TELUS annonce ses résultats opérationnels et financiers du premier trimestre de 2020

Soutien essentiel offert aux Canadiens et aux collectivités pendant la pandémie de COVID-19; adoption d’un nouveau mode de fonctionnement nous permettant de continuer à fournir un service à la clientèle exceptionnel

Croissance des produits d’exploitation consolidés et du BAIIA de 5,4 pour cent et de 4,2 pour cent, respectivement, et excellent flux de trésorerie disponible de 545 millions de dollars

Solide croissance de la clientèle au premier trimestre se chiffrant à 106 000 nouveaux clients nets, soit une hausse de 12 000 par rapport à la même période de l’exercice précédent, ce qui témoigne du maintien de notre position de chef de file en matière de réseaux à large bande et d’excellence du service à la clientèle

Ajouts nets de 70 000 abonnés des services mobiles, notamment 21 000 mises en service nettes de téléphones mobiles de haute qualité, et faible taux de désabonnement regroupé lié aux téléphones mobiles de 0,94 pour cent

Excellents résultats pour les services filaires, notamment une croissance du BAIIA de 7,2 pour cent et 36 000 ajouts nets, soit une hausse de 2 000 par rapport à la même période de l’exercice précédent, en raison d’une hausse du nombre de nouveaux abonnés des services Internet et des services de sécurité

Déclaration d’un dividende trimestriel de 0,29125 $ par action; inchangé, il s’appuie sur une solide croissance du flux de trésorerie disponible

Compte tenu du caractère évolutif de la crise sanitaire mondiale provoquée par la COVID-19 et de l’incertitude qui en découle, TELUS reporte la modification de ses prévisions financières pour 2020 jusqu’à la publication de ses résultats du deuxième trimestre de 2020; Accent soutenu mis sur la génération du flux de trésorerie disponible et sur la croissance future du dividende

Vancouver (C.-B.) – TELUS Corporation a publié aujourd’hui ses résultats non audités du premier trimestre de 2020. Au cours du trimestre, les produits d’exploitation consolidés de 3,7 milliards de dollars ont augmenté de 5,4 pour cent par rapport à la période correspondante de l’an dernier. Le bénéfice d’exploitation avant intérêts, impôts et amortissement (BAIIA) a augmenté de 2,2 pour cent pour s’établir à 1,4 milliard de dollars et, à l’exclusion des coûts de restructuration et autres coûts, ainsi que des pertes non récurrentes et de la quote-part des pertes se rapportant aux coentreprises immobilières, le BAIIA ajusté a affiché une hausse de 4,2 pour cent. Cette croissance reflète une augmentation des marges sur les services filaires de données, une contribution supérieure au BAIIA du secteur de la santé et du service à la clientèle et des services d’affaires de TELUS International, notamment en raison des marges supérieures découlant de l’acquisition de Competence Call Center (CCC), ainsi qu’une hausse des produits d’exploitation tirés du réseau mobile découlant d’un nombre croissant d’abonnés. Les taux de croissance trimestrielle des produits d’exploitation et du BAIIA ont été partiellement restreints par les répercussions de la pandémie de COVID-19, surtout les restrictions de déplacement et les fermetures des frontières imposées par divers gouvernements, ainsi que les mesures proactives que nous avons choisi de prendre afin de protéger les clients et les employés durant la crise sanitaire.

