Passer au contenu
New Telus Digital Logo
New Telus Digital Logo
""
""

Favoriser la littératie numérique des femmes du secteur des technologies

Culture · 8 mars 2019

Dans un contexte où les entreprises cherchent à améliorer leur culture d’équipe, leur productivité et leurs profits, le secteur des technologies se soucie de plus en plus de la diversité. Hervolution, Move the Dial et Black Women in Tech sont quelques-unes des initiaties visant à favoriser une représentation équilibrée entre les sexes en créant des espaces où les femmes de tous âges peuvent apprendre, réseauter et faire du mentorat. Cependant, au-delà des centres technologiques, à quoi la représentation ressemble-t-elle? Jusqu’à tout récemment, nous avions peu de renseignements sur le nombre de femmes dans le secteur des technologies, sur leur parcours professionnel et sur les difficultés auxquelles elles font face.

Heureusement, l’organisme Women in Tech World (WiTWorld) s’est donné pour mission de tout savoirà ce sujet. J’ai discuté avec Ali Close, chef de la direction et fondatrice de WiTWorld, pour en savoir plus sur le travail de l’organisme.

Comment est né l’organisme WiTWorld?

WiTWorld a vu le jour pour favoriser l’accès au secteur technologique des femmes en milieu rural au pays. Environ 50 % des femmes quittent ce secteur au cours de leurs quatre premières années. En parlant aux femmes, nous avons déterminé que c’était l’environnement, et non pas le travail, qui expliquait cette situation. Les programmes en place visent les dirigeantes, mais si aucun soutien n’est offert aux débutantes, nous ne verrons jamais assez de femmes atteindre les hauts échelons des entreprises.  En 2018, avec quatre bénévoles et un campeur, Ali a fait le tour du Canada pendant trois mois pour écouter les travailleurs et travailleuses du secteur des technologies quin’avaient pas de tribune. Enthousiaste à l’idée de soutenir cette initiative, TELUS Digital a fourni un accès Wi-Fi au groupe pour lui permettre de synthétiser les données en déplacement. De la Colombie-Britannique à Terre-Neuve-et Labrador, en passant par le Yukon, WiTWorld a rencontré plus de 1 600 hommes et femmes dans quelque 30 collectivités. Après 10 mois de recherche, l’organisme a lancé un plan d’action axé sur les collectivités pour soutenir et favoriser l’avancement des femmes en technologie, la toute première Feuille de route pour l’équité des genres au Canada.

« Nous ne sommes pas restés au même endroit plus de six heures, sauf pour dormir. Pour ce projet, il était donc essentiel de pouvoir travailler en déplacement. En raison du volume de données recueillies (plus de 200 heures en tout), nous devions pouvoir envoyer nos fichiers à l’équipe de Toronto, qui s’occupait de synthétiser les données pendant que nous poursuivions notre travail. Sans l’aide de TELUS Digital, nous n’aurions pas pu traiter nos données ou en arriver à nos conclusions si rapidement. »

Conclusions du rapport sur les femmes en technologie

Contexte :

  • Les femmes en technologie ont eu divers parcours scolaires et la plupart d’entre elles ont acquis leurs compétences techniques au niveau universitaire ou collégial; cependant, 24 % d’entre elles sont autodidactes.

  • Elles occupent surtout des postes techniques (41 %), en communications marketing (13 %) ou en développement des affaires ou en ventes (10 %).

  • Elles se trouvent à tous les niveaux organisationnels, mais la plupart d’entre elles occupent un poste à l’échelon d’entrée (26 %) ou de gestionnaire (26 %) ou sont propriétaires ou fondatrices d’une entreprise (12 %). 

  • Elles sont généralement employées à temps plein (69 %), travailleuses autonomes (15 %) ou étudiantes (7 %).

Obstacles :

  • Les préjugés et la discrimination, y compris la condescendance, le racisme, le sexisme et l’ensemble des attitudes rétrogrades à l’égard des femmes dans le secteur.

  • La culture des organisations, en particulier le sentiment de ne pas appartenir au groupe, d’être isolée et d’évoluer dans une culture masculine.

