Passer au contenu
New Telus Digital Logo
New Telus Digital Logo
""
""

Comment assurer le succès d’une grande entreprise en matière d’optimisation pour les moteurs de recherche (SEO) : points de vue de l’équipe Stratégie numérique de TELUS chargée de l’optimisation pour les moteurs de recherche

Intelligence des données · 15 nov. 2018

Que signifie l’acronyme SEO? Quelle est la tendance en matière d’optimisation pour les moteurs de recherche pour 2018 et 2019? Comment arriver au premier rang dans le référencement naturel? Qui est le rappeur SEO? Et quelles sont les principales recommandations pour inspirer, analyser et optimiser le rendement en matière d’optimisation pour les moteurs de recherche au sein d’une entreprise?

  

Notre gestionnaire de contenu, Chantelle Sukhu, a rencontré les experts de l’optimisation pour les moteurs de recherche de l’équipe Stratégie numérique de TELUS, Maria Toribio, Daniel Crough et Josh Arndt, pour leur poser les questions qui nous brûlent tous les lèvres!

  

Parcourez l’entrevue complète pour savoir en quoi l’utilisation des meilleures pratiques permet à cette équipe d’améliorer chaque aspect de la présence numérique de TELUS, de l’expérience utilisateur à la conception.

  

Chantelle : Allons-y! Bonjour, je m’appelle Chantelle et je suis gestionnaire de contenu.

  

Maria : Bonjour, je m’appelle Maria et je suis analyste de l’optimisation pour les moteurs de recherche.

  

Daniel : Bonjour, je m’appelle Daniel et je suis également analyste.

  

Josh : Bonjour, je m’appelle Josh et je travaille sur l’aspect technique de l’optimisation pour les moteurs de recherche.

  

Chantelle : Aujourd’hui, nous discuterons avec nos trois experts de l’équipe Stratégie numérique de TELUS. Nous leur demanderons de répondre à quelques questions et de nous faire part de leur point de vue sur différents thèmes, et nous aborderons peut-être quelques sujets controversés.

  

Josh : Oooh!

  

*Rires*

  

Chantelle : Je sens déjà que Josh est impatient de commencer.

  

Donc que signifie SEO? On entend souvent cet acronyme dans les médias, en publicité numérique et de la bouche des gens qui travaillent en marketing de contenu. 

  

Daniel : SEO signifie Search Engine Optimization (en français, optimisation pour les moteurs de recherche). Il s’agit d’une discipline interfonctionnelle qui concerne divers types d’activités. On en parle aussi comme de l’adoption des meilleures pratiques. Votre classement sur les pages de résultats des moteurs de recherche dépend de votre capacité d’adopter les meilleures pratiques sur votre site. Et de ce fait, comme je viens de le mentionner, l’optimisation pour les moteurs de recherche est interfonctionnelle et repose donc sur différents éléments – le rendement, la conception, l’expérience utilisateur, le contenu, la rédaction –, et sur le lien entre tous ces éléments. Je dis toujours qu’il s’agit d’un sport d’équipe. Il ne suffit pas d’optimiser les titres de pages et les métadescriptions, il nous faut aussi travailler avec diverses équipes pour que notre page offre une bonne expérience utilisateur.

   

Maria : Daniel a plutôt bien résumé. Globalement, l’optimisation pour les moteurs de recherche doit répondre aux besoins de l’utilisateur en matière d’expérience web, mobile et liée au contenu, et cette expérience se manifeste par l’entremise d’un moteur de recherche.

  

Josh : Beaucoup de gens perçoivent cette optimisation comme une tentative de se classer au premier rang dans les résultats des moteurs de recherche. C’est un objectif louable. Ou d’atteindre la position zéro, si vous êtes plus ambitieux. Mais pour savoir comment y parvenir, il faut chercher plus loin.   L’utilisation des moteurs de recherche est tellement courante que nous la tenons pour acquise. Nous saisissons quelque chose dans un champ de recherche et nous nous attendons à voir s’afficher une liste de résultats. Et s’il advenait que nous n’obtenions pas systématiquement de bons résultats, nous changerions de moteur de recherche. Ainsi, il revient au service de recherche de fournir de bons résultats. Mais « qu’est-ce qu’un bon résultat? » C’est ça la vraie question.