Pour le trimestre, le bénéfice net de 353 millions de dollars représente une baisse de 19 pour cent par rapport à la même période de l’exercice précédent et le bénéfice par action (BPA) de base de 0,28 $ représente une baisse de 22 pour cent, puisque la croissance du BAIIA a été contrée par une augmentation de l’amortissement découlant de la croissance de nos immobilisations attribuable aux récentes acquisitions, notamment CCC et ADT Canada, ainsi que par les investissements soutenus effectués pour appuyer l’expansion de la portée de nos services à large bande, y compris nos investissements générationnels visant à raccorder les résidences et les entreprises au réseau TELUS PureFibre et à améliorer la couverture LTE. La hausse du nombre d’actions en circulation par rapport à l’exercice précédent, qui découle principalement des actions supplémentaires émises dans le cadre de notre offre d’actions en février 2020, a aussi contribué à ce recul. Si l’on exclut les coûts de restructuration et autres coûts, les redressements d’impôt ainsi que les pertes non récurrentes et la quote-part des pertes se rapportant aux coentreprises immobilières, le bénéfice net ajusté de 400 millions de dollars a diminué de 12 pour cent par rapport à l’exercice précédent, tandis que le BPA de base ajusté de 0,32 $ a connu une baisse de 16 pour cent. Le flux de trésorerie disponible de 545 millions de dollars pour le trimestre a augmenté de 392 millions de dollars par rapport à la même période de l’exercice précédent, surtout en raison de la baisse des versements d’impôt, des sommes consacrées au financement des appareils et des décaissements liés aux coûts de restructuration et autres coûts, ainsi que de la hausse du BAIIA. Le flux de trésorerie disponible avant impôt sur les bénéfices a augmenté de 33 pour cent pour s’établir à 669 millions de dollars.

« La pandémie de COVID-19 a eu d’importantes répercussions sur les collectivités que nous servons et dans lesquelles nous vivons et travaillons, a affirmé Darren Entwistle, président et chef de la direction de TELUS. Notre équipe travaille de façon rigoureuse, avec la ténacité, la collaboration et l’innovation qui la caractérisent, pour permettre aux Canadiens de garder le contact en cette période où les rapports humains n’ont jamais été aussi importants. En parallèle, nous nous assurons de répondre aux besoins de toutes les parties prenantes alors que nous entamons nos efforts collectifs afin de moderniser nos façons de faire, une conséquence nécessaire de la crise sanitaire mondiale. »

« TELUS a enregistré une fois de plus de solides résultats opérationnels et financiers au premier trimestre, marqués par une croissance importante de la clientèle, un aspect qui caractérise TELUS, ainsi qu’une rentabilité accrue, malgré les circonstances difficiles avec lesquelles nous avons dû composer en mars, a poursuivi M. Entwistle. Compte tenu de notre rendement solide et constant à long terme et de notre excellente situation financière, nous sommes en bonne posture pour composer avec l’incertitude causée par la pandémie mondiale de COVID-19 et pour saisir les occasions sur le marché et surmonter les difficultés économiques prévues après la pandémie. D’ailleurs, notre réponse prioritaire à cette crise sanitaire mondiale sans précédent a été de prendre soin des membres de l’équipe, des clients et des collectivités. »

« Nous avons mis en œuvre des mesures visant à protéger les membres de l’équipe, à assurer leur productivité et, surtout, à leur permettre de garder leur emploi, a ajouté M. Entwistle. Notamment, plus de 95 pour cent des membres de l’équipe au pays sont passés efficacement au télétravail, tandis que les membres de l’équipe directement touchés par la fermeture de nos boutiques ont été réaffectés dans d’autres secteurs de l’entreprise ayant besoin de renforts. Dans les boutiques qui sont restées ouvertes pour fournir des services essentiels, nous avons mis en place une expérience sans contact, adopté les normes sanitaires les plus strictes et fourni de l’équipement de protection individuelle afin de prendre toutes les mesures nécessaires pour protéger les membres de l’équipe et les clients. »

 

« Je suis sans cesse inspiré par l’équipe TELUS qui ne ménage aucun effort, souvent dans des conditions particulièrement difficiles, pour permettre aux Canadiens de rester connectés. Il convient de souligner que nous utilisons et améliorons de façon considérable nos excellentes capacités numériques afin de protéger la santé des membres de l’équipe et des clients et d’effectuer les transactions que demandent les clients pour réduire les répercussions de la fermeture de nos boutiques. Pour atténuer les difficultés financières que vivent beaucoup de nos clients en raison de la pandémie, nous avons mis en œuvre un certain nombre d’initiatives. Pour les consommateurs, nous avons reporté les augmentations de prix prévues, prolongé les offres promotionnelles et offert des modalités de paiement flexibles. Dans le même ordre d’idées, nous proposons des solutions et des offres promotionnelles visant à aider nos clients d’affaires à servir leurs propres clients de façon virtuelle », a renchéri M. Entwistle.