  • Les barrières individuelles et notamment le manque de confiance en soi, l’intimidation et la peur, exacerbés par un sentiment d’isolement dans le secteur.

  • Les ressources, qui mettent en évidence le manque de connaissance et l’absence d’un système de soutien et de ressources dans la collectivité ou le milieu de travail.

  • La formation et le besoin de développer les compétences techniques et d’offrir des formations sur la diversité et l’inclusion.

Ce dont elles ont besoin pour réussir :

  • Le mentorat et la présence de modèles féminins dans le secteur technologique, y compris un leadership solide au travail. 

  • Des réseaux pour les femmes (entre pairs et à travers les différents secteurs et groupes technologiques).

  • Des politiques de conciliation familiales ou parentales appropriées au travail.

  • Des communautés encourageantes qui offrent des occasions aux femmes à l’école ou au travail. 

  • Des formations en ligne accessibles et des programmes d’apprentissage autodirigé.

  • Des programmes technologiques, des activités et des ateliers, y compris des groupes d’apprentissage pour les femmes. 

  • Du financement pour les femmes (bourses d’études et investissements en capital).

Avez-vous appris quelque chose qui ne s’est pas retrouvé dans le rapport?

Nous avons trouvé le manque de connectivité au quotidien au sein des collectivités éloignées étonnant. Lorsqu’on habite dans une grande ville, on oublie souvent que les collectivités rurales ont peu d’infrastructures pour soutenir leurs résidents. Grâce à TELUS Digital, nous avions accès à Internet dans notre campeur. Par contre, chez Tim Hortons, téléverser un fichier audio pouvait nous prendre jusqu’à 30 heures! Toutes ces collectivités veulent participer àla révolution technologique dont profitent les grandes villes canadiennes. Nous ne pouvons pas les laisser tomber. 

Notre vision : ouvrir la voie en matière de diversité et d’intégration

L’un de nos principes directeurs consiste à renforcer les collectivités qui nous entourent. Nous sommes très fiers de nos collaborations en matière de diversité. Accroître la mixité ne se résume pas à embaucher plus de femmes. Il faut changer la perception que nous avons de la place des femmes dans les postes de direction. Il faut aussi fournir du mentorat, de la formation et des outils de promotion, mobiliser les collectivités et faire des investissements pour augmenter le bassin de talents. Cette année, nous dotons les camionnettes Code Mobile de Canada en programmation d’un service Wi-Fi afin de favoriser l’enseignement de la programmation dans les régions les plus éloignées du Canada. Grâce à ce partenariat, nous pourrons changer la donne pour plus de 125 000 adultes au pays.

Nous savons également que la diversité des genres ne touche pas exclusivement le ratio entre les hommes et les femmes, et que la diversité dans le secteur technologique n’englobe pas seulement la diversité des genres. Nous sommes fiers d’avoir offert notre soutien en mars à la conférence Venture Out, qui regroupe des étudiants et de jeunes professionnels de la communauté LGBTQ+ et leurs alliés qui sont intéressés par une carrière en technologie et par l’entrepreneuriat. Nous espérons que, par nos ateliers, nos échanges avec les participants, le soutien de nos alliés et le dialogue, nous avons pu renforcer le pouvoir d’agir de la communauté et contribué au développement des leaders de demain.

Nous attachons une grande importance à célébrer et favoriser la diversité au sein de nos équipes et cherchons sans cesse de nouvelles façons de donner la parole aux gens que l’on n’entend pas suffisamment. Nous sommes reconnaissants envers TELUS et ses clients de la plateforme qu’ils nous offrent. Nous voulons l’utiliser pour rendre le monde plus sécuritaire et plus inclusif. 


Pour explorer les possibilités au sein de TELUS Digital, consultez notre site web! Nous cherchons à embaucher des développeurs polyvalents, des concepteurs visuels ou d’interactions, des responsables des essais d’automatisation, des responsables de produits, des conseillers en renseignements et en analyses numériques, des conseillers en mise en œuvre, et plus encore!

Auteur:
Joanna Carson
Community Manager
Joanna was previously the community manager at TELUS Digital, leading events strategy.