  

D’innombrables facteurs contribuent à offrir une bonne expérience web. Dans l’ensemble, les meilleures pratiques consistent en des normes qui génèrent systématiquement des expériences enrichissantes pour un large éventail d’utilisateurs. Il n’y a ni solution miracle ni secret. Ça repose sur un respect diligent des meilleures pratiques. Sur le fait de faire ce qu’il faut. Voilà comment on crée de bonnes expériences utilisateur, et comment on obtient un bon classement. C’est ça l’optimisation pour les moteurs de recherche. 

Chantelle : Ces jours-ci, beaucoup de grandes entreprises consacrent une partie importante de leur budget à l’optimisation pour les moteurs de recherche. Pourquoi?

  

Daniel : Lorsqu’on me pose cette question, j’aime bien parler d’une statistique de Google qui révèle que pour répondre à un besoin ou résoudre un problème, 40 % des utilisateurs optent en premier lieu pour la recherche. La réponse se trouve là.

 

Source : Mobile has changed search intent and how people get things done: New consumer behavior data (La technologie mobile a changé les intentions de recherche et les façons de faire : données sur les nouvelles habitudes des consommateurs) (Think with Google)   

Chantelle : Intéressant.

  

Maria : J’ajouterais à cela qu’à notre époque, les gens sont collés à leur téléphone. Que ce soit pour chercher des vidéos de chats sur YouTube, se renseigner sur un produit ou tenter de résoudre un problème, il ne fait aucun doute qu’ils passeront par l’interface de Google pour trouver ce qu’ils cherchent. De là la nécessité de veiller à ce que vos pages soient optimisées pour les moteurs de recherche.

  

Josh : Et dans le cas des recherches vocales, par exemple, les utilisateurs ne sont parfois pas du tout conscients qu’ils utilisent un moteur de recherche. C’est la magie de la technologie. Comme entreprise, nous aspirons à offrir des produits et services qui répondent aux besoins et aux désirs des gens. Et à titre d’équipe chargée de l’optimisation pour les moteurs de recherche, nous désirons faire découvrir l’entreprise là où les gens cherchent ces produits et services.

  

Daniel : Du point de vue de l’entreprise, les données de recherche ont une grande valeur. Elles fournissent une vision claire de ce que les utilisateurs pensent, ressentent et veulent. Elles nous en disent aussi beaucoup sur les problèmes qu’ils tentent de résoudre.

  

Chantelle : C’est très important. En nous basant uniquement sur TELUS et sur ce que nous faisons ici au sein de Stratégie numérique de TELUS, sur quoi se concentre une équipe d’optimisation pour les moteurs de recherche? C’est une si grande entreprise.

  

Josh : Cela fait environ 30 ans que nous travaillons à l’optimisation pour les moteurs de recherche. Nous savons très bien comment créer des expériences qui offrent de bons résultats en matière de référencement naturel – il s’agit encore une fois de recourir aux meilleures pratiques reconnues de l’industrie dans différentes disciplines. Mais de réussir à faire cela en tout temps peut représenter un défi considérant l’échelle et le rythme de changement auxquels nous opérons.

  

Nous passons beaucoup de temps à informer nos équipes de l’importance d’intégrer cette optimisation dès le début des projets, en commençant par la recherche de mots-clés. Ma façon de le présenter est la suivante : « Si personne ne cherche un article, pourquoi le vendrions-nous? » Bien que cette question puisse sembler élémentaire, elle rappelle l’importance de notre travail et de ne pas hésiter à faire appel à nous en début de projet. Et de faire des essais, toujours plus d’essais.

  

Nous nous assurons ainsi de passer à la phase de production en étant mieux outillés pour offrir des expériences qui raviront nos clients, et qui profiteront par le fait même à l’entreprise.

  

Maria : L’éducation fera toujours partie intégrante de notre travail, particulièrement au sein d’une grande entreprise. À mesure que nos équipes grandissent et que les employés évoluent au sein de l’organisation, il est important de ne jamais cesser de parler des notions de base de l’optimisation pour les moteurs de recherche. Il en va de même pour l’amélioration des compétences. Chacun peut se faire une idée de la façon dont l’optimisation fonctionne, c’est pourquoi nous tenons à tenir les gens adéquatement informés sur le sujet et sur l’évolution des choses.

