Passer au contenuPasser au chercher
TELUS Impact Social
TELUS Impact Social
Deux bénévoles de TELUS préparent des repas pour les familles.

Redonner

Jeneece Place offre aux enfants une maison loin de la maison

28 juil. 2022

(Dessus) Jeneece Place occupe encore une place importante chez les membres actuels et à la retraite de l’équipe TELUS, dont bon nombre d’entre eux continuent de manifester leur appui en cuisinant des repas pour les familles et en offrant de leur temps lors des Journées du bénévolat de TELUS.

Dans un coin retiré du terrain de l’hôpital général de Victoria, un bâtiment contraste avec l’établissement de soins de santé qui l’entoure. 

Avec ses longues poutres de bois, ses immenses fenêtres, ses magnifiques œuvres autochtones et ses ravissants espaces extérieurs, Jeneece Place ressemble à un gîte touristique haut de gamme. En réalité, il s’agit d’une maison de 930 m2 (10 000 pi2) qui accueille les familles ayant besoin d’un endroit où rester lorsque leur enfant nécessite des soins de santé, soit parce qu’elles habitent trop loin pour faire le trajet aller-retour entre les rendez-vous quotidiens ou soit parce que leur enfant doit effectuer un séjour prolongé à l’hôpital. 

Jusqu’à présent, plus de 2 700 familles provenant de partout sur l’île de Vancouver et des îles avoisinantes ont séjourné dans cette maison construite par la Children’s Health Foundation of Vancouver Island grâce au travail acharné et à la générosité de la communauté et au soutien continu de TELUS. 

Une mission très personnelle

Jeneece Place tient son nom de Jeneece Edroff, une résidente de Victoria qui a depuis effectué une transition pour devenir Frankie Edroff, mais qui n’a pas d’objection à ce que son nom et son genre de l’époque soient utilisés dans le contexte historique entourant la création de Jeneece Place. À seulement trois ans, Frankie a reçu un diagnostic d’une maladie génétique rare et débilitante nommée neurofibromatose de type I, laquelle touche de multiples systèmes dans le corps et entraîne le développement de tumeurs douloureuses le long des nerfs.

Il a reçu la plupart de ses traitements au BC Children’s Hospital de Vancouver – et ils étaient nombreux. La gestion continue des symptômes avec les spécialistes et les nombreuses interventions chirurgicales ont fait en sorte que sa famille a dû se déplacer entre Victoria et Vancouver à maintes reprises. Souvent, la famille Edroff logeait au Manoir Ronald McDonald, un établissement de bienfaisance permettant aux familles de l’extérieur de la ville de rester près de leur enfant lorsque celui-ci doit recevoir des traitements médicaux. 

Pour lui, avoir sa famille à ses côtés a été une source de réconfort durant son enfance mouvementée et ponctuée de visites traumatisantes à l’hôpital. Malheureusement, il n’existait pas d’endroit pour héberger les familles sur l’île de Vancouver. 

Lorsqu’il a eu 15 ans en 2009, il s’est fixé un objectif ambitieux : construire une maison loin de la maison dans sa ville natale. 

L’idée a fait son chemin. Seulement 14 mois après le début d’une campagne de financement de 5,5 millions de dollars pour construire la maison, Frankie avait déjà amassé 95 % de ce que le projet nécessitait de la part des particuliers et des organisations locales, notamment un don d’un million de dollars de TELUS. 

Mel Cooper, président émérite du Comité d’investissement communautaire de TELUS de l’île de Vancouver, a été l’un des premiers à faire la promotion du projet. Son leadership a rapidement mobilisé toute l’équipe TELUS qui, à son tour, a contribué au succès des activités de financement. 

À propos du besoin pour de telles installations, Veronica Carroll, présidente et chef de la direction de la Children’s Health Foundation, laquelle détient et gère Jeneece Place, explique « qu’elles sont absolument essentielles dans les plus petites collectivités comme l’île de Vancouver. Lorsqu’une entreprise comme TELUS adhère à un projet comme celui-là et le soutient publiquement, son succès est assuré. »

(Dessus) Mel Cooper, président émérite du Comité d’investissement communautaire de TELUS de l’île de Vancouver, et sa femme, Carmela, ont soutenu Jeneece Place dès ses débuts et contribué au succès des activités de financement.

Déterminés à aider les insulaires

Comme chef de file mondial en matière de sociocapitalisme et entreprise déterminée à avoir une incidence concrète dans la société, TELUS a dans un premier temps doté la maison de télévisions, d’ordinateurs et d’une connexion Internet pour veiller à ce que les familles puissent facilement garder contact avec leurs proches, les travailleurs de la santé et d’autres services de soutien essentiels. Les contributions en nature se sont poursuivies au fil des ans, notamment des dons d’équipement et de technologies. Récemment, l’entreprise est intervenue pour épauler les enfants et les familles du nord de l’île et fournir plus de 100 000 $ en financement et en services à la Q̓ʷalayu House, la seconde maison loin de la maison de la Children’s Health Foundation. 

« Depuis sa fondation, Jeneece Place a été une priorité pour TELUS. Faciliter un peu la vie des familles et des enfants de l’île de Vancouver durant une période très difficile est un privilège. Tous les membres de notre équipe demeurent profondément inspirés par Frankie et ceux qui contribuent à faire de ces maisons une réalité », indique Marshall Berkin, vice-président, Solutions d’industrie, à TELUS. 

Jeneece Place occupe encore une place importante chez les membres actuels et à la retraite de l’équipe TELUS, dont bon nombre d’entre eux continuent de manifester leur appui en tant que bénévoles durant les Journées du bénévolat de TELUS. Depuis l’an 2000, TELUS, les membres de l’équipe et les retraités ont versé plus de 900 millions de dollars et fait plus de 1,8 million de journées de bénévolat, ce qui équivaut à 1,4 milliard de dollars en argent. 

« Au fil des ans, ils sont venus cuisiner des repas pour les familles, arracher les mauvaises herbes des jardins et tailler les buissons et arbustes », souligne Mme Carroll. 

Aujourd’hui, des milliers d’enfants et leur famille comptent désormais sur Janeece Place. Elle compte dix chambres équipées de deux lits doubles et d’une salle de bain privée pouvant loger une famille de quatre. Elle est aussi dotée d’une immense cuisine multifamiliale, de salles de jeux et d’activités ainsi que d’un espace multimédia. 

Le taux d’occupation est une mesure concrète du succès de la maison : avant la COVID-19, il avoisinait les 100 %, avec en tout temps une liste d’attente. Bien qu’une baisse dans le nombre de séjours ait été observée durant la pandémie, le taux est déjà remonté à 75 % et Mme Carroll prévoit un retour au niveau prépandémique d’ici la fin de l’année.

Ces chiffres sont la preuve que la maison comble un important besoin pour les familles de la région, explique-t-elle. Elle attribue une grosse partie de l’équation au soutien continu de TELUS envers Jeneece Place.

« C’est tout à fait remarquable et révélateur de la volonté indéniable de TELUS d’appuyer des projets communautaires comme celui-ci, fait-elle remarquer. Cela démontre une conviction de longue date de l’importance de Jeneece Place. »

Pour en apprendre davantage sur Jeneece Place, visitez la page islandkidsfirst.com/jeneece-place/. Pour en savoir plus sur la façon dont TELUS rapproche les familles et les collectivités canadiennes, rendez-vous sur telus.com/futur.

(Dessus) Au cours de ses dix années d’existence, Jeneece Place a été la résidence temporaire de plus de 2 700 familles provenant de partout sur l’île de Vancouver et des îles avoisinantes.