Passer au contenuPasser au chercher

Les quatre types de stress

Santé mentale · 10 nov. 2020

Le stress. Nous le vivons tous de différentes façons, et nous avons tous différentes façons de le gérer.

Pourtant, malgré le fait que le stress soit chose courante, 90 pour cent de toutes les consultations auprès des médecins de soins primaires concernent des malaises liés au stress1. Il peut être étrangement difficile de le remarquer jusqu’à ce qu’il devienne un problème grave.

Pour certaines personnes, le stress se manifeste dans les habitudes alimentaires. Pour d’autres, il peut prendre la forme de douleurs. Et d’autres encore commenceront peut-être à remarquer des troubles du sommeil. Ainsi, comment pouvons-nous diagnostiquer le stress et commencer à le traiter alors qu’il semble se cacher?

Même si certaines personnes ont une grande conscience d’elles-mêmes et sont capables de percevoir facilement le stress, ce n’est pas le cas pour la plupart des gens. Lorsqu’il s’agit de détecter le stress, on en dénombre quatre types courants qui sont diagnostiqués par les professionnels de la santé :

  1. Le stress physique : Il s’agit souvent de la forme de stress la plus évidente. Il peut se présenter sous forme de maux de tête ou d’autres douleurs, ou vous pourriez remarquer une augmentation de votre rythme cardiaque. Le fait d’être malade plus souvent que d’habitude, ou de remarquer une tension dans tout le corps compte parmi les autres signes courants.

  2. Stress mental : Cette forme de stress est assez fréquente et plutôt facile à reconnaître. Le stress mental se présente souvent sous la forme de problèmes de mémoire, de difficultés de concentration ou d’anxiété.

  3. Stress comportemental : Ce type de stress peut être plus difficile à diagnostiquer soi-même. Le stress comportemental se manifeste par un changement dans vos habitudes courantes, comme la consommation alimentaire (manger plus ou moins qu’à l’habitude), les habitudes de sommeil, le retrait social et l’évitement des responsabilités habituelles.

  4. Stress émotionnel : Il s’agit d’une autre forme difficile à diagnostiquer. Lorsque le corps éprouve un stress émotionnel, il a tendance à se préparer à combattre ou à fuir, ce qui peut se manifester de façon sournoise. Les signes de stress émotionnel peuvent s’accompagner d’une augmentation de l’agitation ou de la morosité.

Je sais que je vis du stress – que dois-je faire maintenant?

Tout d’abord, félicitez-vous de pratiquer la conscience active et d’avoir détecté le type de stress qui vous afflige.

Si vous ressentez un stress mental, vous pourriez tirer profit d’une pratique de la pleine conscience pour vous aider à vous connecter à des pensées et à des émotions agréables. Si votre stress est physique, les stratégies d’apaisement comme le balayage corporel ou la respiration carrée pourraient vous aider. Si vous vous sentez trop stressé(e) pour faire l’essai de l’une de ces techniques, c’est correct aussi. Cherchez du soutien auprès d’un ami proche, d’un membre de la famille ou d’un professionnel de la santé. Il s’agit souvent du meilleur point de départ.

Notre équipe de santé mentale offre également une approche intégrée et holistique de la santé mentale, regroupant à la même adresse les meilleurs services de leur catégorie.

Peu importe l’étape de vie à laquelle vous vous trouvez, notre chaleureuse équipe de spécialistes est là pour vous aider.


1 Robinson J. 2017. The effects of stress on your body. Web MD.

Auteur:
Alicia Garside
Cliniques TELUS Santé

Partager cet article :