  

Chantelle : Comment convaincre les personnes qui ne croient pas en l’optimisation pour les moteurs de recherche? Quelles sont vos stratégies d’équipe?

  

Daniel : Je trouve très pertinent de susciter l’enthousiasme des gens sur le sujet et de leur montrer tout ce que cela permet de faire. Il s’agit parfois de leur parler des occasions ratées, ou de la façon dont les choses auraient pu être faites autrement s’ils avaient utilisé la recherche de données; et parfois de féliciter l’équipe pour son bon travail.

  

L’un des programmes de l’équipe Stratégie numérique de TELUS s’intitule le prix Rainbow (arc-en-ciel) pour l’excellence en matière d’optimisation pour les moteurs de recherche. C’est en quelque sorte une façon amusante de récompenser l’équipe d’aller au-delà des attentes et de nous aider à faire toutes ces petites choses dont Josh parlait plus tôt.

  

Josh : Les faits parlent d’eux-mêmes. Bien qu’il existe pour nous de nombreuses occasions d’amélioration, dans certains secteurs, nous faisons déjà un excellent travail. Nous avons défini des directives claires sur ce qui fonctionne, et nous sommes à même d’évaluer avec précision le niveau d’adoption de nos normes et de faire la corrélation entre cela et les résultats de recherche. C’est très efficace.   Par exemple, nous pouvons montrer aux collaborateurs une page qui ne correspond qu’à 50 % de nos normes, et observer qu’elle paraît à la quatrième page des résultats de recherche et génère très peu d’achalandage. À l’inverse, nous pouvons leur montrer une page qui correspond à 90 % de nos normes et observer qu’elle se classe très bien en matière de résultats d’achalandage et de conversion. Les données sont plutôt convaincantes.

  

Chantelle : Dans le même ordre d’idées, quels sont certains des outils que votre équipe utilise pour accélérer l’adoption?

  

Maria : Assez curieusement, l’une de nos activités clés cette année était de réévaluer nos outils. Nous utilisions principalement un outil d’optimisation pour les moteurs de recherche pour entreprise afin de mener l’ensemble de nos recherches, de notre analyse concurrentielle et de notre suivi de mots-clés, et plus encore. Nous avons donc entrepris d’évaluer toute une gamme d’outils offerts sur le marché de façon à trouver celui qui répondrait le mieux aux besoins de notre équipe et de nos différents collaborateurs.

  

Dans le cadre de cette démarche, nous avons découvert ContentKing qui nous a semblé fort utile pour en savoir plus sur les changements exécutés par les équipes au niveau de la production. L’équipe responsable de l’optimisation pour les moteurs de recherche de Stratégie numérique de TELUS n’est composée que de trois personnes, il est donc impossible pour nous de gérer tous les changements apportés aux pages web. Nous nous devons d’automatiser certaines activités. Nous effectuons plus de 500 changements de codes par mois, en plus des modifications de contenu.   Par exemple, dans le cadre de nos essais, ContentKing à découvert un changement qui nous a permis d’éviter un problème lié au serveur. C’est important si nous voulons que les moteurs de recherche parcourent nos pages et en voient le contenu. ContentKing nous a alertés en temps réel lorsque le changement a été effectué, ce qui nous a permis de faire appel à l’équipe de développement pour résoudre rapidement le problème. Sans cet outil, il est très probable que nous nous en serions rendu compte trop tard, quand l’achalandage aurait baissé.   Nous commençons également à utiliser STAT pour faire le suivi des mots-clés. Il s’agit d’un chef de file éprouvé dans l’univers de l’optimisation pour les moteurs de recherche; il assure l’intégrité des données. Nous comptons aussi l’intégrer à notre arsenal cette année. L’entreprise a récemment été achetée par Moz, ce qui représente une bonne nouvelle.

  

Josh : Cette année, nous nous sommes concentrés principalement sur les flux de travail, l’éducation et les outils. Et un élément central était de décentraliser l’optimisation de façon à fournir à nos collègues une meilleure idée de notre rendement à cet égard, tant avant qu’après les déploiements, et assez de connaissances pour profiter eux-mêmes d’occasions. L’optimisation pour les moteurs de recherche est un sport d’équipe, comme l’a mentionné Daniel. À terme, pour nous permettre de réellement connaître le succès en matière de référencement naturel, tout le monde se doit de saisir des occasions. C’est la seule façon pour que ça fonctionne à grande échelle. Et notre rôle est de faire en sorte que cela devienne possible.

