Passer au contenuPasser au chercher
Une femme ouvre son réfrigérateur dans sa cuisine et se prépare à planifier ses repas pour réduire le gaspillage alimentaire.
Une femme ouvre son réfrigérateur dans sa cuisine et se prépare à planifier ses repas pour réduire le gaspillage alimentaire.

7 astuces pour aider à réduire le gaspillage alimentaire

Mise en forme et nutrition · 13 avr. 2022

Beaucoup ont découvert (ou redécouvert) le plaisir de faire soi-même ses repas et de manger en famille durant la pandémie. Ce faisant, les achats liés à l’épicerie ont augmenté, le gaspillage alimentaire aussi.1

Selon le rapport 2021 du Programme des Nations Unies pour l’environnement2, le Canada serait 3e mondial du gaspillage alimentaire à la maison et 1er en Amérique du Nord, avec 79 kg (175 lb) de nourriture jetée par année par chaque Canadien. Les aliments ainsi jetés finissent dans les sites d’enfouissement et produisent du méthane, un puissant gaz à effet de serre.

La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez à votre niveau poser des gestes concrets pour réduire le gaspillage alimentaire et contribuer non seulement à réduire votre empreinte environnementale, mais aussi à vous faire économiser de l’argent.

Voici donc sept astuces pour éviter que les aliments finissent à la poubelle.

1. Planifier les repas et dresser une liste d’épicerie

La planification des repas est la clé pour réduire le gaspillage alimentaire. Allez-y une semaine à la fois et assurez-vous de toujours dresser une liste avant d’aller à l’épicerie. Une liste permet d'éviter les achats inutiles dont vous n'avez peut-être pas réellement besoin. Pour éviter d'acheter des choses que vous avez déjà à la maison, pensez à regarder dans le réfrigérateur et le garde-manger avant de vous rendre à l'épicerie.

Avez-vous remarqué que lorsque vous allez à l’épicerie sans avoir fait de liste, vous finissez par remplir votre chariot avec un peu n’importe quoi, sans réellement savoir à quoi cela va servir? 

Planifier votre liste d’épicerie et vos repas à l’avance vous aide aussi à :

  • sauver du temps;

  • économiser de l’argent;

  • éviter le stress et l’improvisation durant la semaine.

Pour ne pas acheter des choses que vous auriez déjà à la maison, pensez à jeter un œil dans le frigo et le garde-manger avant d’aller à l’épicerie.

Nos diététistes agréées ont conçu le Programme de planification de repas inspirés pour vous aider à simplifier la planification des repas.

Découvrez le Programme de planification des repas de TELUS Santé

2. Faire des « one pot meals »

Le « one pot meal » consiste à cuire tous les ingrédients ensemble dans un seul contenant. Vous pouvez donc facilement doubler ou même tripler la recette et congeler les restes pour les lunchs ou pour les jours où vous avez moins de temps. Non seulement vous limiterez potentiellement le gaspillage alimentaire, mais vous aurez aussi moins de vaisselle à laver.

3. Manger les aliments de saison

Les fruits et légumes de saison sont plus savoureux et plus nutritifs que ceux récoltés hors saison. Les aliments hors saison doivent être transportés à partir d’autres pays pour se rendre ici, ce qui diminue leur durée de vie tout en augmentant leur empreinte écologique. Au moment où les aliments arrivent sur l'étagère de l'épicerie, il se peut qu'ils aient déjà légèrement dépassé leurs apogées. Manger de saison signifie donc aussi consommer local. Cela peut vous aider à réduire les déchets – vos fruits et légumes restent frais plus longtemps que s'ils avaient été transportés d'autres pays.

4. Ranger les aliments à la bonne place dans le frigo

Ne pas conserver vos aliments comme il faut a pour effet de réduire leur durée de vie. Alors, assurez-vous que chaque catégorie d’aliments est rangée à la bonne place dans le frigo, ils se conserveront plus longtemps.

Une astuce pour réduire le gaspillage alimentaire consiste à placer les fruits et les légumes les moins frais sur le dessus afin de les utiliser en premier. Pensez aussi à classer les restants ensemble et bien en évidence pour ne pas les oublier au fond du frigo.

Découvrez une délicieuse recette vide-frigo de poivrons farcis ici.

5. Utiliser les restes des ingrédients

Un peu par habitude, nous mettons à la poubelle certaines parties de nos aliments alors qu’elles ont encore beaucoup de nutriments à nous offrir. Tenez par exemple, les pieds de brocoli, les feuilles de céleri, les pelures d’oignon, d’ail ou de carotte sont souvent jetées mais peuvent être réutilisés pour faire un bouillon aux légumes.

Il vous suffit de mettre dans un contenant pouvant aller au congélateur les retailles de légumes, les épluchures et les os. Lorsque que celui-ci est plein, videz-le dans un chaudron, couvrez d’eau, assaisonnez au goût, laissez mijoter et vous voilà avec un bouillon délicieux, anti-gaspillage et fait maison.

De la même manière, sortez de votre frigo les légumes flétris que tout le monde esquive et faites-en un savoureux bouillon ou un potage décadent. Vous pouvez aussi transformer votre pain rassis en chapelure ou en croûtons maison.

6. Décliner les restes de repas en de nouveaux repas

Une autre manière créative de limiter le gaspillage alimentaire est de décliner les restes en un tout autre repas. Si vous avez par exemple cuisiné une sauce à la viande avec des spaghettis, vous pouvez très bien utiliser le reste de sauce pour faire des tacos une autre fois. Les restes de viande mijotée peuvent également servir à faire des sandwiches ou des salades repas pour les lunchs. Les possibilités sont infinies, il suffit de laisser aller votre créativité.

7. Adopter une alimentation à base de plantes

Les bienfaits d'une alimentation à base de plantes sont bien documentés. Vous pouvez remplacer la viande dans vos recettes par des protéines à base de plantes. Que ce soient les pois chiches, les pois ou les haricots secs, ils ont tous l’avantage d’avoir une durée de conservation plus longue que la viande. De plus, ils sont moins chers.

Vous ne savez pas par où commencer ? Essayez de commencer avec un repas sans viande par semaine, puis augmentez progressivement la fréquence. Le but est d'éviter de changer radicalement vos habitudes alimentaires.

Si vous avez besoin d'inspiration pour des repas à base de plantes, inscrivez-vous pour recevoir des conseils sur la façon d'incorporer plus de plantes dans votre alimentation.

 


Références

1. Amar Laila, Mike von Massow, Maggie Bain, Kate Parizeau, Jess Haines (2021). Impact of COVID-19 on food waste behaviour of families: Results from household waste composition audits.  Socio-Economic Planning Sciences. Récupéré le 24 mars 2022 à https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0038012121001804. (en anglais seulement)

2. Programme des Nations Unies pour l’environnement (2021). Rapport 2021 du PNUE sur l'indice du gaspillage alimentaire. Récupéré le 24 mars 2022 à https://www.unep.org/fr/resources/rapport/rapport-2021-du-pnue-sur-lindice-du-gaspillage-alimentaire. (rapport complet en anglais, espagnol et portugais seulement)


Partager cet article :