Passer au contenu
New Telus Digital Logo
New Telus Digital Logo
""
""

Les cinq qualités du chef de mêlée dont votre équipe a besoin

Culture · 31 janv. 2019

Depuis l’avènement des équipes de développement prônant la méthode agile, de plus en plus de fabricants de logiciels font confiance aux chefs de mêlée pour leur leadership. Bien que ce rôle soit bien souvent comparé à celui de chef de projet, les responsabilités du chef de mêlée vont beaucoup plus loin, surtout si celui-ci souhaite connaître du succès.  

Que vous souhaitiez devenir chef de mêlée, ou que vous désiriez en embaucher un, sachez que tout bon chef de mêlée doit posséder ces cinq qualités.

1. Pratiquer le leadership serviteur

Dans sa forme la plus pure, l’objectif du leadership engagé est d’aider les autres membres de l’équipe à atteindre leur plein potentiel. C’est un mélange d’écoute, d’appréciation, de respect et de soutien envers les personnes qui sont sous sa responsabilité. L’idée est d’agir de la sorte en ayant avec leurs intérêts à cœur, et non pas seulement ceux du produit ou de l’entreprise.

2. Savoir poser les bonnes questions

Il incombe au chef de mêlée de poser les bonnes questions. Les questions orientées sont formulées de manière à inciter les membres de votre équipe à penser d’une certaine façon, ou leur indiquer la voie afin qu’ils trouvent la réponse par eux-mêmes.

L’objectif d’une question orientée n’est pas de forcer les membres de votre équipe à en arriver à une réponse donnée. Il s’agit plutôt d’une façon plus ciblée de poser les questions, qui permet d’indiquer la direction souhaitée, sans toutefois fournir la bonne réponse. Il en résulte une plus grande satisfaction et, si tout va bien, une tendance accrue pour toutes les personnes impliquées à penser de manière critique.

3. Savoir dénicher les meilleurs éléments et les encourager

Si vous occupez un rôle de direction, il se peut que vous ayez à prendre des décisions qui ne plaisent pas à tous ou à aborder des questions délicates avec certains membres de l’équipe. Lorsque vous êtes en rencontre, prenez le temps de prendre le pouls de la pièce; vos meilleurs éléments sont ceux qui écoutent de façon active, ce qui signifie que leur attention n’est pas tournée vers leur ordinateur ou leur téléphone intelligent. S’ils ne sont pas d’accord avec une décision, ils posent toujours des questions et demeurent engagés. En somme, vous pouvez leur faire confiance pour mettre toujours l’accent sur les intérêts de l’équipe.  Assurez-vous de souligner les efforts que déploient vos meilleurs éléments, car lorsque les choses se corseront, c’est vers eux que vous devrez vous tourner.

4. Savoir quand prendre la responsabilité quand la partager et quand la déléguer

Qui est responsable de X? Qu’en est-il de Y et Z? Si j’ai besoin de X, qui peut m’aider à l’obtenir ou à qui dois-je m’adresser? Voici les questions que les membres de votre équipe poseront pendant une mêlée quotidienne ou autres rencontres du genre.

En tant que chef de mêlée, il est de ma responsabilité de répondre à ces questions et d’éliminer les obstacles qui se mettent invariablement sur notre route. Lorsque j’agis de la sorte, il y a trois résultats possibles :

  1. Je peux obtenir ce dont l’équipe a besoin (prendre la responsabilité)

  2. Je peux les aider à l’obtenir (partager la responsabilité) 

  3. Je peux m’en remettre complètement à eux (déléguer la responsabilité)

À mesure que les membres de votre équipe progresseront, ils se sentiront de plus en plus à l’aise à prendre des responsabilités, et ce, sans l’aide du chef de mêlée. Mais pour y arriver, ils ont besoin du soutien de l’équipe de direction. Sachez quand votre équipe est prête à prendre des responsabilités, quand leur apporter votre aide, mais aussi quand intervenir et faire le travail.

5. Ne pas perdre de vue l'aspect humain

Le chef de mêlée n’est rien sans l’équipe qui l’entoure. Ce sont ses membres qui font de l’équipe ce qu’elle est, qui créent la culture de l’entreprise et qui, ultimement, sont responsables de sa réussite ou de son échec. Lorsque vous traversez des moments difficiles, et que les processus ou la technologie que vous avez mis en place vous laissent tomber, ce sont les membres de votre équipe qui se retroussent les manches pour croiser le fil d’arrivée. N’oubliez pas que ce sont des êtres humains, qui ont besoin de véritables interactions, de jours de congé, d’un bon repas et de moments où ils peuvent avoir du plaisir et se détendre. Sans compter qu’ils doivent également aimer le travail qu’ils font!

J’ai appris au fil des ans que les personnes qui occupent un poste de direction ne doivent jamais perdre de vue l’aspect humain de la relation qu’ils entretiennent avec leur équipe. N’exigez pas d’atteindre coûte que coûte tous les échéanciers. Ne vous attendez qu’ils travaillent régulièrement en dehors des heures normales. À TELUS digital, notre objectif est de réaliser de grandes choses. Et sans les membres de notre équipe, cet objectif est irréalisable.

Pensez-vous avoir ce qu’il faut pour être chef de mêlée à TELUS digital? Présentez votre candidature et indiquez cet article dans votre demande d’emploi.

Auteur:
TELUS Digital Team
TELUS Digital Team
Leading the digital revolution at TELUS
We enable our customers and team members to do what they want easily.