Passer au contenuPasser au chercher
Logo de TELUS Santé
Logo de TELUS Santé

Pensez-vous à la méditation?

Personnel · 15 juil. 2020

par Richelle Mottosky

D’un point de vue psychologique, la méditation comprend la pratique de la pleine conscience, c’est-à-dire le fait de porter toute votre attention sur l’expérience présente pour améliorer l’autorégulation.

L’autorégulation, c’est votre capacité à modifier vos comportements. Elle touche de nombreuses fonctions mentales qui sont renforcées par la pleine conscience et la méditation. De plus, elle accroît votre capacité à choisir de répondre au lieu de réagir aux situations.

L’autorégulation vous aide à mieux vous connaître et augmente votre résilience émotionnelle et votre capacité à gérer le stress tout en solidifiant le lien que vous entretenez avec vous-même et les autres. En pratiquant la méditation sur une base régulière, vous augmentez votre clarté mentale, votre concentration et votre vitalité. Pourquoi donc est-ce si difficile de le faire?

Trois mythes courants concernant la méditation

Bien que la méditation soit le nouveau mot à la mode, les mythes abondent. Voici les trois mythes les plus courants :

Mythe 1 : Vous devez vous asseoir. En réalité, la méditation consiste à porter une attention particulière à ce que vous pensez et ressentez, ce que vous pouvez faire n’importe où.

Mythe 2 : Vous devez vous libérer l’esprit. C’est carrément impossible (votre cœur bat, votre esprit pense). L’objectif est plutôt de devenir conscient de vos pensées automatiquement intériorisées et d’observer les sentiments qui y sont associés. Ce processus vous pousse à choisir des réponses saines au lieu de réactions confortables.

Mythe 3 : La méditation, c’est comme la relaxation. Même si la relaxation est un produit dérivé de la méditation, celle-ci est difficile et exige de la pratique.

La pleine conscience, c’est être conscient des sensations corporelles, des émotions, des pensées, de l’interaction entre ces éléments et de leur influence sur le comportement pendant le moment présent. Cette conscience vous permet d’assimiler ce qui se passe maintenant – ce que vous pouvez contrôler – au lieu de faire un voyage dans le passé, que vous ne contrôlez plus, ou dans l’avenir, dont vous ignorez les circonstances. Pour favoriser votre croissance, vous devez apprendre à utiliser votre esprit pour atteindre un certain niveau de clarté, de paix et d’intimité.

Vous êtes prêt à vous lancer?

Faites appel à un professionnel pour vous aider à acquérir cette compétence puissante. Suivez une formation, faites du yoga et prévoyez du temps pour faire de l’auto-observation. Plus vous comprendrez votre esprit, plus il vous sera facile de mener une vie saine.


Partager cet article :