Passer au contenuPasser au chercher
Logo de TELUS Santé
Logo de TELUS Santé

Vous vous sentez plus fatigués qu’à l’habitude ? Voici certaines des causes possibles de cette fatigue.

Personnel · 15 juin 2020

Cet article a été rédigé conjointement par la Dre Mary Ross et Ryan Ghorayeb 

Vous vous êtes peut-être fait certaines de ces réflexions sur la façon dont les choses allaient se passer à la maison pendant la pandémie de COVID-19 :

  • Ça ne durera pas très longtemps;

  • Cette pause me fera le plus grand bien;

  • Je vais me lever tôt et conserver mes habitudes;

  • Je vais faire plus d’exercice et cuisiner des repas plus santé;

  • Je vais entreprendre un nouveau projet à la maison;

  • Je vais profiter de tout ce temps libre pour désencombrer la maison;

  • Les longues marches tranquilles avec mon chien seront très agréables;

Cependant, la réalité a peut-être davantage ressemblé à ceci :

  • J’ai l’impression de me trouver dans Le jour de la marmotte;

  • Je vais dormir encore un peu, puis grignoter quelque chose;

  • Est-ce que j’ai sorti le chien pour sa marche ?

  • Encore une autre réunion sur Zoom;

  • Ai-je pris ma douche ?

  • Netflix, verre de vin, Netflix, collation, vin;

  • J’ai l’impression de n’avoir rien fait de la journée;

  • Quand cela va-t-il finir ?

  • Et si ça ne finissait jamais ?

  • Et ensuite, que vais-je faire ?

Quel que soit le scénario dans lequel vous vous reconnaissez, vous vous sentez probablement exténué et dépassé par le simple nombre de réflexions que vous vous faites. En fait, vous vous demandez peut-être également pourquoi ces impressions vont au-delà d’un simple état psychologique et se manifestent aussi sous la forme d’une fatigue physique plus grande qu’à l’habitude. En cette période hors du commun et parfois difficile, il est important de faire preuve de compassion, de compréhension, de bienveillance et d’indulgence envers soi-même pour atténuer son stress.

La COVID-19 augmente nos niveaux de stress

La vie nous envoie régulièrement des défis et, dans la plupart des cas, nous, les humains, avons une capacité physiologique et émotionnelle exceptionnelle pour y faire face. Notre corps et notre cerveau agissent de façon concertée pour nous permettre de nous mettre en action ou de nous rétablir lorsque nous vivons différentes expériences. L’ampleur ou le nombre de facteurs de stress qui se présentent à nous peuvent cependant dépasser nos capacités, et nous devons lutter contre eux. Malheureusement, aussi bien que nous puissions aller, une pandémie demeure un facteur de stress très important !

Les quelques derniers mois ont été particulièrement marqués de nouveaux défis. Pour certains d’entre nous, cela s’est traduit par un sentiment d’inquiétude chronique à propos de la santé de nos êtres chers, par de nouvelles craintes face aux tâches du quotidien, par un isolement physique et la perte de liens, par la nécessité de travailler à de la maison ou une perte d’emploi, entre autres. Nous sommes constamment bombardés de signaux de danger que nous recevons en suivant l’actualité qui peut être déroutante et effrayante, par ceux qui portent le masque, ceux qui refusent de porter le masque, les établissements fermés et d’autres restrictions. Un grand nombre d’entre nous avons perdu nos moyens habituels d’affronter les difficultés de la vie avec la distanciation physique et la fermeture des salles d’entraînement et des lieux de rassemblement de notre voisinage.

Il est donc particulièrement important de reconnaître que le stress qui pèse sur nos systèmes est plus élevé que nous le pensons. Ce n’est pas entièrement une mauvaise chose, puisqu’un certain niveau de stress peut nous inciter à changer, à surmonter des obstacles, à atteindre des objectifs et à aider les autres. Cependant, lorsque notre cerveau et notre corps perçoivent trop de facteurs de stress, nous pouvons ressentir ce que l’on appelle la « charge allostatique ». Il s’agit de l’usure que l’exposition à un stress répété et chronique inflige à notre corps. On ne s’étonnera pas d’apprendre que ce phénomène nous cause de la fatigue et de l’épuisement.