  

Chantelle : Maria, vous avez mentionné que votre équipe n’est composée que de trois personnes, mais nous venons de quitter une réunion dans le cadre de laquelle notre chef des services numériques mentionnait que l’équipe Stratégie numérique de TELUS était composée de plus de 50 groupes. Quels sont les principaux défis qui empêcheraient l’équipe Stratégie numérique de TELUS d’atteindre ses objectifs en matière d’optimisation pour les moteurs de recherche? Trois personnes, 40 groupes, plus de 400 employés, sans parler des collaborateurs externes. Comment cela fonctionne-t-il? 

  

Maria : Je crois que la mise en œuvre personnalisée de Google Lighthouse nous a été d’une grande aide. Nous avons maintenant accès à des données claires sur notre rendement d’un point de vue technique, et même au niveau du contenu. Nos équipes savent ainsi ce qu’elles peuvent faire pour améliorer une page.

    

Josh : Et trouver des solutions à grande échelle. Nous ne pouvons être partout en tout temps, et nous ne voulons pas l’être. C’est épuisant. Ce n’est pas viable. Et à nous trois seuls, nous ne pourrions atteindre de réel succès. Nous devons nous aligner collectivement sur les valeurs propres à l’optimisation pour les moteurs de recherche, et donner aux équipes accès à des données utiles qui les aident à comprendre comment elles peuvent améliorer l’expérience. Et à faire le travail parce que la valeur est apparente. En vérité, l’optimisation pour les moteurs de recherche est une chose facile. Ce sont l’engagement, le souci du détail et la discipline nécessaires pour connaître le succès qui posent un défi. Et c’est pour ça que des outils, des processus et un soutien adaptés de la part de l’équipe sont essentiels.

  

Chantelle : La mise à l’échelle s’accompagne bien entendu de crises de croissance, mais elle génère aussi d’importants gains pour votre équipe. Pourriez-vous nous parler de certains de ces gains?

  

Maria : L’embauche de Daniel a été un grand pas pour l’équipe, car avant j’étais seule. Et l’arrivée de Josh aussi; il fait lui aussi partie intégrante de l’équipe. Le simple fait de bâtir notre équipe en faisant appel à de solides contributeurs nous a permis de générer de bons résultats en matière de rendement, et de faire connaître notre programme et d’amener les gens à y prendre part.

  

Josh : En effet, et l’équipe Stratégie numérique de TELUS embauche

Daniel : Je pense que iPhone Xs a été un important gain. Deux heures seulement après la diffusion de la présentation d’Apple sur iPhone Xs, nos pages étaient déjà indexées dans Google. Et pendant un moment, nous avons devancé Apple dans certaines régions du Canada, ce qui représentait une victoire énorme pour l’équipe des services mobiles.

   

Josh : Daniel vient de parler d’un remarquable gain auquel Maria et moi-même avons contribué, de pair avec des membres de l’équipe exceptionnels des services mobiles à Toronto. Daniel et l’équipe Solutions résidentielles de Vancouver ont aussi remporté de belles victoires récemment.   Pour vous donner un peu de contexte, l’équipe Solutions résidentielles se concentre sur les produits et services Internet. Grâce à l’excellent travail qu’elle a réalisé, ainsi qu’à la contribution de Daniel, notre classement est actuellement très bon en ce qui concerne les termes recherchés liés à ces produits et services. Notre classement est en fait meilleur que jamais. C’est génial. Et ce n’est que le début. C’est la preuve qu’il est important de respecter nos directives en matière d’optimisation pour les moteurs de recherche; ça fonctionne. 

