Passer au contenuPasser au chercher
TELUS Impact Social
TELUS Impact Social

Redonner

De la compassion pour les résidents mal desservis de Niagara

7 déc. 2021

(Dessus) Dr.Karl Stobbe, directeur medical chez REACH Niagara. PHOTO DE LISA SAKLUENSKY

La Dre Isabelle Moore, qui en est à sa première année de pratique après avoir terminé sa formation à l’Université McMaster à Niagara, a fait quelque chose d’inattendu pour une nouvelle médecin qui doit rembourser ses prêts étudiants.

Elle a accepté de faire du bénévolat chaque semaine auprès de REACH Niagara (Regional Essential Access to Connected Health), un organisme sans but lucratif qui fournit des soins médicaux primaires aux personnes vulnérables de la région. À l’heure actuelle, REACH offre ses services exclusivement aux sans-abri. Cependant, en 2022, des plans sont en place pour étendre les services aux travailleurs agricoles migrants, aux immigrants et aux réfugiés.

Il y a quelques années, la Dre Moore codirigeait un projet de recherche de la faculté de médecine qui consistait à interviewer des sans-abri de la région de Niagara au sujet de leurs expériences en matière d’accès aux soins de santé. Inspiré par le travail du Dre Moore, le Dr Karl Stobbe a ainsi créé REACH, afin de tenter de régler les problèmes identifiés par la Dre Moore et ses collègues étudiants.

« J’ai pris connaissance non seulement des obstacles complexes auxquels les patients sans-abri sont confrontés lorsqu’ils veulent accéder à des soins de santé, mais aussi de leurs expériences positives. Grâce à REACH, ces gens avaient un fournisseur de soins en qui ils avaient confiance, car ils se sentaient écoutés, explique-t-elle. Cela a été une expérience formatrice et marquante pour moi en tant qu’étudiante en médecine. » 

Avec le lancement de la clinique de santé mobile REACH Niagara dans la région de Niagara, rendu possible grâce à un partenariat novateur entre REACH Niagara et TELUS, le travail essentiel consistant à offrir des soins empreints de compassion aux personnes mal desservies et marginalisées de la région peut atteindre de nouveaux sommets.

La clinique mobile REACH Niagara, propulsée par TELUS Santé, est spécialement équipée pour fournir des soins médicaux primaires qui tiennent compte des traumatismes, des services de santé mentale, un soutien en matière de toxicomanie et des tests de dépistage de la COVID-19 directement aux personnes dans le besoin. PHOTO DE LISA SAKULENSKY

La clinique mobile REACH Niagara, propulsée par TELUS Santé, est spécialement équipée pour fournir des soins médicaux primaires qui tiennent compte des traumatismes, des services de santé mentale, un soutien en matière de toxicomanie et des tests de dépistage de la COVID-19 à ceux qui en ont besoin dans la région de Niagara.

« La clinique mobile est très importante pour nous, affirme le Dr Stobbe. Elle nous permet d’aller à la rencontre des communautés mal desservies que nous n’aurions pas vues autrement. Nous pouvons nous garer et fournir des soins avec nos partenaires sur place. Nous pouvons également facilement orienter les patients vers des spécialistes. Ce n’est pas rien. »

Des retombées positives en matière de santé

Les personnes marginalisées font face à de nombreux obstacles pour accéder aux soins et peuvent souvent se sentir exclues des cadres de services traditionnels, comme les hôpitaux et les cliniques sans rendez-vous, une réalité qui a une incidence négative sur leur santé. Par exemple, les personnes en situation d’itinérance n’ont pas de moyen de transport pour se rendre à un centre de soins et bon nombre d’entre elles n’ont pas de carte d’assurance maladie valide, tandis que d’autres, qui sont aux prises avec les séquelles d’un traumatisme ou une maladie mentale non traitée, peuvent avoir de la difficulté à demander de l’aide.  

Pour éliminer ces obstacles, le Dr Stobbe a réuni un effectif à temps partiel et établi des partenariats afin de mettre sur pied REACH Niagara et fournir aux personnes mal desservies les soins primaires qu’un médecin de famille offrirait. En tant que membre de l’équipe de direction de l’Université McMaster, il a aussi fait la promotion de plusieurs formations pratiques en médecine sociale pour les résidents en médecine familiale et les étudiants en médecine de l’Université McMaster.

Bien que célèbre pour ses chutes spectaculaires et sa beauté époustouflante, la région de Niagara compte plus de 1 000 personnes sans-abri et environ 2 000 personnes vivant dans des conditions de logement précaires. La région est également aux prises avec un grave problème de décès liés aux opioïdes. Qui plus est, selon le Dr Stobbe, Niagara se classe constamment parmi les cinq principales régions de l’Ontario pour ce qui est du nombre de décès par habitant. L’année dernière, elle était en deuxième position. 

