Ouvrir la voie à l’amélioration de la collectivité

Éducation | 9 avril 2015
Jeunes filles faisant du bricolage

Notre partenariat de longue date avec la YWCA se poursuit à l’aide de programmes d’activités parascolaires locaux destinés aux nouvelles étudiantes du secondaire.

Estimant qu’il fallait instaurer des programmes de perfectionnement pour les jeunes dans le secteur en pleine croissance de Surrey, la YWCA a cherché des façons d’élargir ses programmes prisés d’activités parascolaires. Le programme « That’s Just Me » a été mis sur pied pour répondre aux besoins des jeunes filles de septième année et pour réduire la violence faite aux femmes en renforçant la résilience, la confiance, l’estime de soi et le sentiment de responsabilité sociale des jeunes filles dans le cadre de leur transition vers l’école secondaire.

« Le programme favorise vraiment la responsabilisation des jeunes filles à l’égard des enjeux sociaux et communautaires. Nous encourageons les filles à tenir des dialogues et des discussions sur des sujets qui leur permettront d’intégrer plus facilement l’école secondaire, explique Elske Katz, superviseur des programmes d’éducation des jeunes de Surrey. Dans le second volet du programme, elles doivent concevoir et mettre en œuvre un projet de service communautaire dans leur secteur ».

Les étudiantes de chaque école participante ont élaboré et mis en œuvre un projet de service communautaire adapté à leur collectivité. Elles ont ainsi revitalisé un jardin scolaire, animé une activité communautaire à l’intention des enfants de niveau préscolaire, offert de l’aide aux résidents âgés d’un établissement de soins de longue durée et organisé une activité sur la peinture et l’art dans une résidence pour personnes âgées. En incorporant jeunes, mentorat et service communautaire en un seul programme, la YWCA a su édifier un environnement sûr qui a permis aux filles d’acquérir des compétences en leadership, de vivre des relations intergénérationnelles enrichissantes et de renforcer leurs capacités d’empathie au regard des difficultés avec lesquelles chaque groupe a dû composer.

"Nous collaborons avec TELUS depuis 2005. Au fil du temps, nous avons constaté qu’ils ne se bornaient pas à remettre un gros montant. Ils participent régulièrement à des activités, ce qui tient davantage d’un partenariat. De nombreux employés de TELUS viennent faire du bénévolat dans nos différentes demeures pour mères monoparentales ou dans le cadre de nos collectes de denrées"

indique Bobbi Sarai

directrice principale, Développement du fonds.

À titre de partenaire de longue date, nous appuyons la YWCA de notre collectivité depuis 2005. Ainsi, en 2012, nous avons versé 20 000 $ au programme de leadership pour filles de Surrey. Cette bourse a permis de concevoir et de démarrer le programme, ainsi que de créer des rôles de guides parentaux et de mentors bénévoles issus du secondaire ou ayant fini leurs études universitaires. Le programme a su offrir du soutien à 38 jeunes filles dès son premier printemps d’activité. Au total, 242 étudiantes en septième année et 80 mentors bénévoles ont participé au programme de la YWCA à l’échelle de la ville.

« Le fait de monter leur propre projet de service communautaire au sein de la collectivité permet aux filles de prendre conscience de leurs compétences en leadership. Nous les aidons à perfectionner ces compétences à l’aide d’activités et de jeux, et en leur donnant l’occasion de planifier leurs projets, ajoute Mme Katz. Elles arrivent ainsi à discerner certains enjeux de la collectivité et à trouver des façons de mettre leurs compétences à profit. »

Le projet a un effet percutant dans les collectivités à croissance rapide telles que Surrey et Cloverdale. Sans les programmes d’activités parascolaires de ce type pour établir des modèles de comportement, les étudiantes du secondaire iraient probablement flâner au centre commercial. Ce programme vise à démontrer aux filles les multiples façons de s’engager auprès de la collectivité et d’améliorer les choses. Nous avons espoir que les participantes actuelles reviendront plus tard à titre de mentors du secondaire afin de communiquer ce qu’elles ont appris aux prochaines générations.

two girls studying
girls posing in thats just me program shirts