 

Mais avec un peu de recul, nos plus grandes victoires concernent selon moi l’établissement de bases de référence; c’est-à-dire le fait de définir et de mettre en œuvre les éléments préalables à un succès continu.   D’un point de vue technique, on peut penser aux éléments suivants : le passage à HTTPS, le téléchargement deux fois plus rapide des pages, le respect des normes d’accessibilité, l’intégration des données structurées au sein de nos modèles de code et la mise à l’essai de tout cela dans nos pipelines avant de les lancer auprès des clients. Il s’agit là des assises nécessaires pour créer des expériences numériques de qualité à grande échelle. Si vous ne faites pas cela, votre produit pourrait s’avérer inutilisable, tant par les personnes que par les moteurs de recherche.   On en revient aux meilleures pratiques; plus vous les respecter, meilleure est l’expérience utilisateur. C’est aussi simple que ça. Bien entendu, nous aimons célébrer chaque résultat de recherche. Mais ce qui m’emballe le plus, c’est de voir ce travail de fond prendre vie. Parce que je sais pertinemment que les résultats de recherche et l’achalandage suivront. En créant de bonnes assises, les résultats ne peuvent que suivre. C’est indéniable.

  

Chantelle : Shawn Mandel, le chef des services numériques, nous parle souvent de notre position centrale dans l’évolution numérique à TELUS. Nous tentons de numériser une entreprise de télécommunication qui existe depuis une centaine d’années, ce qui n’est pas une mince affaire. Comment est-ce d’agir à titre d’agents du changement au sein d’une grande entreprise? 

  

Daniel : C’est une bonne question, et c’est une chose à laquelle nous faisons tous face dans l’équipe Stratégie numérique de TELUS. Il s’agit de trouver l’équilibre entre offrir les programmes de soutien nécessaire et faire preuve d’ouverture envers les priorités et les initiatives des autres groupes. Certains changements que nous défendons sont de taille et peuvent représenter un défi. L’équipe Stratégie numérique de TELUS est composée de beaucoup de personnes spécialisées dans diverses disciplines. Il est important de se le rappeler lorsque nous tentons de créer avec eux la meilleure expérience numérique qui soit pour nos clients.

  

Chantelle : Maria ou Josh, aimeriez-vous ajouter quelque chose?

  

Josh : Notre rôle connaît de nombreuses fluctuations. Nous rencontrons de grands défis. Mais nous croyons en chacun de nous et en notre capacité de réaliser de grandes choses. Nous avons une équipe solide, et c’est très rassurant. Maria, Daniel et moi-même nous soutenons réellement les uns les autres. Et nous recevons un appui remarquable de notre équipe de direction, ce qui est essentiel. Mais lorsqu’on remet en question les choix et les normes d’autres personnes, il faut s’attendre à se heurter à de l’opposition. Ce n’est pas toujours facile. Mais mieux vaut être prêt à rencontrer de l’opposition, et rester concentré sur les résultats à atteindre – résultats qui devraient être communs. J’adore cette équipe, nous avons beaucoup de plaisir à faire ce que nous faisons... et bien entendu, nous aimons obtenir de bons résultats.

  

*Rires*

  

Chantelle : C’est génial. Ça fait chaud au cœur d’entendre que beaucoup de personnes à TELUS vous soutiennent. Nous allons changer un peu de sujet et parler de l’expertise et des connaissances en matière d’optimisation pour les moteurs de recherche. J’ai quelques questions pour vous et j’aimerais savoir ce que vous en pensez.

   

De quels sites vous inspirez-vous en ce qui a trait à l’optimisation pour les moteurs de recherche?

  

Daniel : J’aime bien Moz. Lorsque je me suis lancé dans le domaine, Moz m’en a appris beaucoup. On y trouve du contenu pour tous les niveaux. Leur guide d’initiation à l’optimisation pour les moteurs de recherche convient parfaitement à ceux qui se lancent dans le domaine. Il s’agit en quelque sorte d’un cours intensif en ligne.

   

L’équipe de STAT Search Analytics crée également du contenu de qualité. La recherche qu’elle mène est détaillée et précise, ce qui génère des résultats habituellement vraiment intéressants. Un grand bravo aussi à nos amis de ContentKing, Steven et Vincent, qui font selon moi un travail de contenu remarquable.

  

Josh : ContentKing est formidable! C’est un réel plaisir de travailler avec eux et leurs outils.

  

Google Webmasters regorge de renseignements sur les meilleures pratiques dans le domaine.

  

Suivre les leaders d’opinion sur Twitter est une autre façon non seulement de consommer de l’information, mais d’entrer en contact avec d’autres personnes du milieu. Ça permet aussi de créer des liens incroyables. 