« Dans le cadre des mesures d’éloignement physique établies partout dans le monde, nos services à large bande de calibre mondial n’ont jamais été aussi essentiels, car les citoyens se fient de plus en plus à cette connectivité pour rester en contact avec leurs proches, pour accéder à des renseignements essentiels sur la santé et la sécurité, ainsi que pour travailler, étudier, socialiser et se divertir à la maison. Nos équipes technologiques continuent de se dépasser et travaillent sans relâche afin d’assurer la fiabilité et le rendement hors pair de nos services essentiels tout en gérant de façon proactive un trafic inégalé, surtout pour les appels vocaux et vidéo, la messagerie, la télévision et les réseaux Wi-Fi résidentiels. À titre d’exemple, durant les périodes de pointe, nous avons observé un trafic quatre fois plus élevé que celui enregistré à la fête des Mères de 2019 qui est généralement une des journées les plus occupées de l’année. Chaque jour, notre équipe déploie autant d’efforts pour maintenir nos réseaux durant la pandémie qu’elle le fait pour gérer le trafic lors du Super Bowl. Opensignal a mené une analyse hebdomadaire des vitesses de téléchargement 4G à l’échelle mondiale de janvier à la fin de mars 2020, qui témoigne de nos efforts considérables pour maintenir l’excellence du réseau en cette période difficile. Non seulement son rapport confirme que les réseaux canadiens continuent de très bien fonctionner pendant la crise provoquée par la COVID-19, mais il classe aussi le Canada bon premier au chapitre de l’expérience mobile parmi les 45 pays dont les vitesses de téléchargement 4G ont été mesurées. En comparaison, des pays comme l’Australie et le Royaume-Uni ont eu de la difficulté à prendre en charge cette augmentation du trafic, les vitesses de téléchargement étant parfois plus lentes de 15 et de 30 pour cent, respectivement. En plus de cet exploit, le réseau de classe mondiale de TELUS fait belle figure dans le rapport publié par Tutela en avril 2020 sur l’état des réseaux mobiles au Canada, remportant trois prix nationaux pour la constance de sa qualité moyenne, son débit de téléchargement et sa latence, en plus d’arriver premier ex æquo pour la constance de sa qualité supérieure. De plus, J.D. Power a affirmé que TELUS détenait le meilleur réseau mobile au Canada. Il s’agit de la sixième année consécutive où J.D. Power accorde la première place à TELUS à cet égard. Cette marque de reconnaissance vient s’ajouter aux honneurs que TELUS reçoit constamment de la part de PC Mag et d’Ookla (en plus d’Opensignal, de Tutela et de J.D. Power) depuis au moins trois ans. De plus, le réseau filaire à large bande de TELUS fonctionne remarquablement bien, contrairement aux réseaux dans bien d’autres pays où le gouvernement a dû intervenir pour gérer le trafic. »

« Nous continuons d’élargir nos technologies et nos services de santé novateurs à l’échelle du pays. Nos solutions de soins à distance n’ont jamais été aussi importantes pour les Canadiens, a poursuivi M. Entwistle. Dans le cadre du lancement des codes d’honoraires de soins à distance par tous les gouvernements provinciaux pour faciliter les télésoins aux patients, TELUS Santé a lancé une fonction de consultation vidéo intégrée aux dossiers médicaux électroniques (DME) de TELUS pour permettre aux 26 000 médecins canadiens qui utilisent une solution de DME de TELUS d’offrir des consultations à distance à leurs patients. Les Canadiens continuent d’utiliser nos solutions de santé virtuelles individuelles, comme Akira par TELUS Santé, qui améliore la productivité du personnel clinique grâce à une combinaison asynchrone de messages textes et de vidéos sécurisées qui procurent un accès pratique sur demande aux patients. Parallèlement, la demande de services de soins et de rendez-vous à distance avec des médecins au moyen de Babylon par TELUS Santé a décuplé. Actuellement offerte en Colombie-Britannique, en Alberta et en Ontario, l’application sera lancée dans d’autres provinces sous peu. De plus, nous continuons de constater la forte adoption de nos solutions de télésoins à domicile. Le protocole relatif à la COVID-19 a été intégré à la solution de télésoins à domicile de TELUS Santé et mis en œuvre par le ministère de la Santé de la Colombie-Britannique, où des centaines de patients sont suivis à distance. »