Comment demeurer positif et refaire le plein d’énergie

Faire preuve d’indulgence

L’une des choses les plus importantes que nous puissions faire en ce moment, c’est d’être indulgents envers nous-mêmes. Cela signifie qu’il faut abaisser nos attentes et la pression que nous nous imposons. S’en vouloir de se sentir fatigué est moins productif que vous ne croyez et ne peut qu’aggraver le problème en faisant augmenter notre niveau de stress. Il est acceptable, même normal, d’éprouver des difficultés en ce moment. Soyez bienveillants envers vous-mêmes et faites de votre mieux dans les circonstances, une étape et une journée à la fois.

Trouver une routine

Comme nous l’avons mentionné précédemment, le coronavirus a bousculé les habitudes de chacun d’entre nous. La meilleure chose que nous puissions faire n’est pas de s’attarder sur le fait que nous nous sentirions beaucoup mieux si nous pouvions conserver nos anciennes habitudes, mais d’en prendre de nouvelles qui sont suffisamment saines. Établissez un horaire réaliste et suivez-le pour avoir une certaine structure et des objectifs qui vous permettent d’avancer de manière positive. Assurez-vous simplement d’évaluer vos attentes et de vous mettre moins de pression. Essayez de télécharger cet aide-mémoire du bien-être quotidien (en anglais) qui vous rappellera en toute douceur de pratiquer l’autocompassion et d’exécuter des tâches essentielles au quotidien.

Bien se traiter, aimer et maintenir des liens

Faire de l’exercice, manger sainement et prévoir du temps pour sa vie sociale (qu’il s’agisse d’appels ou de rencontres dans un parc) avec la famille et les amis sont trois façons de contrer la fatigue. Bien entendu, il ne s’agit pas de rechercher la perfection, mais de faire de son mieux pour prendre quelques mesures positives pour bouger, s’efforcer de respecter certaines composantes d’une saine alimentation et d’entretenir des relations avec les autres.

Les liens sociaux sont particulièrement importants. Il est vital de parler et de dire ce que vous ressentez en toute honnêteté à une personne en qui vous avez confiance et qui vous est chère. Aider les autres peut également être un antidote puissant. Cette aide peut consister à appeler une personne que vous savez vulnérable ou à donner un coup de main à un voisin. Cependant, vous devez tout de même prendre du temps pour faire quelque chose d’agréable pour vous et vous accorder des pauses de tout ce que vous avez à faire ou que vous devriez faire. Faites délibérément des choses qui vous permettent de vous détendre ou qui vous apaisent, même s’il s’agit simplement de regarder une émission sur Netflix.

Nous essayons tous de demeurer positifs et de voir un peu de lumière au bout du tunnel. Il est difficile de faire face à ces circonstances sans précédent, et il est compréhensible que nous nous sentions plus stressés qu’à l’habitude. Ce stress entraîne de la fatigue, et il est crucial de faire preuve d’indulgence envers soi-même. Parfois, lutter contre la fatigue est la réponse appropriée, tandis qu’à d’autres moments, s’offrir des moments de relaxation est la bonne chose à faire. Peu importe la façon dont vous choisissez de faire face à votre fatigue, une chose que nous pouvons tous faire est de se sentir indulgent envers soi-même et de ne pas trop se laisser abattre si nous ne sommes pas à la hauteur de nos attentes de productivité durant cette période.

Si vous éprouvez un sentiment de solitude qui vous cause de l’anxiété et mène à la dépression, de nombreuses ressources sont à votre disposition. Voici quelques exemples :

Votre médecin de famille, un psychologue local et votre équipe de soins chez Copeman Healthcare sont également là pour vous aider. N’hésitez pas à communiquer avec eux ou à prendre rendez-vous si vous vous sentez stressé ou fatigué ou encore, si vous avez besoin que quelqu’un vous écoute.


Partager cet article :