explique-t-elle. Cela m’a incité à rentrer chez moi et à essayer de faire de même à Winnipeg. » Elle a ouvert un studio de remise en forme nommé à juste titre The Community Gym, proposant quatre classes : boxe, entraînement intensif, yoga et cardiovélo. Au cours de la première année, Seier a eu l’impression que son studio était devenu exactement ce dont elle rêvait, soit un endroit rassembleur au centre-ville. Puis, la COVID-19 a frappé.

Puisqu’il n’était plus possible de rassembler les gens dans une même salle, Seier a décidé de donner des cours en direct sur Instagram. En deux semaines, elle a lancé un programme de conditionnement physique sur demande. Elle est également sur le point de lancer un défi de 21 jours en ligne afin de renforcer les liens dans la communauté.

Au début, Seier a eu du mal à intégrer la vidéo. Mais quand le mot s’est passé au sein de la communauté, les gens ont répondu présents. « Une des sœurs de notre entraîneur avait de l’expérience en la matière. Elle m’a offert de venir m’aider gratuitement, tous les jours. Et chaque jour pendant un mois et demi, elle est venue filmer toutes nos séances d’exercices. » Ce sont des expériences comme celle-ci qui lui ont donné foi en l’humanité et la force de continuer à poursuivre ses activités. Seier revient à sa mission d’origine maintenant que les cours en plein air sont autorisés par le gouvernement du Manitoba. Elle aide à bâtir une culture communautaire au centre-ville grâce à la remise en forme et à l’éducation physique.

Elle a deux conseils pour les propriétaires de petites entreprises : surmonter l’adversité vous rend plus fort, et il ne faut jamais s’inquiéter pour les choses sans importance.

Pour soutenir Amie Seier, les Winnipegois peuvent visiter le site web de The Community Gym et s’inscrire à un cours en plein air.

Vous habitez ailleurs? Suivez l’entreprise sur Instagram

Cliquez ici pour voir plus d’histoires de propriétaires.

Cliquez ici pour en savoir plus sur #AidonsNosPME.


Partager cet article :