Passer au contenuPasser au chercher
TELUS Impact Social
TELUS Impact Social

Connecter les Canadiens

Le Festival Musique du Bout du Monde, un rendez-vous branché!

16 août 2021

(Dessus) Les festivaliers circulent sous l’arche de l’Éveil Collectif créée en 2012 en revenant d’un concert, à proximité de la marina de Gaspé. PHOTO BY ROGER ST-LAURENT

En quittant la Capitale-Nationale, longez le fleuve sur la QC-132 Est et roulez sur 700 kilomètres, presque jusqu’à la pointe du Québec. Là, entre vallées et montagnes et face au golfe du Saint-Laurent, se tient, une fois par année, un événement enchanteur mettant à l’avant-scène les arts vivants et la beauté gaspésienne, le Festival Musique du Bout du Monde (FMBM), amplifié grâce à la connectivité rurale de TELUS.

Du 5 au 8 août 2021, la pointe gaspésienne accueillait plus d’une trentaine d’artistes exaltant une joie de vivre qui se faisait attendre depuis trop longtemps. Malgré que la fermeture des frontières restreignait la participation d’artistes internationaux, le FMBM a continué à faire briller la richesse de la diversité musicale d’ici. 

La programmation débordait de perles telles que Anachnid, reconnue à l’ADISQ dans les catégories « Artiste autochtone de l’année » et « Album anglophone de l’année » et de grands noms québécois comme l’incontournable du rap Sarahmée et le groupe populaire Bleu Jeans Bleu, mieux connu pour son vers d’oreille «Coton ouaté».

Quatre scènes en milieu naturel

Habitué à un rassemblement de plus de 15 000 visiteurs avant la pandémie, Steve Pontbriand, directeur général du FMBM, explique que son équipe a dû user de créativité pour offrir des moments de live à la hauteur des éditions passées, malgré un déconfinement qui semblait encore incertain il y a quelques semaines.

« Auparavant, le site était plus rapproché. Un grand chapiteau attirait les foules au cœur du centre-ville de Gaspé tandis que la rue de la Reine accueillait deux scènes gratuites, dit-il. Cette année, en respectant le contexte sanitaire, nous avons créé des lieux de rassemblement plus intimistes, en pleine nature et à l’image des paysages caractéristiques de la région. »

Le directeur général de FMBM, Steve Pontbriand, sur un remonte-pente vers la scène au sommet du Mont Béchervaise. PHOTO DE DANIELLE PETITPAS

La nouvelle formule du FMBM a proposé quatre scènes principales réparties dans le Grand Gaspé :

  • Le Mont Béchervaise, accessible par une remontée mécanique habituellement utilisée par les skieurs, s’ouvrait sur une vue imprenable sur la baie de Gaspé

  • La clairière Hydro-Québec, anciennement habitée par la communauté religieuse des Ursulines et maintenant entourée d’arbres dignes d’un conte de fées a présenté les têtes d’affiche de cette 17e édition

  • L’arche de l’Éveil Collectif, œuvre monumentale de l’artiste Armand Vaillancourt, à proximité de la marina de Gaspé, a abrité une programmation électrisante

  • Le Cap-Bon-Ami au Parc national Forillon, lieu du spectacle emblématique du festival au lever du soleil pour une expérience spirituelle, coupée du monde

Brancher le bout du monde

En 2010, la MRC de la Côte-de-Gaspé a vu se déployer sur son territoire un service Internet haute vitesse sans fil fixe, une première canadienne pour l’industrie des télécommunications qui a permis de brancher autant à Internet qu’à la téléphonie cellulaire des communautés sur un espace vaste. 

Depuis 2015, TELUS a investi plus de 40 millions de dollars pour le déploiement de son réseau PureFibre en Gaspésie, auxquels s’ajoutent plus de 13 millions des gouvernements du Québec et du Canada. Depuis, toutes les communautés de l’ensemble des MRC de la Gaspésie ont accès à la fibre optique à la résidence ou à l’entreprise qui est la technologie Internet la plus rapide et la plus fiable au monde.

Grâce à la connectivité rurale de TELUS, il est possible d’offrir des prestations en pleine forêt. PHOTO DE ROGER ST-LAURENT

Ces efforts pour une connectivité hors pair se traduisent par des expériences comparables aux événements des grands centres urbains. Ainsi, à un endroit que l’on surnomme fièrement le bout du monde, les festivaliers peuvent accéder rapidement aux différents sites grâce à un passeport numérique et bénéficier de services de restauration grâce à des transactions en ligne sur des sites sans aucun câblage physique.

« Et même que depuis l’installation de la 5G en 2020, les participants peuvent partager dans le quasi-immédiat leurs moments les plus inoubliables! De ce côté, nous n’avons rien à envier aux grands centres urbains et pouvons nous targuer d’être branchés au réseau le plus rapide au pays » ajoute M. Pontbriand.

Un créneau porteur pour l’avenir 

Pour les organisateurs du Festival Musique du Bout du Monde, les nouveaux plateaux de diffusion font non seulement le bonheur des festivaliers cette année, mais marquent les esprits pour l’avenir. La collaboration règne entre l’organisation, la communauté et même les partenaires de longue date, comme TELUS, pour faire vivre une vision d’événements uniques en région.

« Notre mission a toujours été de recréer l’esprit de la ville de Gaspé, à l’époque où elle était un port franc et où des voyageurs de partout venaient y faire escale. C’est cette ambiance d’échanges, de vie et de frénésie si caractéristique des villes portuaires que le Festival continue à perpétuer au fil du temps. Les solutions trouvées pendant la pandémie permettent d’ancrer davantage la nature du territoire dans nos activités », conclut le directeur général.

Les politiques du gouvernement creusent davantage le fossé numérique au Canada et empêchent les Canadiens en région rurale de bénéficier d’une connexion internet optimale. Vous pouvez contribuer à changer les choses.

Explorez des articles similaires

Deux hommes debout dans un champ souriant et regardant une tablette.

Aidez à améliorer la connectivité dans les régions rurales du Canada

De meilleures politiques du gouvernement sont nécessaires pour aider les Canadiens vivant dans les régions rurales à avoir accès à internet haute vitesse.

Faites-vous entendre