Passer au contenuPasser au chercher
Logo de TELUS Santé
Logo de TELUS Santé

Plaider pour la participation des patients

Personnel · 24 mai 2017

La gestion participative des patients : de meilleurs résultats médicaux à moindre coût

Chaque jour, la petite Alicia Raimundo devait affronter un sentiment insurmontable de tristesse et d’anxiété. Arrivée à l’adolescence, profondément isolée et incapable de s’aider elle-même, elle tente de se suicider.

Aujourd’hui, c’est à titre de conférencière passionnée, d’auteure et d’héroïne dans le secteur de la santé mentale qu’Alicia revient sur cette période difficile et sur le rôle crucial que jouent les outils connectés d’auto-assistance dans le traitement de la maladie mentale. Tous les jours, elle aide d’autres à s’extirper de leur noirceur. En collaborant à la conception d’une application de gestion participative des patients en santé mentale pour le projet national Sandbox Youth Mental Health Initiative, Alicia a pu canaliser la douloureuse expérience de sa vie passée.

Les patients au cœur de l’action

Le concept de gestion participative des patients progresse rapidement, et ce, dans le monde entier.

Le lien entre la participation active du patient et sa santé ne fait plus de doute. De nombreux fournisseurs invitent les patients à suivre de près leur parcours médical, notamment à l’aide d’outils pour gérer à distance divers aspects des soins dont ils bénéficient. Les patients utilisent ces applications pour transmettre à leur équipe de soin des mesures qu’ils ont eux-mêmes prélevées, ou encore pour consulter des analyses de laboratoire, prendre des rendez-vous et discuter de leurs progrès. Une approche tout à fait favorable au maintien d’une meilleure santé.

Bien sûr, placer le patient au cœur de l’action médicale qui le concerne tombe sous le sens. Les programmes de gestion participative des patients ont toutefois de nombreuses retombées positives au Canada, notamment de meilleurs résultats de santé à moindre coût et des expériences plus gratifiantes pour les patients et les équipes médicales.


Une fenêtre ouverte sur les soins

Pour participer plus activement à son programme de soins, le patient peut :

  • Partager des données sur son état d’esprit, sa forme physique, sa tension artérielle ou sa glycémie.

  • Consulter ses analyses de laboratoire, ses vaccins, ses médicaments et d’autres données cliniques générales.

  • Communiquer avec ses fournisseurs pour gérer des rendez-vous, renouveler une ordonnance, réagir à une alerte ou envoyer des messages en toute sécurité.


Une meilleure santé

Des soins au-delà du milieu clinique ou hospitalier

Alicia Raimundo comprend l’immense potentiel des technologies connectées dans le milieu de la santé mentale, comme l’outil créé pour le projet Sandbox.

« Il est bon de surveiller son état d’esprit de manière continue, mais non de manière isolée. Que peut faire un patient avec une donnée comme “cinq jours consécutifs de tristesse”? Celle-ci doit être soumise aux experts et au plan de soins fondé sur les données réelles et géré par l’équipe de soins. »

Les participants au projet Sandbox utilisent la solution de TELUS Santé pour noter leurs émotions de jour en jour et rester près de leur fournisseur de soins et de leur plan d’action. La plupart ont dit se sentir plus présents et autonomes et vivre de meilleures relations avec leurs équipes de thérapie.

« Cette application est un lien vital, affirme Walter qui a utilisé la technologie pour gérer ses crises de panique et reprendre ses activités préférées, comme le golf. Elle viendra en aide à beaucoup de gens et pourrait même sauver des vies. »

La gestion participative des patients est en position de force pour revitaliser la santé des Canadiens de nombreuses façons.

Un partenariat récent entre TELUS Santé et eHealth Saskatchewan a permis d’offrir une plateforme de dossiers de santé personnels à un millier de personnes qui ont maintenant accès à leurs antécédents médicaux, analyses de laboratoire, vaccins, ordonnances et plus encore. Près de 90 % se disent heureux de pouvoir consulter leur dossier tout en y contribuant personnellement pour améliorer leur santé.