Maria : Je commence par me renseigner sur le paysage concurrentiel que j’aimerais conquérir, c’est-à-dire ceux qui se situent en première, deuxième et troisième position. Je regarde ce qu’ils font et je le partage avec le reste de l’équipe. Pour ajouter au point de Josh concernant Twitter, j’aime bien Danny Sullivan, responsable de la liaison de recherche publique à Google. Vous pouvez le suivre à @dannysullivan. Certains de ses tweets sont vraiment intéressants puisque son principal objectif est d’informer les gens sur le travail de Google, sur ce qui se fait à l’interne, et ce, non seulement du point de vue de l’optimisation pour les moteurs de recherche, mais en tenant compte de tout ce qui peut être pertinent pour le grand public. C’est très utile.

  

 

Josh : Il y a aussi le rappeur SEO. Découvrez-le sur YouTube. Il semble savoir de quoi il parle et il est très divertissant. Je l’adore. Trouve-moi sur Twitter Rapper SEO, sortons un album! 

<iframe width="560" height="315" src="https://www.youtube.com/embed/laLoWV1a47Q" frameborder="0" allow="accelerometer; autoplay; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture" allowfullscreen></iframe>

  

Chantelle : C’est génial. Si de plus petites entreprises ou des entreprises en démarrage souhaitent prendre un peu d’expérience dans le domaine, mais qu’elles n’ont pas d’équipe dévouée à la tâche, par quoi leur recommanderiez-vous de commencer?

  

Josh : Par appeler Maria et Daniel.

  

*Rires*

  

Daniel : Bien sûr, mais seulement durant les heures ouvrables.   Je leur dirais de commencer par certaines des choses dont j’ai parlé précédemment. Moz donne accès à beaucoup de renseignements de base. Ils ont aussi les « Whiteboard Fridays » (vendredis du tableau blanc) dans le cadre desquels, chaque semaine, ils traitent d’un problème ou d’une question concernant l’optimisation pour les moteurs de recherche. Ils ont créé des centaines de vidéos, et je trouve pertinente l’approche du tableau blanc quand vient le temps de s’attaquer à des concepts plus complexes. Portez aussi attention à ce que dit Google – c’est très important à mon avis. Bien qu’ils puissent sembler plutôt énigmatiques, ils vous donneront des petits indices de ce qu’ils cherchent à faire. Et vous devez assurément suivre le Webmaster Central Blog de Google.

  

Chantelle : C’est un peu comme la série Blues Clues.

  

Daniel : Oui, tout à fait. Et si je peux vous faire une mise en garde, essayez de ne pas prendre tout ce que Google dit au pied de la lettre, puisqu’il arrive parfois qu’ils déploient un changement et l’abandonnent trois mois plus tard. Prenons l’exemple de la longueur des métadescriptions l’année dernière. Ils l’ont fait passer de 160 à 320, puis sont repassés à 160 après trois mois.

  

Maria : C’est toujours une bonne idée de se renseigner sur les tests qui ont été réalisés par d’autres personnes de l’industrie dans le passé. C’est une bonne expérience d’apprentissage. Pour revenir sur le point soulevé par Daniel, de ne jamais se fier à ce que Google dit tout haut; parfois, il peut être utile d’en faire l’essai pour voir si ça fonctionne dans votre propre marché.

  

Josh : À la veille de son 20e anniversaire, Google nous a fourni un aperçu de l’évolution de son expérience de recherche; ce sur quoi ils travaillent et les changements auxquels nous pouvons nous attendre à court terme. Google réalise chaque année plus de 200 000 essais sur son expérience de recherche. C’est évident que toutes ces nouveautés ne verront pas le jour. Je crois toutefois que les règles du jeu risquent de changer en 2019; en fait, la révolution est déjà entamée.   La personnalisation étant l’une des nouvelles fonctions; Google a commencé à envoyer des flux de données personnalisés en fonction de votre historique de recherche et de vos autres préférences. La recherche d’image sera aussi complètement transformée. Google Lens a déjà fait son entrée dans la recherche d’images aux États-Unis et sur les plus récents appareils Google Pixel 3, qui sont bien entendu offerts à TELUS. C’est maintenant possible de prendre une photo et de lancer une recherche poussée en choisissant des éléments de votre photo. Google en fait la publicité à l’aide du slogan « Cherchez ce que vous voyez ». C’est impressionnant. J’ai bien l’intention de me procurer cet appareil.   Puis il y a la recherche vocale, qui est déjà bien développée, et ce n’est qu’un début, avec des appareils comme l’assistant Google Home et le terminal maison intelligente, l’Assistant vocal, Siri et Alexa. La recherche vocale et la recherche à l’aide du langage naturel offrent des possibilités majeures.   Le domaine de la recherche traverse une période de renaissance, bien que de nombreux éléments préalables au succès demeurent inchangés. Il est simplement plus important que jamais de la suivre. C’est passionnant d’être un spécialiste dans ce domaine. 

