Passer au contenuPasser au chercher
Logo de TELUS Santé
Logo de TELUS Santé

Nos cliniciens répondent à cinq questions liées aux fêtes

Personnel · 24 nov. 2020

À ce stade de la pandémie de COVID-19, bon nombre de Canadiens et Canadiennes se sont habitués à demeurer ouverts à toute éventualité. Cependant, cette incertitude peut s’avérer particulièrement difficile pendant la période des fêtes. Puisque les directives en matière de santé publique peuvent varier d’une semaine, d’une journée ou même d’une heure à l’autre, nous nous demandons tous comment planifier nos activités des fêtes en toute sécurité. Vous trouverez ci-dessous les conseils de nos cliniciens.

1. Quelle est la façon la plus sécuritaire pour les grands-parents ou les arrière-grands-parents de participer aux célébrations des fêtes durant la pandémie de COVID-19?

(Réponse d’Heather Wesselo, infirmière praticienne en soins de santé primaires pour l’Ontario, l’Alberta et le Manitoba)

Chaque famille et chaque membre de la famille doit évaluer son propre degré de risque et suivre les politiques de santé publique pour profiter des fêtes de manière sécuritaire et inclusive. Les CDC (Centers for Disease Control and Prevention) proposent des lignes directrices en complément des règles qui s’appliquent à votre région ou à votre province; assurez-vous également de respecter les directives fournies par les foyers de soins infirmiers ou les établissements de soins aux personnes âgées, le cas échéant.

Bien entendu, les fêtes ne seront pas les mêmes qu’à l’habitude cette année. N’oubliez pas que vous pouvez utiliser la technologie, qui fait partie de la « nouvelle normalité », pour pallier les inconvénients liés à la pandémie, durant les fêtes et pour la nouvelle année.

2. On m’a invité(e) à un rassemblement des fêtes auquel se joindront moins de personnes que ce qui a été décrété par le gouvernement provincial. Puis-je m’y rendre en toute sécurité?

(Réponse de Kathryn Sharman, infirmière praticienne en soins de santé primaires pour l’Ontario, l’Alberta, le Nouveau-Brunswick, le Yukon et Terre-Neuve-et-Labrador)

Le nombre de cas étant en hausse dans la plupart des régions du Canada, nous devons être plus vigilants que jamais.

Lorsque vous songez à participer à un rassemblement social, n’oubliez pas que les règles liées à la taille du rassemblement se basent sur la logique selon laquelle le fait de limiter le nombre de personnes avec qui nous entrons en contact contribuera à réduire la propagation du virus. Dans ces circonstances, la logique est plus importante que la règle. Par exemple, si une personne interagit avec une ou deux personnes différentes chaque jour pendant une semaine, elle aura été en contact avec 14 personnes à la fin de la semaine. Même si cette personne continue manifestement de « suivre les règles », son exposition au virus est plus importante qu’elle pourrait le croire.

Certes, le désir d’interagir socialement se fait fortement sentir. Nous sacrifions tous beaucoup pour nous protéger les uns les autres, et la meilleure marche à suivre est de faire des choix raisonnables basés sur les directives provinciales en matière de santé. Enfin, n’oubliez pas de respecter les personnes qui décident de ne pas participer aux rassemblements, peu importe leur taille, en fonction de leurs propres craintes.

3. Puis-je me rendre au centre commercial en toute sécurité pour mon magasinage des fêtes?

(Réponse de Kathleen Dempsey, infirmière praticienne en soins de santé primaires pour l’Ontario, les Territoires du Nord-Ouest et le Nunavut)

Même s’il est sécuritaire d’aller au centre commercial lorsqu’on prend les précautions appropriées, la première chose qu’il faut se demander est si cela est vraiment nécessaire. Les centres commerciaux surpeuplés offrent au virus de nombreuses occasions de se propager puisqu’il est plus difficile de maintenir une distanciation physique. Cette année, essayez de faire preuve de créativité dans votre magasinage des fêtes. Autrement dit, magasinez en ligne ou soutenez les boutiques locales, dont beaucoup offrent un service de collecte ou de livraison.

Si vous devez aller au centre commercial, n’oubliez pas de porter votre masque, de garder vos distances, d’utiliser du désinfectant pour les mains et de vous laver les mains. Surtout, évitez d’aller magasiner si vous ne vous sentez pas bien. Si nous devons garder nos distances aujourd’hui, c’est pour pouvoir être ensemble le plus rapidement possible.

4. Que dois-je faire si je présente des symptômes du rhume ou de la grippe pendant les fêtes?

(Réponse de Camille Lalonde, infirmière praticienne en soins de santé primaires pour le Québec et l’Ontario)

Isolez-vous immédiatement et prenez les mesures nécessaires pour aider à soulager vos symptômes (par exemple, prenez un analgésique, procédez à des irrigations nasales et reposez-vous). Vous pouvez également obtenir des conseils lors d’une consultation virtuelle sur Akira par TELUS Santé.

En outre, nous vous invitons à consulter les directives de santé provinciales liées à la COVID-19 pour déterminer si vous devez passer un test de la COVID-19 ainsi que la durée de votre période d’isolement, le cas échéant. En attendant les résultats de votre test, faites preuve de créativité pour rester en contact avec vos proches de façon virtuelle.

5. Les personnes qui voyagent habituellement pour voir leur famille pendant les fêtes devront probablement passer la plus grande partie du congé des fêtes seules. Quelles sont les façons de contrer l’isolement?

(Réponse de Briana Black, infirmière praticienne en soins de santé primaires pour l’Ontario et l’Île-du-Prince-Édouard)

Pour vous sentir moins seul(e) en cette période des fêtes, essayez de nouvelles façons de communiquer avec vos proches, que ce soit de façon virtuelle (par exemple en organisant une activité de visionnement simultané sur Netflix) ou simplement en décrochant le téléphone. Nous vous suggérons également de commencer un nouveau projet artistique ou de développer une nouvelle compétence en suivant l’un des millions de tutoriels gratuits offerts en ligne.

Surtout, sortez et restez actifs! Allez vous promener le soir pour admirer les lumières et décorations de Noël dans votre quartier. Apportez votre appareil photo pour immortaliser de magnifiques paysages d’hiver. Allez faire de la raquette, du patin ou du ski de fond. Le fait d’aller dehors atténuera votre sentiment d’isolement et d’enfermement, et l’exercice permet de libérer des endorphines et de stimuler la bonne humeur.

Enfin, restez bien au chaud. Installez-vous confortablement avec une boisson chaude et relaxez. Parfois, rester à la maison pour les fêtes, c’est tout ce dont nous avons besoin.

 

 


Références :

Question 1


Partager cet article :