« Tout au long de la crise actuelle, conformément à notre philosophie Nous donnons où nous vivons, nous continuons de fournir un soutien exceptionnel aux collectivités, et il en va de même pour la Fondation TELUS pour un futur meilleur, a poursuivi M. Entwistle. Celle-ci s’est engagée à verser 10 millions de dollars dans le but de renforcer les capacités du système de santé public pendant et après la crise. Ce financement s’ajoute à la somme de 1,5 million de dollars versée dans le cadre de 131 dons effectués par les comités d’investissement communautaire au premier trimestre seulement. De plus, nous venons en aide aux communautés éloignées et autochtones qui n’ont pas nécessairement toutes les ressources nécessaires pour gérer la crise. Nous avons aussi versé 500 000 $ à la fondation de l’hôpital général de Vancouver (VGH) et de l’hôpital de l’Université de la Colombie-Britannique (UBC) pour soutenir ses activités de recherche de traitements antiviraux contre la COVID-19. »

« Nous restons déterminés à servir les collectivités pour que les citoyens les plus vulnérables et les jeunes Canadiens puissent rester en contact avec ce qui compte le plus. À cette fin, nous offrons deux mois de service gratuits à toutes les familles à faible revenu inscrites au programme Internet pour l’avenir afin de les aider à surmonter les difficultés financières causées par la COVID-19. De plus, nous avons élargi l’accès au programme Internet pour l’avenir afin d’inclure les familles qui comptent des jeunes de la maternelle jusqu’à la douzième année en Colombie-Britannique et en Alberta. Ainsi, chaque élève profitera d’une connexion qui lui donne accès à des occasions d’apprentissage intéressantes, notamment le Centre d’apprentissage familial Microsoft, qui regroupe un ensemble gratuit de ressources pédagogiques sélectionnées aux quatre coins du monde. En outre, de concert avec Apple, nous fournissons des iPad à des commissions scolaires de l’Alberta, de la Colombie-Britannique et du Québec pour favoriser l’apprentissage continu à distance, en plus d’une connexion LTE gratuite jusqu’au 30 juin. Nous espérons que ces mesures produiront ensemble des retombées importantes pour tous les Canadiens. De plus, pendant le premier trimestre, nous avons lancé sept nouvelles cliniques mobiles à l’échelle du Canada, ce qui porte le total à onze. Il convient de souligner que six de ces cliniques mobiles ont été adaptées, en collaboration avec les autorités sanitaires, afin d’améliorer les capacités d’intervention en réponse à la pandémie de COVID-19. »

 « Soucieux d’exprimer notre reconnaissance envers les travailleurs de la santé de première ligne du Canada qui font preuve de courage et d’altruisme jour après jour, nous avons élargi le programme Mobilité pour l’avenir. Par le truchement de ce programme, notre objectif est d’offrir pendant deux mois un service mobile sans frais à des milliers de membres du personnel de certains hôpitaux au sein des régions les plus durement touchées par la COVID-19. Qui plus est, nous fournissons gratuitement à des centaines d’organismes canadiens plus de 10 000 appareils mobiles avec un forfait à 0 $, soit un don d’une valeur estimée à plus de 5 millions de dollars. Les patients hospitalisés atteints de la COVID-19 peuvent ainsi rester virtuellement connectés avec leurs proches, tandis que les aînés isolés et les personnes à risque, à faible revenu et sans abri disposent d’un outil qui leur permet de garder un lien vital avec leurs proches, les professionnels de la santé et les services de soutien social essentiels en cette période difficile. »

« La détermination inébranlable de notre équipe à produire des retombées positives pour nos concitoyens, nos résultats opérationnels et financiers de premier ordre et notre solide portefeuille d’actifs continuent de définir le rôle de premier plan de TELUS en matière de capitalisme social. Encore et encore, notre équipe démontre que TELUS excelle même lors des pires épreuves. En effet, les innovations incroyables que nous produisons pour faire face à la crise actuelle et les leçons tirées au cours des derniers mois nous aideront à faire évoluer notre modèle d’exploitation et à améliorer la résilience de notre organisation afin que nous jouissions d’une excellente position dans la nouvelle réalité qui se révélera après la pandémie », a conclu M. Entwistle.