Chantelle : Très intéressant. Peut-être suis-je en train d’ouvrir la boîte de Pandore en vous posant cette question, mais un sujet tendance en 2018 affirmait que l’optimisation pour les moteurs de recherche était dépassée. Qu’en pensez-vous? Les gens semblaient très divisés…  

Maria : J’ai l’impression que c’est quelque chose qui revient chaque année.  

Daniel : Je pense que la panique vient du fait que comme le domaine ne cesse d’évoluer, certaines tactiques qui fonctionnaient en 2017 ne fonctionnent plus en 2018. Ce n’est donc qu’une réaction radicale à ces changements. Aussi longtemps qu’on pourra effectuer des recherches, le domaine continuera d’exister. Il ne va pas disparaître.

Josh : Il ne faut pas croire tout ce qu’on lit. On écrit qu’Elvis est mort, mais je l’ai vu passer il y a tout juste 10 minutes.

*Rires*

Maria : On en revient à ce que Daniel disait tout au début; en précisant que l’optimisation pour les moteurs de recherche est une discipline multidisciplinaire, tous ses contenus – de l’expérience utilisateur à la conception – ne disparaîtront jamais. C’est ce qui rend la chose si exceptionnelle.

Chantelle : En effet, ce n’était pas une question évidente. Je suppose que ça veut dire que l’équipe continuera de croître?

Maria : Oui, en effet! Consultez https://labs.telus.com/careers

Chantelle : Quel type de superstar de l’optimisation pour les moteurs de recherche l’équipe Stratégie numérique de TELUS cherche-t-elle? Quels sont les traits qui vous intéressent?

Daniel : Nous sommes à la recherche d’un candidat qui n’est pas nécessairement un expert en la matière, mais qui possède de solides connaissances en recherche et qui est désireux d’apprendre. Le candidat apportera son soutien à l’équipe Solutions résidentielles à Vancouver.

Maria : Et peut-être à Toronto aussi.

Daniel : Oui, à Toronto aussi. Il appuiera l’équipe responsable de l’optimisation pour les moteurs de recherche dans son ensemble.

Maria : C’est très agréable de travailler à TELUS. Les gens sont vraiment plaisants. Pourvu que vous soyez capable de collaborer avec tout le monde ici, vous devriez pouvoir prendre en charge toutes les autres tâches externes.

Josh : Pour moi, ça se résume par la passion pour ce qu’on fait et la volonté de s’améliorer. Et bien entendu, la chimie développée avec les collègues. Tout le reste s’apprend. Réunies, ces qualités représentent la recette du succès, quoi que vous fassiez.

Chantelle : C’était toutes les questions que j’avais pour aujourd’hui. Merci infiniment d’avoir pris le temps de m’expliquer l’univers de l’optimisation pour les moteurs de recherche au sein d’une grande entreprise, et comment vous la mettez en œuvre. Je suis impatiente de rencontrer la prochaine superstar de l’équipe!

Daniel : Merci.

Josh : Merci!

Marie : Merci.

Daniel : WooHoo!

Nous espérons que vous en avez appris davantage sur notre façon d’optimiser les moteurs de recherche à TELUS. Et si jamais nous avons réussi à retenir votre attention jusqu’ici, sachez que nous sommes à la recherche d’un spécialiste en optimisation pour les moteurs de recherche! Postulez dès maintenant en mentionnant cet article dans votre candidature : http://bit.ly/SEOSpecialistTELUS

Auteur:
TELUS Digital Team
TELUS Digital Team
Leading the digital revolution at TELUS
We enable our customers and team members to do what they want easily.