Secours aux sinistrés du Népal

Enfants népalais

Samedi dernier, un tremblement de terre de magnitude 7,8 a secoué le Népal, faisant plus de 4 000 morts. Il s’agissait du pire séisme de la région depuis plus de 80 ans. Pendant que les équipes de secours tentent de trouver des survivants, le bilan des morts risque de s’alourdir, notamment en raison des avalanches et des autres répercussions de l’événement. Cette nation défavorisée de l’Himalaya est aux prises avec une véritable catastrophe, et le gouvernement népalais a fait un appel à l’aide internationale. Ainsi, TELUS s’est engagée à remettre 100 000 $ à l’appui des secours aux sinistrés.

Un coup de main aux gens dans le besoin

Comme dans le cas de la plupart des sinistres causés par des séismes, les personnes touchées ont avant tout besoin d’eau potable, de nourriture, d’articles ménagers, d’hébergement temporaire et de mesures de protection. UNICEF Canada, Plan Canada, CARE Canada, Vision Mondiale et la Croix-Rouge canadienne ont tous lancé un appel invitant la population à faire des dons pour subvenir aux besoins immédiats des survivants du séisme.

TELUS a donné 20 000 $ à chacun de ces organismes pour appuyer les secours au Népal. Elle a aussi lancé, avec la Croix-Rouge canadienne, un programme spécial de dons par message texte. Cette initiative permet à ses clients, et aux Canadiens en général, d’aider les Népalais à se relever de cette catastrophe naturelle. Au bout du compte, nous avons donné 600 téléphones mobiles au personnel de Plan Canada déployé au Népal pour venir en aide aux enfants touchés par la crise. Ces téléphones sont utilisés pour offrir un soutien psychosocial et pour faire le suivi des données liées aux problèmes locaux tout au long de cet événement.

Enfin, TELUS offre à tous ses clients canadiens la possibilité d’appeler sans frais et d’envoyer des messages texte gratuitement au Népal pour les deux prochaines semaines.

Ainsi, ils pourront communiquer avec famille et amis des zones sinistrées autant qu’ils le souhaitent. Nos pensées sont avec toutes les personnes touchées au Népal, ainsi qu’avec les membres de l’équipe et les Canadiens ayant des proches ou des êtres chers dans ce pays.