« Après vingt ans de recherche, on sait que si vous améliorez l’accès aux soins primaires, les gens vivent plus longtemps et vous obtenez de meilleurs résultats. Les soins primaires sont essentiels, soutient le Dr Stobbe. La pandémie n’a fait qu’empirer les choses, et la communauté a désespérément besoin d’une solution. »

Les politiques du gouvernement creusent davantage le fossé numérique au Canada et empêchent certaines régions de bénéficier d’une connexion internet optimale.

Accès aux soins pour tous

Consciente des défis dans la région, TELUS a offert son soutien par l’entreprise de son programme Santé pour l’avenir. Ce programme novateur de 10 millions de dollars a favorisé la création de cliniques mobiles partout au pays, notamment à Victoria, Vancouver, Surrey, Edmonton, Ottawa, la région de Mississauga-Peel, Toronto, la région de Waterloo, Montréal et Halifax.

Chaque clinique est dotée d’une aire d’accueil et de consultation ainsi que d’une salle d’examen privée, avec une table d’examen personnalisée et de l’équipement spécialisé. La conception de la clinique permet aux fournisseurs de soins de santé de fournir des soins de santé primaires de façon sécuritaire et respectueuse, comme des examens physiques, des examens de routine, des contraceptifs, des services de santé pour les femmes, des services de traitement des infections transmissibles sexuellement (ITS), des services de réduction des risques et des soins en santé mentale.

De plus, les cliniques sont équipées de la technologie de dossiers médicaux électroniques (DME) basée sur l’infonuagique de TELUS et du service Wi-Fi LTE de TELUS. À Niagara, cela signifie que les fournisseurs de soins de santé de REACH peuvent recueillir et consigner des données médicales, examiner les résultats au fil du temps et assurer une meilleure continuité des soins aux patients qui n’avaient jusque-là aucun dossier médical.

C’est l’idée de prendre soin de patients souvent négligés qui a attiré la Dre Moore vers REACH. Mais elle a retiré, à travers ses interactions avec les patients, beaucoup plus qu’elle ne l’aurait cru au départ.

« J’ai trouvé mon expérience très enrichissante, déclare-t-elle. J’ai pu voir la confiance s’installer au fil du temps. Mes patients venaient consulter pour des problèmes de peau, mais la fois suivante, ils s’ouvraient concernant leur santé mentale. »

La clinique mobile servira de lieu de formation pratique en médecine sociale pour les résidents en médecine familiale et les étudiants en médecine de l’Université McMaster, un partenariat unique dirigé par le Dr Stobbe. Cette expérience vise à transmettre aux étudiants en médecine les compétences, les connaissances et le savoir-être dont ils auront besoin pour soigner les personnes marginalisées dans leur future carrière. PHOTO DE LISA SAKULENSKY

Instaurer la confiance 

Cette clinique mobile apporte une autre composante essentielle aux soins : l’apprentissage. La clinique mobile servira de lieu de formation pratique en médecine sociale pour les résidents en médecine familiale et les étudiants en médecine de l’Université McMaster. Niagara est l’un des nombreux centres de formation pour les résidents en médecine familiale de l’Université McMaster. Il est dirigé par le Dr Stobbe.

Ce partenariat unique offre aux étudiants en médecine un aperçu des compétences, des connaissances et du savoir-être dont ils auront besoin pour soigner les personnes marginalisées dans leur future carrière. En tant que membre de l’équipe de direction de l’Université McMaster, le Dr Stobbe s’est fait le champion des centres régionaux de formation pour les résidents en médecine familiale et les étudiants en médecine de l’Université McMaster, y compris à Niagara.

« Il est important de participer à ce type de formation, soutient la Dre Moore. Les étudiants en médecine apprennent par l’intermédiaire de modèles. Si nous n’avons pas ce genre d’expérience, c’est-à-dire apprendre à connaître l’historique des traumatismes qui accompagnent les maladies, nous aurons du mal à trouver l’empathie nécessaire pour offrir des soins. »

Selon elle, cela est particulièrement important si l’on considère les niveaux élevés de frustration dont font souvent preuve les médecins et les spécialistes des soins d’urgence envers les populations marginalisées.

La clinique mobile TELUS-REACH aidera également le Dr Stobbe à atteindre son objectif ultime : « Nous voulons faire en sorte que la prochaine génération de médecins de famille que nous formons considère les soins aux personnes marginalisées comme une partie normale de leur travail. »

Un homme assis sur un rocher dans la nature travaillant sur un ordinateur portable.

Aidez à connecter les collectivités

De meilleures politiques du gouvernement sont nécessaires pour garantir aux Canadiens une meilleure connectivité.

Informez-vous.