Certains aiment l’outil parce qu’il favorise tout simplement leur mieux-être, mais les technologies de gestion participative peuvent littéralement transformer la vie des patients atteints de maladies chroniques. « Je n’ai plus qu’un seul rein fonctionnel alors je dois passer de nombreux examens, nous dit Tyler, un participant au programme en Saskatchewan. Grâce à cet outil, j’ai maintenant un rôle actif qui ne se résume plus à attendre sagement l’appel du médecin. »

Réduction des coûts

Éviter aux malades chroniques des hospitalisations inutiles

La gestion participative des patients est aussi un moyen efficace de réduire le coût des soins. Une étude mondiale montre que les patients moins portés à gérer leur santé coûtent plus cher au système de santé (21 %) que les patients proactifs sur ce plan*, une conclusion que les données canadiennes confirment.

Un projet de télésoins à domicile en Colombie-Britannique permet à des patients atteints d’une maladie cardiaque ou pulmonaire d’enregistrer leurs signes vitaux sur leurs appareils mobiles à la maison et de les transmettre aux équipes de soins au fil de mises à jour électroniques périodiques. Si les résultats ainsi reçus inquiètent le personnel médical, quelqu’un appellera le patient pour s’occuper proactivement du problème.

Le projet est associé à une baisse d’utilisation du système de santé de 76 % parmi les participants, ce qui représente un évitement de coût impressionnant de 4 000 $ à 14 000 $ par patient. Il suffit d’additionner le coût des soins de courte durée à celui des maladies chroniques pour comprendre que les économies potentielles sont ici considérables.

Toutefois, la surveillance continue pour éviter une admission en soin de courte durée, c’est d’abord une question de qualité de vie. Carolyne, une autre participante au projet l’exprime ainsi : « Cette technologie me rassure parce que je profite d’une surveillance en tout temps dans le confort de mon foyer. »

De meilleures expériences

Commodité et gain de temps pour les patients et le personnel soignant

Au bout du compte, chaque interaction avec le système de soins peut être simplifiée et accélérée grâce aux outils de gestion participative des patients. À Mission, en Colombie-Britannique, les clients du centre médical Mission Oaks ont vite adopté le nouveau portail en ligne pour prendre des rendez-vous, voir leur dossier médical et communiquer avec la clinique. En plus d’être pratique pour les patients, il permet au personnel qui prend les appels de gagner un temps précieux.

En outre, la clinique se sert du portail pour envoyer des alertes automatiques. Auparavant, il fallait prévoir plusieurs jours pour effectuer les appels et l’envoi des lettres d’avis. Maintenant, il suffit de quelques minutes pour automatiser nos alertes sur le portail. Et cela fonctionne très bien. À la suite d’un rappel sur le dépistage du cancer du sein, 78 % des femmes visées ont accédé au système en moins de deux jours pour prendre un rendez-vous.


Les Canadiens veulent participer :

  • 89 % croient que la technologie en santé est synonyme de meilleurs soins;

  • 85 % n’ont pas accès à ces outils;

  • 80 % utiliseraient des solutions de santé numériques si elles leur étaient proposées**.


« La configuration des alertes est très simple, nous dit Erin, l’assistante de bureau de médecin à la clinique. Nous avons l’intention d’en ajouter de nouvelles pour d’autres maladies ou rappels. »

La promesse des technologies de santé mobiles

Les solutions et applications de gestion participative des patients sont très prometteuses. Et les Canadiens sont tout à fait prêts à les adopter.

Heureusement, le marché des technologies en santé se montre proactif. Selon les prévisions, les investissements en solutions de santé mobile s’élèveront à près de 60 milliards $ US à l’échelle mondiale d’ici 2020.

Actuellement, les patients de plusieurs régions ont accès à des produits comme les dossiers de santé personnels et les applications de consultation à distance. Dans la mesure où ces technologies continueront d’être mises en œuvre pour encourager une participation active des patients et simplifier la prestation des soins de santé, toutes les analyses pointent vers de meilleurs résultats médicaux à moindre coût.


Cet article a d’abord été publié dans la version numérique de Canadian Healthcare Technology, édition de mai 2017

* O’Conner et coll. Understanding factors affecting patient and public engagement and recruitment to digital health interventions: A systematic review of qualitative studies, 2016.

** Sondage sur les solutions de santé numériques de TELUS, 2016. Mené par MARU/VCR&C.

Auteur:
Shannon Malovec
gestionnaire principale, Gestion participative du patient