« La résilience de l’équipe TELUS et son engagement à offrir une expérience client exceptionnelle et novatrice en cette période d’incertitude sont une source d’inspiration pour moi, a affirmé Doug French, vice-président à la direction et chef des services financiers de TELUS. Au cours des dernières semaines, notre équipe a réalisé des progrès incroyables afin de répondre à la pandémie de COVID-19 en conciliant les intérêts des clients et des collectivités tout en adaptant notre entreprise à la situation en constante évolution et en accordant la priorité à l’exécution opérationnelle et au flux de trésorerie. »

« Nous étions déjà en position de force au début de la crise sanitaire mondiale. Malgré les répercussions des difficultés liées à la COVID-19 sur nos résultats du premier trimestre de 2020, nous affichons de solides résultats financiers, une forte croissance du nombre d’abonnés, un taux de désabonnement inégalé et un flux de trésorerie disponible plus de trois fois supérieur d’une année à l’autre. Nous avons un bilan solide, qui s’appuie aussi sur notre offre d’actions d’une valeur de 1,5 milliard de dollars en février, ainsi que des liquidités de plus de 3 milliards de dollars et aucune dette arrivant à échéance avant 2021. Par conséquent, nous sommes dans une position enviable pour traverser ce moment d’incertitude actuel et continuer de faire croître notre entreprise et de prospérer après la pandémie de COVID-19 », a ajouté M. French.

 Compte tenu du caractère évolutif de la crise sanitaire mondiale provoquée par la COVID-19 et de l’incertitude qui en découle, nous sommes actuellement incapables de prédire toute l’étendue des conséquences positives et négatives de la crise sur notre entreprise et sur les prévisions que nous avions publiées. Par conséquent, nous avons pris la décision prudente de suspendre nos prévisions financières annuelles pour 2020. Nous comptons mettre à jour nos hypothèses et nos prévisions générales lorsque nous publierons nos résultats du deuxième trimestre à la fin de juillet. Pendant la gestion de la crise actuelle, nous continuons de produire des gains d’efficacité à court terme. Par exemple, nous avons cerné des occasions de réduction des coûts et d’augmentation des marges équivalant à plus de 250 millions de dollars jusqu’à maintenant. Ceux-ci nous permettront d’atténuer les répercussions passagères de la crise actuelle, de coordonner les initiatives lancées par diverses parties prenantes en réponse à la pandémie de COVID-19 et de garder le cap sur la génération d’un flux de trésorerie disponible conforme à nos attentes initiales pour 2020. Nous tâcherons de réaffecter les capitaux provenant d’investissements dans certains domaines ayant de faibles probabilités de succès afin d’apporter des améliorations à notre réseau pour rehausser notre position de chef de file en la matière. Nous allons notamment investir dans notre réseau à large bande de premier plan afin de générer des revenus à court et à long terme, des gains d’efficacité opérationnelle, un flux de trésorerie durable et une croissance future du dividende. »

« Compte tenu de la solide croissance du flux de trésorerie disponible, nous avons déclaré un dividende trimestriel de 0,29125 $, qui demeure inchangé par rapport au versement effectué en avril et qui représente une hausse de 3,6 pour cent par rapport à la même période de l’exercice précédent. Nous restons déterminés à concilier les intérêts des nombreuses parties prenantes. Ainsi, dans le cadre de la panoplie d’initiatives que nous avons prises en réponse à la crise sanitaire mondiale provoquée par la COVID-19, nous avons décidé de reporter la hausse du dividende prévue ce trimestre dans le cadre de notre programme pluriannuel de croissance du dividende. Nous demeurons optimistes à l’égard des perspectives à long terme de notre entreprise et de nos nombreuses occasions futures de rehausser la marque TELUS et d’accélérer notre stratégie de croissance. Nous espérons que les circonstances nous permettront d’atteindre ou de dépasser la hausse du dividende prévue lorsque nous annoncerons nos résultats du troisième trimestre en novembre », a conclu M. French.

Pour consulter la version complète de notre communiqué en format PDF, téléchargez ici.